Pedro Aguirre Cerda (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aguirre.
Pedro Aguirre Cerda
Image illustrative de l'article Pedro Aguirre Cerda (homme politique)
Fonctions
26e président de la République du Chili
Prédécesseur Arturo Alessandri Palma
Successeur Gabriel González Videla
Biographie
Nom de naissance Pedro Avelino Aguirre Cerda
Date de naissance
Lieu de naissance Pocuro, Région de Valparaíso (Chili)
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès Santiago (Chili)
Nationalité Chilienne
Parti politique Parti radical
Conjoint Juana Rosa Aguirre Luco

Signature

Pedro Aguirre Cerda (homme politique)
Présidents de la République du Chili

Pedro Aguirre Cerda est président de la République du Chili de 1938 à 1941. Il est le premier président radical élu grâce au Front populaire en 1938. Il met en place un type de gouvernement ressemblant à un New Deal, en créant une sécurité sociale et en nationalisant les entreprises. Il meurt en fonction le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le septième des onze enfants de ses parents fermiers Juan Bautista Aguirre et Clarisa Cerda. Il fait ses études à Santiago à l'institut de pédagogie et en 1900 devient professeur d'espagnol. il devient avocat en 1904. Il épouse sa cousine et en 1910 vient en France étudier le droit fiscal et administratif à la Sorbonne et l'économie politique au Collège de France. Il revient au Chili en 1914 et enseigne à l'Institut national.

Il entre en politique et assume tour à tour la charge de député et sénateur. Il adhère au parti radical et est nommé ministre de l'instruction sous la présidence de Juan Luis Sanfuentes (1920-1924). Sous la présidence autoritariste du général Carlos Ibanez del Campo (1927-1931) il est un chef de l'opposition opprimé par le régime. Il est ministre de l'intérieur sous la présidence d'Arturo Alessandri Palma (1932-1938). Il est candidat du Front populaire aux élections présidentielles de 1938 et l'emporte de peu face au candidat libéral-conservateur Gustavo Ross avec 50,1% des voix.