Patbingsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bol de patbingsu

Le patbingsu, ou patbingsoo (팥빙수) est un dessert coréen qui consiste en de la glace finement pilée recouverte d’un mélange de haricots rouges bouillis.

Origine[modifier | modifier le code]

Ce dessert est ancestral et est consommé en Corée depuis la période Joseon (1392-1910). Alors prisé par les élites, ce dessert est au fil du temps devenu plus populaire et est l’un des mets favoris des Coréens durant l’été[1].

Le mot patbingsu est composé du coréen 팥 (pat) signifiant haricot rouge et des mots chinois 冰 (bing, en coréen 빙) et 水 (su, en coréen 수), respectivement « glace » et « eau »[2].

Préparation et consommation[modifier | modifier le code]

La base du patbingsu est de la glace pilée avec un nappage de haricots rouges. Les haricots rouges sont bouillis, écrasés et sucrés avant d’être versés sur la glace. Diverses garnitures et poudres à base de graines sont ensuite ajoutées afin de varier le goût du patbingsu. Il est possible également de remplacer les haricots rouges par des fruits frais tels que des mangues, des fraises ou du pamplemousse.

Il est commun d’ajouter de la poudre d’amande ou de cannelle. Certains types de bingsu sont à base d’ingrédients exotiques tels que le jujube ou le mûrier blanc[3].

Aujourd’hui, les bingsu les plus populaires auprès de la jeunesse coréenne comportent du caramel (on utilise alors du pop-corn caramélisé) et du chocolat. Le patbingsu est traditionnellement réalisé avec de l’eau, mais récemment certaines variantes remplacent l’eau par du lait pour l’obtention de la glace pilée[4].

Variétés[modifier | modifier le code]

Bingsu au thé vert

Les Coréens ont décliné le patbingsu avec de nombreux ingrédients. On obtient ainsi des dizaines de variétés de bingsu, parmi lesquelles les plus connues sont le nokcha-bingsu (au thé vert), le coffe-bingsu (au café), le choco-bingsu (au chocolat), le subak-bingsu (à la pastèque), le cheongpodo-mojito-bingsu (Chardonnay, citron et menthe), le peotkkot-bingsu (aux fleurs de cerisier), le injeolmi-bingsu (aux boulettes de riz) ou encore le tiramisu-bingsu. On utilise un récipient différent pour chaque variété de bingsu[2].

Dans d'autres cultures[modifier | modifier le code]

Il existe des variantes plus ou moins similaires au patbingsu dans d'autres cultures. On trouve notamment :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le patbingsu », Voyage sur-mesure en Corée du sud,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  2. a et b En français s'il vous plaît, « Le dessert de l'été coréen - En francais s'il vous plait », En francais s'il vous plait,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  3. « Le bingsu, un des must de l’été en Corée ! | Guide Officiel de Tourisme en Corée », sur french.visitkorea.or.kr (consulté le 28 novembre 2017)
  4. (en-US) « Patbingsu (Korean Shaved Ice Dessert) - My Korean Kitchen », My Korean Kitchen,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)