Personnages secondaires de l’univers de Harry Potter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Liste des personnages de l’univers de Harry Potter.

Les personnages secondaires de la saga Harry Potter, écrite par l'écrivain J. K. Rowling, sont nombreux et ont un rôle bien défini. Si certains sont étudiants ou professeurs, d'autres sont fonctionnaires au Ministère de la Magie, mangemorts ou bien font partie de l'Ordre du phénix.

Amis et alliés[modifier | modifier le code]

L'Ordre du Phénix[modifier | modifier le code]

L'Ordre du Phénix est une société secrète fondée par Albus Dumbledore, qui a pour but de contrer Voldemort et ses partisans. Elle regroupe plusieurs membres influents et chers à Harry Potter, comme les amis de ses parents (Sirius Black et Remus Lupin), la famille Weasley, ainsi que certains professeurs de Poudlard (Minerva McGonagall, Hagrid, Alastor Maugrey).

L'Armée de Dumbledore[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armée de Dumbledore.

L'Armée de Dumbledore (ou AD) est une organisation secrète formée au sein de l'école de Poudlard par certains élèves, dans le but de se défendre contre l'oppression du professeur Ombrage. Beaucoup des amis de Harry Potter deviennent membres de l'AD, notamment Hermione Granger (qui est à l'origine de l'idée), Ron Weasley, Neville Londubat, Ginny Weasley, les jumeaux Weasley ou encore Luna Lovegood.

Dobby[modifier | modifier le code]

Dobby est un elfe de maison. Il a de grandes oreilles semblables à celles d’une chauve-souris. Son nez est très long et fin, ce qui lui donne un air un peu bizarre. Sa voix est aiguë. Ses yeux ont la taille de balles de tennis de couleur verte. Ses doigts et ses orteils sont très longs. Dobby est un cas atypique parmi les elfes : il aime la liberté. Selon lui, les elfes de maison sont tenus en esclavage et il veut être payé pour son travail.

Dans Harry Potter et la Chambre des secrets, il appartient à la famille Malefoy et se considère comme un esclave. Lorsqu’il est sur le point de dire quelque chose qu’il n’a pas le droit de dire, il se balance d’avant en arrière. Il se punit lorsqu’il n’agit pas conformément aux souhaits de son maître ou quand il en dit du mal. Étant au courant d’un complot que son maître Lucius Malefoy préparait depuis plusieurs mois, Dobby vient trouver Harry dans sa chambre du 4, Privet Drive afin de le dissuader de retourner à Poudlard pour sa deuxième année scolaire. Il intercepte les lettres de Ron et Hermione qui lui sont destinées pour lui faire croire à un abandon de ses amis, et il bloque également la barrière du quai 9 ¾, obligeant Harry à commettre une infraction et arriver en retard à l’école. Lorsque Dobby réalise que Harry reste quand même à Poudlard, il trafique un des cognards et, pendant le match de Quidditch, ce même cognard s’acharne sur Harry et parvient à lui casser le bras. À la fin de cette année, Harry imagine un stratagème pour obliger Lucius Malefoy à libérer son serviteur.

Une fois sa liberté gagnée, Dobby veut s’émanciper et, comble de tout pour un elfe, il souhaite être payé pour travailler, ce qui déplaît fortement aux autres elfes de maison. Toutefois, après deux ans passés à chercher un travail, il finit par se faire engager par Dumbledore dans les cuisines de Poudlard. Il gagne ainsi un Gallion par semaine avec un jour de congé par mois. Il est alors mieux habillé, portant un cache-théière propre en guise de chapeau, une cravate, un short et des chaussettes dépareillées. Dobby aime particulièrement les chaussettes et dépense son salaire en achetant de la laine pour les tricoter lui-même.

Dans Harry Potter et la Coupe de feu, il se révèle pour Harry un allié inespéré. À la deuxième épreuve du Tournoi des trois sorciers, alors que Harry n’a pas trouvé comment respirer sous l’eau, Dobby vole des branchiflores dans le bureau de Rogue pour lui permettre de réussir la tâche.

Dans Harry Potter et l’Ordre du phénix, Dobby révèle à Harry l’existence de la Salle sur demande, que celui-ci utilisera comme salle d’entraînement pour l’Armée de Dumbledore.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, il sert également d’espion pour Harry, qui enquête sur les disparitions fréquentes et mystérieuses de Drago Malefoy.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, Dobby termine sa vie vaillamment, en sauvant la vie de Harry ainsi que de Ron, Hermione, Luna, Dean Thomas et Ollivander, le fabricant de baguettes magiques alors que ceux-ci sont enfermés dans le manoir des Malefoy. Il aide Harry à s’échapper du manoir en transplanant avec lui, échappant de justesse à leurs poursuivants. Mais arrivés à destination, il meurt dans les bras de Harry, un couteau en argent lancé par Bellatrix Lestrange juste avant son transplanage planté dans sa poitrine. Dobby murmure le nom de Harry Potter avant d’expirer, en disant qu’il était heureux de mourir avec ses amis… Harry tient à enterrer lui-même Dobby après avoir creusé sa tombe de ses propres mains, sans l’aide de la magie. Sur la dernière demeure de son ami, il inscrit la phrase : « Ci-gît Dobby, elfe libre. » La tombe de Dobby se trouve à La chaumière aux coquillages, la demeure des jeunes mariés Bill Weasley et Fleur Delacour.

Son nom provient du mot dobby, qui signifie « bien » en Nadsat, la langue inventée par Anthony Burgess dans son roman L'Orange mécanique. En effet, l'elfe, malgré l'idée qu'il donne lors de sa première rencontre avec Harry, est extrêmement gentil.[réf. nécessaire]

Percy Weasley[modifier | modifier le code]

Percy Ignatus Weasley, est le troisième fils de la famille et est né en 1976. C'est le membre ambitieux de la famille et qui n'a qu'une seule envie : sortir de la pauvreté et faire une grande carrière au Ministère de la Magie. Il est arrogant et pompeux et sera le seul membre de la famille Weasley à ne pas soutenir Harry au moment du retour de Voldemort, suivant en cela la ligne du ministère.

