Principauté de Paderborn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Paderborn (évêché))
Aller à : navigation, rechercher

Le diocèse de Paderborn (en allemand : Hochstift Paderborn) ou principauté-épiscopale de Paderborn (Fürstbistum Paderborn) est une principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique. Sa capitale était Paderborn. Il relevait du cercle impérial du Bas-Rhin-Westphalie.

Territoire[modifier | modifier le code]

Carte de la principauté de Paderborn vers 1750.

Le diocèse était borné par le comté de Rietberg, la principauté de Lippe, l'abbaye impériale de Corvey, le landgraviat de Hesse, la principauté de Waldeck et le duché de Westphalie.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le diocèse était divisé en deux districts : l'Unterwaldischer, à l'ouest, et l'Oberwaldischer, à l'est.

L'Unterwaldischer était subdivisé en huit bailliages ou seigneuries, à savoir : les sept bailliages de Boke, Delbrück, Lichtenau, Neuhaus, Wewelsburg et Wünnenberg et la seigneurie de Büren.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le diocèse est érigé en 799, année de la rencontre de Charlemagne et du pape Léon III, réfugié de Rome. Il est alors suffragant de l'archidiocèse de Mayence. L'évêque a la toute puissance juridique sur les paysans et les propriétaires terriens. Lorsque le duché de Saxe est démantelé et divisé en plusieurs principautés par l'empereur à cause de la chute d'Henri le Lion en 1180, l'évêque de Paderborn obtient encore plus de pouvoir séculier et agrandit son territoire.

À l'époque du gouvernement de l'évêque Bernard II (1186-1203), la toute puissance juridique et administrative de l'évêque s'étend à tout le diocèse. De fait, le diocèse devient un territoire indépendant et l'évêque - en plus de ses fonctions religieuses - un souverain « séculier ». De plus l'évêque reçoit du comte Schwalenberg-Waldeck les pleins pouvoirs. La principauté ecclésiastique est formée en 1281.

En 1803, les campagnes napoléoniennes en Allemagne ont pour résultat de séculariser les principautés ecclésiastiques et les abbayes à immédiateté impériale et de mettre fin ensuite au Saint-Empire romain germanique. La principauté de Paderborn devient une principauté laïque et elle est transférée à la couronne du roi de Prusse, Frédéric-Guillaume III. Entre 1807 et 1813, elle est cédée au royaume de Westphalie.

Souverains[modifier | modifier le code]

Vue du château Neuhaus, résidence des princes-évêques de Paderborn.
Portrait d'Hermann von Wied, futur archevêque de Cologne.

La liste des princes-évêques est la suivante:

  • Bernard II von Ibbenbüren, mars 1188 - 23 mai 1203
  • Bernard III von Ösede (neveu de Bernard Ier), mai 1203 - 28 mars 1223
  • Thomas Olivier (1170-1227), avril 1224 - 28 septembre 1225), cardinal en 1225
  • Wilbrand von Oldenburg (1180-1233), octobre 1225 - 1227, fils du comte Henri II Wildeshausen
  • Bernard IV zur Lippe, 1227/8 - 14 avril 1247
  • Simon Ier zur Lippe, 1247 - 07 juin 1277, neveu de Bernard IV
  • Otton von Rietberg, 1277 - 23 octobre 1307, fils du comte Conrad Ier de Rietberg
  • Günther Ier von Schwalenberg-Waldeck, 1307 - 15 mai 1310, fils du comte Folquin IV de Waldeck et Schwalenberg
  • Dietrich II von Itter, octobre 1310 - 20 septembre 1321, cousin de Günter Ier
  • Bernard V zur Lippe, 22 septembre 1321 - 30 janvier 1341
  • Baldwin von Steinfurt, 1341 - 1361
  • Henri III von Spiegel zum Desenberg, 17 mars 1361 - 21 mars 1380, fils de Lüdolph von Spiegel zum Desenberg
  • Simon II von Sternberg, juin 1380 - 25 janvier 1389
  • Ruprecht von Berg (9.11.1389 — 28.06.1394);
  • Johann von Hoya (7.09.1394 — 28.02.1399) — nommé évêque d'Hildesheim;
  • Bertrando d’Arvazzano (4.03.1399 — 1400);
  • Wilhelm von Berg (5.11.1400 — 13.04.1415);
  • Dietrich von Moers (13.04.1415 — 13.02.1463) — administrateur apostolique;
  • Simon zur Lippe (18.05.1463 — 7.03.1498);
  • Hermann de Hesse (7.03.1498 — 27.09.1508);
  • Éric II de Brunswick-Grubenhagen (20.04.1509 — 14.05.1532);
  • Hermann von Wied (22.09.1532 — 25.02.1547) — administrateur apostolique;
  • Rembert von Kerssenbrock (1.07.1547 — 12.02.1568);
  • Johann von Hoya zu Stolzenau (6.11.1568 — 5.04.1574);
  • Salentin von Isenburg (14.09.1574 — 5.09.1577);
  • Henri de Saxe-Lauenburg (16.11.1577 — 22.04.1585);
  • Dietrich von Fürstenberg (7.10.1585 — 4.12.1618);
  • Ferdinand de Bavière (4.12.1618 — 13.09.1650);
  • Dietrich Adolf von der Recke (7.05.1651 — 30.01.1661);
  • Ferdinand von Fürstenberg (30.05.1661 — 26.06.1683);
  • Hermann Werner von Wolff-Metternich zur Gracht (24.04.1684 — 21.05.1704);
Le prince-évêque Wilhem Anton von der Asseburg, gravure d'après un portrait d'Anton Joseph Stratmann.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hans Jürgen Brandt, Karl Hengst: Geschichte des Erzbistums Paderborn, Paderborn, 1997
  • (la) Ferdinand von Fürstenberg: Monumenta Paderbornensia, Paderborn, 1669.
  • (de) August von Haxthausen: Ueber die Agrarverfassung in den Fürstenthümern Paderborn und Corvey und deren Conflicte in der gegenwärtigen Zeit. Nebst Vorschlägen, die den Grund und Boden belastenden Rechte und Verbindlichkeiten daselbst aufzulösen, Berlin, 1829 (version numérisée)
  • (de) Heinrich Schoppmeyer: Der Ursprung der Landstände im Hochstift Paderborn, Paderborn, 1986.
  • (de) Heinrich Schoppmeyer: « Geschichte des Hochstifts Paderborn und des Paderborner Landes », in: Josef Drewes (éd.): Das Hochstift Paderborn: Portrait einer Region, 2e éd., Paderborn, 1997, pp. 9-30.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :