Paul Deheuvels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deheuvels.
Paul Deheuvels
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
IstanbulVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
École normale supérieure (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
René Deheuvels (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Paul Deheuvels (né le à Istanbul) est un statisticien français.

Il est membre de l'Académie des sciences.

Carrière[modifier | modifier le code]

Paul Deheuvels est le fils de René Deheuvels[1].

Normalien (promotion S1967)[2], agrégé de mathématiques (1969), docteur d’État ès sciences mathématiques (1974)[3], il est professeur de statistique à l'université Pierre-et-Marie-Curie depuis 1978. Il est élu membre de l'Académie des sciences (section des Sciences mécaniques et informatiques) en novembre 2000 (il en était correspondant depuis mars 1994)[4].

Médias[modifier | modifier le code]

Il présente le Libre journal des sciences et des techniques sur Radio Courtoisie.

Controverses[modifier | modifier le code]

De manière répétée à partir d'octobre 2012 (date de publication d'un article très médiatisé de Gilles-Eric Séralini sur les OGM), P. Deheuvels a été le seul académicien à soutenir la démarche de Séralini[5], pourtant infirmée par un communiqué de six académies — sciences, médecine, technologiesetc. — et par le Haut Conseil des biotechnologies.

Il a aussi manifesté son opposition à la théorie du réchauffement climatique — notamment en soutenant l'attribution par le Club de l'horloge du prix Lyssenko 2010 à Jean Jouzel[6],[7],[8].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La probabilité, le hasard et la certitude, PUF, "Que sais-je ?", 2008

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]