Évolution

Dans Harry Potter à l'école des sorciers, Percy est un des meilleurs élèves de Poudlard ; cette année, il a été nommé préfet de la maison Gryffondor, il est donc en cinquième année. Il explique parfois à Harry, qui arrive tout juste à l'école, certaines choses importantes ou lui montre des professeurs.

Dans Harry Potter et la Chambre des secrets, toujours préfet, Percy se distingue par son isolement cette année-là. Il se fait secret. On apprend à la fin du livre qu'il a une petite amie, Pénélope Deauclaire, préfète elle aussi et pétrifiée par le Basilic en cours d'année.Pendant cette année là, il surprend Harry dans les toilettes des filles.

Dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, Percy est nommé préfet en chef à Poudlard. Il prend son rôle extrêmement à cœur, cherchant à faire respecter son autorité. Hélas, il le fait avec tant d'arrogance et tant de mépris vis-a-vis de ses autres frères et sœurs que ceux-ci finissent par le prendre en grippe.

Dans Harry Potter et la Coupe de feu, ayant très brillamment réussi ses études à Poudlard, Percy trouve du travail au Département de la Coopération Magique et est l'assistant personnel de Barty Croupton Sr.. Extrêmement efficace à son poste, il admire énormément son supérieur et travaille des heures et des heures sans pouvoir s'arrêter. Au Terrier, il s'enferme de longues heures dans sa chambre et ne supporte qu'on le dérange. Il ne cesse de faire part aux autres Weasley de discours assommants. Il se montre même un peu trop vaniteux et il a tendance à défier son patron. Ce trop plein de zèle lui sera d'ailleurs préjudiciable car il ne s'apercevra pas que Barty Croupton fut soumis au sortilège de l'imperium et ne se posera aucune question au sujet des absences prolongées de celui-ci, dirigeant le service à lui seul jusqu'à la mort de Croupton. Il sera juge du Tournoi des Trois Sorciers en l'absence de Croupton et donnera la note maximale à Harry à la deuxième tâche.

Dans Harry Potter et l'Ordre du phénix, fidèle au ministère et frustré par la pauvreté de sa famille, il n'hésite pas à traiter Harry de menteur au sujet du retour de Voldemort et à abandonner sa famille pour se tourner vers le ministère de la Magie et ainsi assouvir son ambition, à la suite d'une dispute avec son père. On apprend qu'il a emménagé dans un appartement de Londres. Il parvient à devenir assistant personnel du ministre Cornelius Fudge. Il est ainsi rapporteur lors du procès en discipline de Harry. Il envoie une lettre à Ron quand il apprend que Ron est devenu préfet, pour le féliciter, l'encourager à suivre le ministère et Dolores Ombrage et lui dire de se méfier de Harry.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, malgré la réhabilitation de Harry et la reconnaissance des torts du ministère, Percy refuse de se réconcilier avec sa famille. Il finit par leur rendre visite à Noël à l'instigation du nouveau ministre de la Magie qui en fait voulait s'entretenir en privé avec Harry. Molly, sa mère, le serre dans ses bras mais les autres Weasley ne prononcent pas un mot et finissent par le faire fuir.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, se rendant compte de son erreur et poussé par la crainte de voir un membre de sa famille succomber, Percy rejoint le champ de bataille à Poudlard et s'excuse auprès des Weasley d’avoir été si borné et égoïstement ambitieux et prend part au combat final contre Voldemort. Il assiste au décès de son frère Fred. Accablé par sa mort, il part immédiatement - après avoir caché le corps de celui-ci - à la poursuite des Mangemorts pour le venger.

Par la suite, Percy s'est marié avec une dénommée Audrey et a deux enfants : Molly et Lucy Weasley. Après l'avoir fui lors de la bataille de Poudlard, il retrouve un emploi au ministère et devient un haut responsable sous Kingsley.

Opposants ou obstacles[modifier | modifier le code]

Bartemius Croupton Jr.[modifier | modifier le code]

Bartemius Croupton Junior dit Barty, (en anglais, Bartemius "Barty" Crouch Junior) est le fils de Barty Croupton Sr.. Il est né en 1962. Il a les cheveux couleur paille, blond, une voix grave, le teint pâle, la peau d'un blanc laiteux constellée de taches de rousseur et des rides autour des yeux. Il a fait de brillantes études et obtint 12 BUSE à ses examens.

Au cinéma, Barty Croupton Jr est interprété par David Tennant.

Évolution

Au service de Voldemort, il est l’un des quatre Mangemorts qui ont fait subir le sortilège Doloris à Frank et Alice Londubat. Arrêté en compagnie d'un groupe de Mangemorts après la chute de Voldemort (dénoncé par Igor Karkaroff dans le film), il a été jugé, condamné par son propre père et emprisonné à Azkaban. Il n’était alors âgé que de 19 ans. Officiellement, il serait mort un an après son incarcération et aurait été enterré par les Détraqueurs devant la forteresse. En réalité, pour répondre à un dernier souhait de sa mère, malade et mourante, il avait utilisé une potion de Polynectar pour que celle-ci prenne sa place à Azkaban. Il s'est ensuite évadé avec son père, qui l'avait gardé caché et soumis au sortilège d'Imperium. Mais il est aperçu lors d'une visite de Bertha Jorkins, qui travaillait au Ministère et lorsque Voldemort enlève celle-ci en Albanie, elle lui révèle qu'il est en vie et qu'il lui est resté loyal.

