Parti communiste du Chili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti communiste du Chili
(es) Partido Comunista de Chile
Image illustrative de l'article Parti communiste du Chili
Logo officiel
Présentation
Président Guillermo Teillier
Fondation (Parti ouvrier socialiste)
(Parti communiste du Chili)
Siège Santiago du Chili
Secrétaire général Lautaro Carmona
Coalition Nouvelle Majorité
Organisation de jeunesses Jeunesses communistes du Chili
Idéologie Communisme, marxisme-léninisme
Affiliation internationale Forum de São Paulo, Solidnet
Couleurs Rouge
Site web www.pcchile.cl/
Représentation
Députés
6 / 120

Le Parti ouvrier socialiste (POS) a été fondé à Iquique en 1912, par Luis Emilio Recabarren et une trentaine de mineurs. Il s'est transformé en adhérant à la IIIe Internationale (KomIntern) en Parti communiste du Chili (en espagnol : Partido Comunista de Chile) en 1922 (IIIe congrès du POS, Ier du PCCh). Hors-la-loi au Chili entre 1948 et 1958, ce n'est que plus tard, en 1970, qu'il accèdera au pouvoir lors de son union avec le Parti socialiste chilien pour former l'Unité Populaire chilienne.

Il retombe dans l'illégalité en 1973 après le coup d'État du général Pinochet. Les membres du parti montent alors une organisation de lutte armée contre la dictature, mais est très affaibli en 1976, sa direction clandestine étant décapitée à deux reprises par la DINA lors de l'affaire Calle Conferencia I et II.

Le parti redevient légal avec le retour de la démocratie en 1990, mais est maintenu à l'écart de la Concertation des partis pour la démocratie jusqu'aux élections parlementaires de 2009, où, pour la première fois depuis 1973, il obtient des sièges à l'Assemblée, en réussissant à faire élire 3 de ses 4 candidats aux législatives, dont le président du PCCh, Guillermo Teillier, son secrétaire général, Lautaro Carmona, et l'avocat spécialisé dans la défense des droits de l'homme, Hugo Gutiérrez. Lors des élections parlementaires de novembre 2013, six députés communistes sont élus[1] dont Camila Vallejo[2]. Le Parti Communiste est actuellement membre de la coalition du centre-gauche Nouvelle Majorité, faisant partie du gouvernement de Michelle Bachelet

Le parti a notamment compté parmi ses membres Pablo Neruda, Violeta Parra et Víctor Jara.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr)Solidarité Internationale PCF, « Deux jeunes communistes, figures du mouvement étudiant, élues au Chili avec huit députés du PC : une première depuis 1973 »
  2. (fr)Texte par Ségolène Allemandou pour France 24, « Les étudiants chiliens portent le combat de la rue au Congrès »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :