Paul Fenton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Fenton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Paul B. Fenton, né en 1951 à Londres, est un orientaliste arabisant et hébraïsant contemporain, professeur au Département d’Études arabes et hébraïques de l’université de Paris-Sorbonne ainsi que chercheur à l’Institut de recherches pour l’étude des religions (Paris IV) et membre du comité scientifique de la Société des études juives. Il est spécialiste des sciences du judaïsme, des rapports entre l'islam et le judaïsme et de la cabale et est également considéré comme une autorité dans le domaine des manuscrits liés au judaïsme -notamment ceux de la guéniza du Caire- ainsi que des antiquités juives. Il dirige en outre la collection « Études sur le judaïsme médiéval » chez Brill et est aussi membre statutaire du Laboratoire de l’étude des monothéismes (CNRS).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études rabbiniques à la Yéchiva Etz Hayiim et Jews' College à Londres, il obtient sa licence et sa maîtrise d’arabe à l’université de Strasbourg en 1972/1973, avant de poursuivre sa formation d'arabisant à l'université Saint-Joseph de Beyrouth. Il prépare un doctorat ès sciences orientales à l'université de la Sorbonne Nouvelle sous la direction de Georges Vajda (1976). Sa carrière dans l'enseignement supérieur débute en 1978 comme tuteur d'arabe à la Faculté d’études orientales à l'université de Cambridge, où il travaille également comme assistant de recherches sur les manuscrits de la guénizah du Caire. Il est maître de conférences de langue et de littérature hébraïques à l'Université Lyon III (1982 à 1992), avant d'être nommé professeur titulaire de littérature juive post-biblique à l'université de Strasbourg (1992-1997). Plusieurs fois président du jury de l’agrégation, il est directeur du département d’études hébraïques à Strasbourg, puis du Centre de recherches juives jusqu'en 1997, date à laquelle il devient professeur d’études hébraïques à l’université de Paris IV, où il est directeur adjoint de l'UFR d'études arabes et hébraïques. Il a depuis lors, été professeur invité dans plusieurs universités étrangères, dont la Yeshiva University (New York), l'université de Bar-Ilan (Tel Aviv), l’université hébraïque de Jérusalem (Jérusalem), l’University College (Londres), l’université d'Oxford, l'université de Saint-Pétersbourg, et l'université de Potsdam (Allemagne).

Son enseignement est axé sur la pensée et la littérature hébraïques médiévales et ses rapports avec la littérature arabe. Son champ de recherche couvre la civilisation juive en terre d’Islam.

Il fait partie du comité organisateur de la rencontre historique de 100 rabbins et imams à Bruxelles en 2005, et participe régulièrement à des rencontres judéo-musulmanes, notamment en Inde et au Sénégal.

En 2010, il reçoit la médaille " Dr. Alxandru Safran" pour ses travaux et sa contribution aux études juives.

Son œuvre pour le dialogue interculturel[modifier | modifier le code]

Depuis 2000, il organise et participe régulièrement à des conférences à l’université Paris-Sorbonne. Il prend aussi part à plusieurs émissions de radio en France, notamment sur France Culture. Étant parfaitement arabophone, il est régulièrement sollicité par des chaînes de télévision de pays arabes, à participer à des débats sur l'actualité.

Il organise plusieurs concerts de musique liturgique juives dans le cadre de l'APAC.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • 1981

The Treatise of the Pool al-Maqâla al-Hawdiyya by ‘Obadyah b. Abraham b.Moses Maimonides, edited for the first time from a manuscript in the Bodleian library, Oxford and Genizah fragments, translated by Paul Fenton with a Preface by Prof. G. Vajda, Londres (The Octagon Press), 1981, xvi + 146 + 27 fols texte judéo-arabe + 3 facs.(2e impression 1995).

  • 1987

David b. Josué Maïmonide, Al-Murshid ila t-Tafarrud wal-Murfid ila t-Tajarrud, Doctor ad Solitudinem et Ductor ad Simplicitatem, édition du texte judéo-arabe avec une traduction hébraïque annotée, précédée d'une introduction, Jérusalem (université hébraïque de Jérusalem, Société Meqisé Nirdamim), 1987, in-8°, 56 + 114 pages.

Obadyah et David Maïmonide, deux traités de mystique juive, Paris (Verdier), 1987, in-8°, 335 pages.

  • 1989

Published Material from Cambridge Genizah Collections : A Bibliography, 1896-1980, edited by S. Reif assisted Paul Fenton, Cambridge, Cambridge University Press, 1989, in-4°, 608 pages.

  • 1991

A Handlist of Judeo-Arabic Manuscripts in Leningrad, A Tentative Hand-List of Judeo-Arabic Manuscripts in the Firkovic Collections, compiled by P.B. Fenton, Institut Ben-Zvi, Jérusalem, 1991, in-8°, XVI + 152 p. (en hébreu).

Bibliographie de l’œuvre de Georges Vajda, précédée d'un essai biographique, Louvain-Paris (Collection de la Revue des études juives), 1991, in-8°, 130 p.

Judah b. Nissim Ibn Malka, Judaeo-Arabic Commentary on the Pirqey Rabbi Eli'ezer with a Hebrew Translation and Supercommentary by Isaac b. Samuel of Acco, edited from MSS by Paul B. Fenton, Jérusalem, 1991, in-8°, 60 p.

  • 1996

Ibn 'Arabi, La production des cercles, traduit et présenté par Paul Fenton et Maurice Gloton, Paris, (Éditions de l'éclat), 1996, XLVII+46 p.

  • 1997

Philosophie et exégèse dans le Jardin de la métaphore de Moïse Ibn ‘Ezra, philosophe et poète andalou du XIIe siècle, Leyde (Études sur le Judaisme Médiéval, Brill), 1997, XVI +460 p.

  • 2000

10. P. Fenton et R. Gœtschel (éds.), Écriture et expérience mystiques dans les religions monothéistes, Leyde, Brill, 2000.

  • 2002

Séfer Yesirah, ou le Livre de la Création, exposé de cosmogonie hébraïque ancienne, Paris, 2002, 135 p.

G. Vajda et P. Fenton, Le Commentaire sur le Livre de la Création de Dunash ben Tamîm de Kairouan, Paris-Louvain, 2002, 250pp.

  • 2004

Joseph b. Abraham Ibn Waqâr, Sefer shorshey ha-qabbâlâh, Principles of the Qabbalah, Los Angeles, 2004, 2+194 p.

  • 2008

Juda Ibn Malka, La Consolation de l’expatrié spirituel, Paris, Éditions de l'éclat, 2008, 189pp.

  • 2009

Juda al-Harizi, The Book of Pearls, traduction en anglais par P. Fenton, Jérusalem, 2009, 120 p.

  • 2010

L’Exil au Maghreb, la condition juive sous l’islam 1148-1912, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2010, 800 p.

  • 2012

Le Pogrome de Fès ou le «  tritel » 1912, Jérusalem, Centre de recherche français à Jérusalem (CNRS) et Institut Ben Zvi, 360 (franc.)+63 pp (héb.).

  • 2015

Paul B. Fenton & David G. Littman, Exile in the Maghreb, Jews under Islam, Sources and Documents 997-1912, New York, Rowman & Littlefield Publishing Group.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1987. Obadyah et David Maïmonide, Deux Traités de mystique juive, Paris (Verdier), 1987, in-8°, 335 pages.
  • 1997.Philosophie et exégèse dans le Jardin de la métaphore de Moïse Ibn ‘Ezra, philosophe et poète andalou du XIIe siècle, Leyde (Études sur le judaïsme médiéval, Brill), 1997, XVI + 460 p.
  • 2008. Juda Ibn Malka, La Consolation de l’expatrié spirituel, Paris, Éditions de l'éclat, 2008, 189 p.
  • 2009. Juda al-Harizi, Kitâb al-Durar, The Book of Pearls, assembled and edited by Joshua Blau, Paul Fenton et Joseph Yahalom, Jérusalem, Institut Ben-Zvi, 2009, 130 p (texte anglais) + 251p (textes arabe et hébreu).

Liens externes[modifier | modifier le code]