Dans Harry Potter et la Coupe de feu, pour le laisser aller voir le match de la Finale de la Coupe du Monde de Quidditch ayant lieu le 22 août 1994, son père le laisse en compagnie de Winky qui prétend garder une place pour M.. Croupton senior. En fait Croupton junior est là sous une cape d'invisibilité, à cette place apparemment vide. Mais Barty Junior parvient alors à résister à l'Imperium lancé par son père. Volant la baguette de Harry dans les tribunes, il fait apparaître la Marque des Ténèbres en dehors du stade, déclenchant une émeute parmi les sorciers. Accompagné de Queudver, Voldemort se rend chez les Croupton, soumettant à son tour Barty Croupton Sr. au sortilège d'Imperium, qui finira par s'enfuir le 24 mai 1995 résistant lui aussi à l'Impérium, où il sera tué par Croupton junior. Voldemort élabore alors un plan pour contourner la puissante protection qu'avait mis Dumbledore autour de Harry Potter et demande au fils de prendre la place de Maugrey Fol Œil à l'école de sorcellerie dans le but de capturer Harry. Croupton Jr. fait prisonnier Maugrey et le séquestre dans sa propre malle. Afin de conserver aux yeux de tous l'aspect de Maugrey Fol Œil, il fabrique une potion de Polynectar, en buvant régulièrement à sa flasque. Il prend alors son poste à Poudlard de professeur de défense contre les forces du mal et met le nom de Harry dans la Coupe pour qu'il participe au Tournoi des Trois Sorciers. Il fait alors tout ce qu'il peut pour aider Harry à atteindre la dernière étape et attraper en premier le trophée transformé en Portoloin afin qu'il soit emmené face à Voldemort. Lorsque Harry parvient à s'enfuir et à revenir au château, Croupton, toujours sous les traits de Maugrey emmène Harry dans son bureau et essaye de le tuer, mais Dumbledore vint au secours de Harry, désarmant Croupton et révélant sa véritable identité. Sous l'effet du Veritaserum que lui administre Rogue, il avoue la véritable histoire. Puis, quand Cornelius Fudge arrive, apprenant la présence de Croupton, il se fait accompagner d'un Détraqueur, qui lui donne son Baiser, le privant de son âme.

Delphi Jedusor[modifier | modifier le code]

C'est la fille de Voldemort et de Bellatrix Lestrange. C'est le principal antagoniste de Harry Potter et l'Enfant maudit. Dans la pièce elle se présentera comme la cousine de Cedric Diggory pour convaincre Albus Potter et Scorpius Malefoy de retourner dans le passé pour le changer et faire revenir Voldemort.

Bellatrix Lestrange[modifier | modifier le code]

Née Black, Bellatrix Lestrange fait partie des Mangemorts. Elle est la fille de Cygnus Black et de Druella Rosier. Elle est née durant l'année 1951. On la voit pour la première fois dans Harry Potter et la Coupe de feu, dans la Pensine en compagnie de Rodolphus et Rabastan Lestrange et de Bartemius Croupton Jr.. Membre de la famille Black, cousine de Sirius Black, elle est la sœur aînée de Narcissa Malefoy et d'Andromeda Tonks. Bellatrix est une sadique et adepte du sortilège Doloris.

Au cinéma, elle est interprétée par Helena Bonham Carter.

Description

Bellatrix est décrite comme étant une grande femme brune aux paupières lourdes, aux lèvres minces et à la mâchoire forte. Son visage émacié est semblable a une tête de mort et sa voix est dure et sèche. C'est une femme arrogante et provocante, caractérisée par son sadisme, qui croit à la pureté du sang. C'est une femme d'une grande beauté mais Azkaban semble lui avoir enlevé ses attraits.

Évolution

Bellatrix a épousé Rodolphus Lestrange avec qui elle a rejoint les Mangemorts, avant d'être enfermée à Azkaban après la chute de Voldemort pour avoir torturé Frank et Alice Londubat. C'est une sorcière redoutable et très douée : Voldemort lui-même lui a appris à maîtriser les Forces du Mal. Arrogante, fière et d'une grande cruauté, elle prend un réel plaisir à torturer ses ennemis.

Dans Harry Potter et la Coupe de feu, on la voit dans la Pensine de Dumbledore. On la décrit seulement comme « la femme aux paupières lourdes » . On ignore donc son nom durant la courte période où elle apparait dans ce roman. Elle est présente avec son mari Rodolphus Lestrange et son frère Rabastan Lestrange. Ils seront eux aussi peu décrits et ils n'apparaîtront pas dans les autres épisodes de la saga. On entend quand même parler de Rodolphus dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, dans la bataille des sept Potter. Il aurait combattu Tonks et Ron.

Dans Harry Potter et l'Ordre du phénix, elle est libérée par Lord Voldemort lors de l'évasion massive d'Azkaban. Bellatrix est alors activement recherchée, car elle demeure le lieutenant de Voldemort. Elle est présente lors de la bataille au Département des Mystères et c'est elle qui blessera Kingsley et Tonks et qui tuera Sirius, en le précipitant derrière le Voile de la Chambre de la Mort avec un maléfice inconnu. Aussitôt, Harry, enragé, se lance à sa poursuite, et tente sans succès de lui infliger le sortilège Doloris. Mais Voldemort s'interpose afin de combattre Harry et cela permet à Bellatrix d'être sauvée. Cependant Lestrange, s'enfuit à l'arrivée de Dumbledore au Ministère.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, accompagnant à contre cœur sa sœur chez Severus Rogue, elle sera témoin de la promesse de celui-ci d'aider Drago à accomplir sa tâche ou de se substituer à lui le cas échéant, tandis qu'elle-même fait preuve d'une méfiance sans bornes à l'égard de Rogue, qu'elle soupçonne d'être l'espion de Dumbledore. Elle lui fait subir un véritable interrogatoire, mais malgré les réponses de celui-ci, n'est toujours pas convaincue. Elle est l'Echaîneur du Serment Inviolable liant Rogue et Narcissa. Dans ce même livre, on apprend par Rogue qu'elle a enseigné l'Occlumancie à Drago, son neveu, car celui-ci réussit sans peine à empêcher le professeur de s'introduire dans ses pensées. Grâce à Drago, Bellatrix est introduite dans le château via l'Armoire à Disparaître. Elle fait partie du bataillon des mangemorts qui accompagne Drago afin de tuer Dumbledore. Après la mort de ce dernier, Bellatrix vandalise Poudlard et fait apparaître la marque des ténèbres dans le ciel. Elle tente de tuer Hagrid en brûlant sa maison mais il n'était pas à l'intérieur.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, elle se propose pour tuer Harry Potter, mais Voldemort refuse. Elle torture Hermione Granger, prisonnière au manoir des Malefoy, pendant que Ron et Harry sont prisonniers dans les cachots. Elle tue l'elfe Dobby en lui lançant un couteau en argent juste avant qu'il ne transplane. Elle est sans le savoir la gardienne d'un Horcruxe, la coupe d'Helga Poufsouffle, que Voldemort lui a confié. Elle est aussi la dépositaire d'une copie de l'Épée de Godric Gryffondor qu'elle croit vraie. Ces objets sont déposés dans son coffre souterrain à la banque Gringotts. Dans cette histoire, elle est plus tendue, se disputant avec Lucius Malefoy la première place à la tête des Mangemorts. On peut d'ailleurs juger que les Malefoy sont plutôt lassés tandis que Bellatrix est toujours aussi fidèle ; elle combat jusqu'au bout aux côtés de Voldemort, participant à la bataille finale dans la Grande Salle de Poudlard où elle tue sa nièce Tonks. Elle affronte ensuite Luna, Ginny, et Hermione. Elle combat vaillamment et tue de nombreux sorciers. Alors qu'elle vient de tenter de tuer Ginny Weasley en usant une fois de plus du sortilège Avada Kedavra, Molly Weasley s'interpose et engage un duel à mort avec elle. Molly Weasley l'abat finalement d'un sort en plein cœur.

L'auteur a confirmé que Bellatrix a toujours aimé le Seigneur des Ténèbres et qu'il était l'obsession de sa vie[1].

Drago Malefoy[modifier | modifier le code]

Drago Malefoy (en anglais : Draco Malfoy) est le principal ennemi du héros à l'école de magie de Poudlard, et une figure de proue de la maison rivale, Serpentard dont il deviendra préfet par la suite. « Malefoy » se prononce en français « mal foy », ce qui veut dire « mauvaise foi » en ancien français et correspond assez bien au personnage. « Draco » est le terme latin pour « dragon », mais aussi le nom de l'un des chiens de chasse d'Acteon.

Au cinéma, son rôle est interprété par Tom Felton.

Caractéristiques

Drago Malefoy est né en 1980 et est le fils unique de Lucius Malefoy et de Narcissa Malefoy - née Black - et unique héritier de la famille Malefoy. Il est donc un parent éloigné de Sirius Black. Les deux meilleurs amis de Malefoy sont Vincent Crabbe et Grégory Goyle, dont les parents sont aussi des Mangemorts.

Il parle d'une voix trainante, a les cheveux d'un blond presque blanc (caractéristique de la famille Malefoy), un teint très pâle, les yeux gris métallique et un nez en pointe. Il ressemble beaucoup à son père, aussi bien physiquement que mentalement. Il possède un hibou Grand-Duc. Il est très prétentieux et se moque de toute personne n'étant pas de son avis ou de sa condition. Il est convaincu de la supériorité des sorciers de Sang-pur et voue une grande admiration à son père. Il respecte énormément les préceptes que lui a inculqués sa famille, soit entre autres, la haine envers les personnes de « sang-mêlé », d'ascendance « moldue », ou n'ayant pas de pouvoirs magiques. Son père avait envisagé de l'envoyer à Durmstrang, mais sa mère a insisté pour qu'il aille à Poudlard.

Évolution

Depuis Harry Potter à l'école des sorciers, il est ennemi de Harry à Poudlard mais également son premier « rival ». Il hait Harry à cause de sa célébrité et de ses talents notamment. C'est le premier élève qu'a rencontré Harry (chez Madame Guipure, au Chemin de Traverse), le 31 juillet 1991. Un peu plus tard, après que Drago fait une remarque désobligeante envers Ronald Weasley, Harry remit Malefoy à sa place en ne voulant pas lui serrer la main. Il n'a pas davantage de sympathie pour Ron Weasley qui, non seulement n'est pas issu d'une famille nantie mais aussi, selon les Malefoy, une famille « traitre à son Sang » car aimant et protégeant les moldus, les Weasley étant, de surcroît, très proches de Harry.

Dans Harry Potter et la Chambre des secrets, Drago devient attrapeur de l'équipe de Quidditch de Serpentard à la suite d'un don généreux de son père qui a offert des balais "Nimbus 2001" à toute l'équipe.

Dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, dans le cadre d'un cours de soins aux créatures magiques, un hippogriffe lui lacére légèrement le bras, de par son comportement envers la créature. Il utilise cet incident comme prétexte pour manquer une semaine de cours, forçant d'autres élèves à faire son travail pour lui et lui évitant de jouer un match de Quidditch. Cet incident lui permit aussi de porter plainte contre Hagrid, le professeur de soin aux créatures magiques, que Drago déteste depuis sa première année.

Dans Harry Potter et l'Ordre du phénix, il devient préfet de Serpentard et fait partie de la Brigade Inquisitoriale d’Ombrage.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, Voldemort appose au cours de l'été qui précède la rentrée la marque des Ténèbres sur Drago et lui remet une mission : tuer Dumbledore. Cette mission lui est confiée comme une punition après les évènements du Ministère de la Magie au mois de juin 1996 (son père et les autres mangemorts furent incapables de ramener à leur maître la prophétie qu'il convoitait). Cette mission est évidemment impossible à réaliser pour un garçon de 16 ans (Voldemort n'y parvenant pas lui-même), son « maître » suppose que Drago échouera et qu'il pourra ainsi tuer toute la famille en représailles. Bien que cette mission soit une chance de réhabiliter sa famille aux yeux de Voldemort (en cas d'un succès peu probable) Drago a beaucoup de difficultés à s'y résoudre et échafaude de nombreuses stratégies : le collier ensorcelé supposé parvenir au directeur, la bouteille d'hydromel vieillit en fut que Slughorn aurait dû offrir à Dumbledore pour Noël (il empoisonnera par mégarde Ron en lui offrant un verre), l'idée de « l'Armoire à Disparaître » est très ingénieuse (il y a deux armoires par lesquelles on peut voyager, une dans la Salle sur Demande de Poudlard, l'autre dans le magasin Barjow & Beurk, les Mangemorts réussissent à pénétrer dans l'école de cette façon) mais qui lui prend un temps considérable, il n'avance guère, et sous le poids de la pression il se réfugie souvent dans les toilettes de Mimi Geignarde, il lui raconte ses problèmes et pleure plusieurs fois devant elle. On découvre également qu'il a des prédispositions à l'occlumancie, et qu'il devient un très bon occlumens, fermant son esprit à Severus Rogue lui-même ; il a appris cela de sa tante Bellatrix Lestrange. Cependant il ne parvient pas à accomplir sa mission jusqu'au bout, obligeant Severus Rogue à tenir la promesse faite à Narcissa Malefoy sous le Serment Inviolable d'accomplir sa tâche dans le cas où il échouerait, son attitude en haut de la Tour d'Astronomie révèle qu'il ne souhaite de toute façon pas, au fond de lui, obéir à Voldemort. En haut de la tour, Drago désarme Dumbledore et devient le maître de la Baguette de Sureau, pendant sa discussion avec le directeur, il commence à abaisser sa baguette qu'il tenait pointée en vue de le tuer ; Rogue tue ainsi Dumbledore. Tous deux s'enfuient ensuite, échappant aux membres de l'Ordre du phénix. On découvre dans le roman final, à l’intérieur des souvenirs de Severus Rogue, lorsque celui est révélé comme un véritable allié de Dumbledore, que ce dernier était au courant de la mission de Drago depuis le début et qu'il souhaitait lui-même que Rogue le tue, afin d'empêcher Drago, encore jeune, de se salir les mains de cette façon.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, l'orgueil de Drago et de son père paraît singulièrement rabattu : en semi-disgrâce auprès de Voldemort, apeurés, ils n'ont plus guère de rôle actif et montrent moins de zèle à aider le Seigneur des Ténèbres. Quand les Mangemorts capturent Harry, Ron et Hermione et les amènent au manoir Malefoy - dont leur maître a fait son quartier général -, Drago prétend ne pas les reconnaître. Il se fait désarmer et prendre sa baguette magique par Harry. Il est pourtant rappelé par Voldemort pour la Bataille de Poudlard et se chargera de faire obstacle à Harry pendant que celui-ci cherche un Horcruxe dans la Salle sur Demande. Il se fait aider dans sa tâche par ses deux serviteurs Crabbe et Goyle. C'est d'ailleurs à ce moment que Crabbe se révolte et refuse d'obéir à Malefoy, libérant du Feudeymon. Harry va oublier ses hostilités et sauve la vie de Drago et de Goyle, Crabbe étant perdu. Malefoy va tenter de se remettre du côté des Mangemorts, mais le Mangemort auquel il parlait ne le croit pas. Harry va donc lui sauver la vie une deuxième fois. Drago et ses parents assistent en spectateurs muets à la victoire finale contre Voldemort et aux réjouissances qui s'ensuivent dans le grand hall de Poudlard. Ils ne semblent plus songer qu'à leurs retrouvailles et se serrent les uns contre les autres, dans un coin de la salle.

Dans l'épilogue, Drago est présent 19 ans plus tard sur le quai de King's Cross au départ du Poudlard Express, avec son fils Scorpius Hyperion (né en 2006)[2] et sa femme, que l'auteur a révélé dans une interview ultérieure être Astoria Greengrass[3] (la plus jeune fille de la famille Greengrass, née en 1982) [4]. Le signe de tête bref qu'il adresse de loin à Harry laisse soupçonner, sinon une amitié, du moins une relation correcte entre les deux anciens ennemis.

Lucius Malefoy[modifier | modifier le code]

Lucius Malefoy (Malfoy en anglais) est un sorcier probablement né en 1954. Il a étudié à Poudlard dans la maison des Serpentard où il était préfet. Il est l'époux de Narcissa et le père de Drago. Il travaille au Ministère de la Magie et est un Mangemort de la première heure. Il est apparu pour la première fois dans Harry Potter et la Chambre des secrets.

Lucius Malefoy est interprété par Jason Isaacs.

Caractéristiques

Il a de longs cheveux blonds, le teint pâle, le nez pointu et des yeux gris et froids.

Comme tout Mangemort, il est très méprisant envers les Moldus ou les enfants sorciers nés de parents Moldus, estimant que seuls les sorciers purs mériteraient d'étudier la magie. Riche et puissant, il méprise les Weasley pour leur pauvreté et leur intérêt pour le monde moldu. Il est également farouchement opposé à l'admission à Poudlard de sorciers et de sorcières qui ne soient pas des « sang-pur ». Il est membre du conseil d'administration de Poudlard jusqu'à la fin d'Harry Potter et la Chambre des secrets et a toujours dit que la nomination de Dumbledore comme directeur est la pire chose qui soit jamais arrivée à cette école.

Il est très influent et a beaucoup de relations. Lucius Malefoy a utilisé sa position dans la communauté magique et a fait des dons pour beaucoup d'œuvres différentes, afin d'acquérir de l'influence au sein de l'actuel Ministère de la Magie. Fudge apprécie beaucoup Lucius, impressionné par la « pureté » de son sang et surtout par les fortes sommes d'argent qu'il a offertes à toutes sortes d'organismes.

Il possède dans son manoir une grande quantité d'objets de magie noire, de poisons et autres produits dangereux et prohibés par le Ministère de la Magie. Il dissimule le tout dans une chambre secrète située sous le parquet du grand salon. Il fit l'objet d'une perquisition lorsque Harry en parla à Arthur Weasley.

Évolution

Dans Harry Potter et la Chambre des secrets, avant la première rentrée scolaire de Ginny en 1992, il glissa dans les affaires de celle-ci le journal intime de Tom Jedusor, qui était un objet de magie noire et dont il devait se débarrasser à cause des perquisitions effectuées par le Ministère de la Magie. Il fait pression sur les autres membres du conseil, les menaçant de lancer des malédictions sur leurs familles pour suspendre Dumbledore de ses fonctions lorsque des élèves furent retrouvés pétrifiés. Il réussit à le faire suspendre de son poste pendant quelque temps. Après que Harry a sauvé Ginny dans la Chambre, Lucius Malefoy est furieux et demande à Dumbledore de quel droit il est revenu à Poudlard, ce à quoi le directeur répond qu'il a reçu des lettres de tous les membres du conseil d'administration, qui lui disaient que Lucius leur avait forcé la main mais qu'ils voulaient que Dumbledore revienne.

Dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, il fait de son mieux pour faire renvoyer Hagrid de Poudlard après que Drago s'est blessé lors d'un de ses cours.

Dans Harry Potter et la Coupe de feu, après avoir répondu à l’appel de Voldemort aux Mangemorts le 24 juin 1995 et renouvelé immédiatement son ancienne allégeance, Lucius participa à l'agression contre Harry dans le cimetière de Little Hangleton. Il assista au duel entre Harry et Lord Voldemort, avant que Harry ne s'enfuie en emportant le corps de Cédric Diggory.

Dans Harry Potter et l'Ordre du phénix, il semble être le meneur des Mangemorts lors de la Bataille du Département des mystères. Il tente en vain de s'emparer de la fameuse prophétie. Mais les Aurors et les divers employés du Ministère surgissent et, le Ministre ne pouvant plus nier l'évidence, Lucius Malefoy est emprisonné à la prison d'Azkaban.

Dans Harry Potter et le prince de sang-mêlé, Lucius est libéré lors de l'été 1997, quand le Seigneur des Ténèbres prend le pouvoir en faisant tomber le Ministère. Mais il est en disgrâce car Voldemort le considère comme responsable du fiasco au ministère de la magie. Pour le punir, Voldemort donne à son fils Drago une mission impossible: tuer Dumbledore.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, puni par Voldemort, il va rester enfermé dans son manoir, qui sert à présent de quartier général aux Mangemorts, et privé de sa baguette magique. Il sera cependant présent lors de la bataille de Poudlard, mais n'y participera que très peu.

Narcissa Malefoy[modifier | modifier le code]

Narcissa Malefoy est l'épouse de Lucius Malefoy et la mère de Drago. Elle est la fille de Cygnus Black et de Druella Rosier. Elle est issue de la noble et très ancienne Famille Black, Sirius Black étant son cousin. Elle est sœur benjamine de Bellatrix et d'Andromeda Tonks. Elle est surnommée Cissy par sa sœur Bellatrix qu'elle appelle Bella. Elle est celle qui envoie à chaque début d'année scolaire, un grand hibou à son fils unique, avec des gâteries sucrées... Lucius voulait que Drago aille à Durmstrang plutôt qu'à Poudlard, mais Narcissa s'y est opposée.

« Narcissa » est la forme féminine de Narcisse. Dans la mythologie grecque, Narcisse est tombé amoureux de son reflet et s'est noyé dans un cours d'eau alors qu'il s'y admirait.

Au cinéma, elle est interprétée par l'actrice Helen McCrory.

Évolution

Dans Harry Potter et la Coupe de feu, elle est décrite comme une femme grande et mince aux cheveux blonds. Son rôle se borne surtout à être la mère aimante et parfois étouffante de Drago. Contrairement à son mari Lucius Malefoy, elle n'est pas une Mangemort confirmée ; elle est partisane de ses idéaux, mais ne prend pas part aux machinations de Voldemort, son seul but est de protéger son fils de tout danger. Selon Harry, Narcissa porte l'expression de quelqu'un qui a constamment quelque chose de nauséabond sous le nez.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, elle est très attristée par l'arrestation de son époux, et est très inquiète pour son fils Drago, à qui Voldemort a confié la mission de tuer Dumbledore sous peine de sa propre vie. Narcissa implore l'aide de Severus Rogue et obtient qu'il prête le serment inviolable d'aider son fils à accomplir sa tâche. Elle dévoile l'affection débordante qu'elle voue à Drago.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, Narcissa ne semble plus guère songer qu'à sauver la vie de son fils, alors que Poudlard est assiégée par les troupes de Voldemort. Chargée de vérifier si Harry est bien mort, elle se penche sur son corps, découvre qu'il est vivant, mais se garde de dire la vérité à son maître. En murmurant, elle demande juste à Harry si son fils Drago est bien vivant à Poudlard. Sur sa réponse positive, elle crie à Voldemort que Harry est bien mort, simplement afin de pouvoir retourner à Poudlard avec ses partisans en apparence vainqueurs, et d'y retrouver son fils. Ce faisant, elle aide objectivement Harry et contribue en partie à la défaite finale des Mangemorts et du Seigneur des Ténèbres.

Dolores Ombrage[modifier | modifier le code]

Dolores Jane Ombrage (Voir sur Wikidata) (en version anglaise, Dolores Jane Umbridge) est une sous-secrétaire d'État auprès du Ministre de la Magie, Cornelius Fudge. Issue de la bureaucratie du ministère de la Magie, c'est un personnage borné et particulièrement pervers, prête à tous les moyens légaux ou non, y compris la torture physique, pour imposer sa loi à l'école de sorcellerie Poudlard et ainsi obliger Harry Potter à ne plus annoncer au monde des sorciers le retour de Voldemort.

Au cinéma, Dolores Ombrage est interprétée par Imelda Staunton.

Caractéristiques

Dolores Ombrage est une sorcière à la silhouette trapue, avec une grosse tête sur un cou quasi inexistant. Elle a une bouche large et molle et de grands yeux ronds la faisant ressembler à un gros crapaud (animal auquel elle est plusieurs fois comparée par l'auteure. Ses cheveux châtain clair sont courts et bouclés, sa voix est minaudante et haut perchée comme celle d'une petite fille, tandis que ses dents sont pointues. Elle porte souvent un nœud noir dans les cheveux (qui ressemble à une mouche selon Harry) et un cardigan pelucheux rose.

Dolores Ombrage est d'une sévérité extrême mais aussi d'une cruauté sans réserve envers certains élèves : elle ne se contente pas de leur imposer une discipline de fer, mais applique des méthodes répressives. Sa milice privée qui agit sans tenir compte du règlement en vigueur renforce son pouvoir de façon illégale. Elle n'hésite pas à remettre en usage les châtiments corporels, instaurant une véritable dictature à Poudlard. Incarnation de la bureaucrate bornée et sans état d'âme, raciste envers les "hybrides" (demi-géants, centaures, loup-garous…), sans scrupule et même sadique, prête si besoin à la cruauté physique et morale.

À Poudlard, son bureau est décrit comme étant décoré de manière vieillotte, avec des assiettes ornées de chatons très laids et des napperons en crochet[5].

Évolution

Dans Harry Potter et l'Ordre du phénix, Ombrage participe à l'interrogatoire de Harry devant le Magenmagot, votant alors pour sa culpabilité. Celui-ci n’avait cependant fait que se défendre face à des Détraqueurs qu’elle avait elle-même envoyés, révélation qu'Ombrage fait à Harry vers la fin de l'année scolaire. Lors de la cinquième année scolaire de Harry Potter à Poudlard, Dolores Ombrage est nommée, par Cornelius Fudge, professeur de Défense contre les Forces du Mal à Poudlard. Professeur peu appréciée, ses cours étant uniquement théoriques car Fudge et elle craignaient que Dumbledore n'utilise les élèves de l'école comme armée de soulèvement contre le ministère. Cela entraîna des réclamations dans ses classes, aggravées par la volonté de Harry de révéler au monde des sorciers le retour de Voldemort. Elle inflige alors comme punition un châtiment corporel à Harry durant ses heures de retenues, lui faisant écrire pendant des heures les mots : « Je ne dois pas dire de mensonges » avec son propre sang, jusqu’à ce que ceux-ci restent définitivement marqués dans la peau de sa main où le sang était puisé. Harry, sous l'impulsion d'Hermione, décide alors d'enseigner sa conception des défenses contre les forces du mal, dans le cadre d'une organisation nommée l'A.D. à l'insu d'Ombrage. Ombrage prend graduellement les rênes de l'école en devenant d'abord la « Grande Inquisitrice » de Poudlard, ce qui lui donne le droit d'appliquer une multitude de nouveaux décrets d'éducation (dont la mise à l'épreuve des professeurs, la dissolution de tous les clubs ou organisations, y compris les équipes de Quidditch, ainsi que la mise en place d'une Brigade Inquisitoriale) puis directrice de Poudlard lorsque Dumbledore, menacé d'arrestation par Ombrage et Cornelius Fudge s'échappe de Poudlard. Ainsi, Ombrage règne en tyran sur Poudlard, jusqu'à ce que Fred et George Weasley quittent l'école de façon spectaculaire en l'insultant publiquement, ce qui déclenche des chahuts et rébellions en tous genres. À la fin du roman, elle est poursuivie par des centaures dans la Forêt Interdite et ramenée par Dumbledore, en état de choc à l'infirmerie. Elle quitte Poudlard la veille du dernier jour de l'année, chassée par Peeves l'esprit frappeur à la grande joie des élèves et des professeurs qui ne tentent pas vraiment d'arrêter Peeves.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, Dolores Ombrage occupe toujours un poste au Ministère de la Magie pour le nouveau ministre Rufus Scrimgeour. Harry est scandalisé de l'apercevoir à l'enterrement de Dumbledore, où elle tente d'avoir un air attristé.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, elle s'accommode fort bien de la prise du pouvoir de Voldemort mettant complaisamment en œuvre sa politique de persécution des Sang-de-Bourbes et autres Sang-mêlés. On la voit au Ministère interroger les sorciers et sorcières terrorisés qui ne sont pas de sang-pur, avec un plaisir évident à appliquer les lois racistes qu'elle a elle-même rédigées. Elle est en possession, sans le savoir, d'un Horcruxe de Voldemort : le médaillon de Serpentard qu'elle a pris en échange de son indulgence à Mondingus Fletcher (qui l'avait lui-même volé à Kreattur au square Grimmaurd). Harry, Ron et Hermione doivent courir le risque de se rendre au ministère pour le lui reprendre. À cette occasion, Harry se rend compte qu'elle a mis sur la porte de son bureau l'œil magique du défunt Alastor Maugrey, pour surveiller ses employés. Quand Hermione déguisée lui fait remarquer que le médaillon qu'elle porte autour du cou est joli, Ombrage déclare que celui-ci est un vieux souvenir de famille et que le S qui y est gravé rapporte à la famille de Sangs-Purs Selwyn et que « il n'y a guère de familles de Sang-Pur avec lesquelles je n'ai pas de lien de parenté...» . Harry et Hermione la stupéfixent, récupèrent le médaillon et sortent plusieurs personnes de ses griffes.

J. K. Rowling a révélé le sort final du personnage lors d'un chat avec ses lecteurs : après la chute de Voldemort, elle est arrêtée, jugée et emprisonnée à Azkaban pour crimes contre les sorciers nés de parents moldus[6].

Peter Pettigrow[modifier | modifier le code]

Peter Pettigrow (prononcer "petit-gros") (Pettigrew en anglais) est un sorcier né en 1960, responsable de la mort de Lily et James Potter. C'est un ancien camarade d'école de James Potter, Sirius Black et Remus Lupin, avec lesquels il formait un groupe d'amis très proche qui se nommaient entre eux les « Maraudeurs ».

Peter Pettigrow est interprété au cinéma par Timothy Spall.

Caractéristiques

Petit de taille et de carrure, il a les cheveux fins, décolorés et un début de calvitie. Ses yeux sont petits et humides. Sa tête ressemble à celle d'un rat et son teint est terreux. Il lui manque un doigt à la main droite, qu'il se coupa lui-même en 1981 pour simuler sa mort dont il fit porter le chapeau à Sirius Black.

C'est un garçon grassouillet qui, d'après Madame Rosmerta « se traînait toujours derrière ses amis ». Peter ne possédait pas les talents de ses amis et ils étaient ses modèles au sein de leur groupe. Il réussit avec l'aide de ceux-ci à devenir un Animagus et put se transformer à volonté en rat, d'où son surnom de Queudver.

Évolution

Quand monte la puissance de Voldemort, il se range secrètement à ses côtés, trahissant ses amis qui avaient rejoint l'Ordre du Phénix. Il fournit des informations à Voldemort pendant toute une année (aux environs de 1980) avant de devenir le Gardien du Secret des Potter, signifiant ainsi qu'il est le seul à pouvoir dévoiler le lieu de leur cachette. Il en informe alors Voldemort qui alla donc tuer les Potter et tenta de tuer Harry.

Sachant que Sirius se rendrait compte de sa trahison, celui-ci étant le seul à savoir que Peter était le Gardien du Secret, il monta un plan contre lui. Alors que Black coince Pettigrow dans une rue passante, Peter provoque une explosion avec sa baguette, tuant 12 moldus, puis se coupe un doigt de la main droite, se transforme en rat et s'enfuit sous cette forme, simulant sa propre mort en faisant croire que le traître était Sirius Black. Celui-ci fut alors accusé de la trahison des Potter, du meurtre de Pettigrow et des témoins moldus et fut enfermé à la prison d'Azkaban. Pettigrow se voit quant à lui décoré de l'Ordre de Merlin 1re classe « à titre posthume ». Voldemort introuvable et semblant mort, Pettigrow resta caché sous l'apparence d'un rat pendant 12 ans pour faire croire à sa mort, craignant la colère aussi bien des anciens partisans de Voldemort que de tous les autres sorciers. Il se fait adopter par les Weasley sous le nom de Croûtard, se tenant au courant des dernières nouvelles au cas où Voldemort reviendrait.

Dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, en 1993, Sirius le vit sur une photo de la famille Weasley en voyage en Égypte (sur l'épaule de Ron) dans sa cellule de prison, il s'en échappa et partit à sa recherche et tenta de tuer Pettigrow. Harry Potter sauva Peter et décida de l'envoyer à Azkaban en le forçant à quitter sa retraite de rat, mais celui-ci réussit à s'enfuir.

Dans Harry Potter et la Coupe de feu, Pettigrow se révéla être l'aide dont Voldemort avait besoin pour récupérer son corps. Peter, suivant les instructions de Voldemort, créa des potions permettant à son maître de voyager dans un corps temporaire. Pettigrow récolta le venin de Nagini, un énorme serpent, pour l'utiliser dans la potion. Il porta le faible et petit corps de Voldemort durant le long voyage jusqu'en Grande-Bretagne où ils s'installèrent pour un temps dans le manoir des Jedusor aux abords de Little Hangleton, puis dans la maison des Croupton. Quand Harry Potter fut envoyé avec Cédric Diggory dans le cimetière en touchant la coupe, ce fut Peter qui assassina Cédric et qui ligota Harry. Il plaça ensuite le chaudron sur le feu, entailla le bras de Harry et recueillit son sang pour la potion. Ensuite, sous l'ordre de Voldemort, Peter coupa sa propre main droite pour l'ajouter à la potion. De cet horrible mélange, le Seigneur des Ténèbres renaquit dans un nouveau corps. Voldemort conjura un sort qui fit apparaître une nouvelle main en argent pour son serviteur.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, il apparait brièvement en tant qu'assistant de Rogue.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, alors qu'il est envoyé vérifier que Ron et Harry sont bien enfermés dans le cachot présent dans le manoir des Malefoy, il a pendant un instant un moment de pitié envers Harry qui lui rappelle qu'il lui a sauvé la vie. À cause de ce moment d'humanité, Peter Pettigrow est étranglé par sa propre main, celle en argent façonnée par Voldemort.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.h-potter.com/repaire-rowling/interviews/2007/3007-bloomsbury.htm
  2. Apparaît dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, épilogue. Son second prénom est mentionné dans le documentaire J.K. Rowling, A Year in the Life diffusé le 30/12/2007 sur ITV, information reprise par Accio Quote! (en anglais).
  3. Mentionnée par Rowling dans une interview (en anglais) au Time Magazine le 19/12/2007.
  4. La Gazette du Sorcier - J. K. Rowling, nommée parmi les "personnalités de l'année" par Time, répond à dix questions
  5. Harry Potter et l'Ordre du Phénix
  6. [1], texte additionnel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :