Pékin Express : La Course infernale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pékin Express :
La Course Infernale
Illustration.
Programme Pékin Express
Présentation Stéphane Rotenberg
Pays Drapeau de la France France
Vainqueur Christina et Didier
Gain 98 700 €
Production
Lieu de tournage Drapeau de la Malaisie Malaisie
Drapeau des Philippines Philippines
Drapeau du Japon Japon
Durée 35 jours (9 étapes et 11 jours de repos) - Environ 1h50
Diffusion
Diffusion Drapeau de la France M6
Drapeau de la Belgique RTL-TVI
Date de première diffusion Drapeau de la France
Drapeau de la Belgique
Date de dernière diffusion Drapeau de la France
Drapeau de la Belgique
Site web http://pekin-express.m6.fr
Chronologie

Pékin Express : La Course Infernale, est la 11e édition de Pékin Express diffusée sur M6 à partir du 12 juillet 2018 jusqu'au 5 septembre 2018 et présentée par Stéphane Rotenberg[1]. L'émission, de retour après 4 ans d'absence, est diffusée tous les jeudis à 21 h 00 sur M6, sauf pour la finale qui a été diffusée le mercredi. L'émission est également diffusée en Belgique sur RTL-TVI depuis le 15 septembre 2018.

Se déroulant en Asie pour la septième fois, le parcours de la onzième saison de Pékin Express a débuté en Malaisie, à Bornéo, pour se poursuivre aux Philippines, puis au Japon avec une arrivée à Tokyo. Le tournage a débuté le 4 mars et la finale a été tournée le 7 avril. Il y aura 35 jours de course, dont 11 jours de repos.

En deuxième partie de soirée, l'émission sera suivie du programme Itinéraire Bis, un Pékin Express revisité, au cours duquel Ludovic et Samuel, l'équipe ayant le plus participé à l'aventure, devra refaire à sa manière chaque étape réalisée par les candidats de La Course Infernale, en proposant des découvertes culturelles des régions traversées. Toutefois, il n'y aura pas d'auto-stop, seulement des défis et des missions particulières, avec un budget à ne pas dépasser. Le programme comprend également des scènes inédites de La Course Infernale, les interviews des candidats, et les meilleurs moments des précédentes saisons.

Comme pour la saison 10, il y a eu une perturbation dans les étapes. En 2014, les autorités indiennes ont arrêté le jeu et la production fut obligée d'abandonner les 2 étapes restantes prévues en Inde et durent continuer au Sri Lanka, passant la saison de 12 à 10 étapes. Cette année, la saison passe de 10 à 9 étapes. Les autorités japonaises étant très strictes, la production a dû réécrire des étapes au pays du Soleil Levant, et en abandonner une.

Les candidats et les résultats[modifier | modifier le code]

Cette année, seulement 9 équipes (initialement 8) sont en compétition.

Équipes Âges Relations Classement (par étape) Moyenne des résultats
1

Drapeau de la Malaisie

2

Drapeau de la Malaisie

3

Drapeau de la Malaisie

4[2]

Drapeau de la Malaisie

5

Drapeau des Philippines

6

Drapeau des Philippines

7

Drapeau des Philippines

8[3]

Drapeau du Japon

9[4]

Drapeau du Japon

Christina et Didier 33 / 38 La patronne et son employé 7e 7e 4e 1er 3e 4e 1er 2eE 1er 3,33
Florian et Gabriel 32 / 22 Les inconnus 4e 6e 3e 5e 1er 2e 1er 2e 3,00
Mehdi et Oussama 42 / 30 Les amis d'enfance 3e 2e 2e 4e 1er 2e 3e 3eEE 2,62
Maurice et Thierry 80 / 54 Le père de 80 ans et son fils niçois 2e 3e 1er 6e 4e 3e 4e 3,28
Maxime et Alizée 26 / 25 Les amoureux BCBG 1er 1er 5e 2e 2e 2,20
Estelle et Estelle 27 / 24 Les copines belges 5e 5e 3e 5e 4,50
Martin et Laeticia 44 / 37 Le couple complice 6e 6e 6,00
Vanessa et Audrey 35 / 37 Les collègues toulonnaises 4e 4,00
Élodie et Gaëlle 37 / 33 Les inconnues que tout oppose 8e 8,00

Notes :

  • Gabriel, à 22 ans, est le benjamin de l'aventure, tandis que le doyen, Maurice, est âgé de 80 ans.
  • Florian et Gabriel ont intégré l'aventure à la 2e étape suite à l'abandon d'Élodie et Gaëlle.
  • Élodie et Gaëlle ont été contraintes d'abandonner la course le 2e jour de la 1re étape, car Élodie a été rappelée en France de toute urgence, son père étant décédé.
  • Maurice et Thierry ont terminé derniers lors de la 7e étape, mais ont choisi d'abandonner et de ne pas participer au Duel Final, ce qui les a éliminés d'office, afin de ne pas affronter leur équipe alliée, Mehdi et Oussama, à laquelle ils ont également offert leur amulette.
  • Un résultat en vert signifie que cette équipe a gagné l'immunité.
  • Un résultat en vert italique signifie qu'une équipe a remporté un sprint intermédiaire, qu'elle a été dispensée du reste de l'étape, mais lors d'une étape spéciale où il n'y a aucune remise d'amulette.
  • Un résultat en vert souligné signifie que cette équipe a remporté une amulette spéciale lors d'une épreuve spéciale.
  • Un résultat en bleu signifie que cette équipe a perdu le Duel Final à une étape non-éliminatoire, et a dû avoir un handicap à la prochaine étape.
  • Un résultat en rouge signifie que cette équipe a été éliminée au Duel Final.
  • Un résultat en rouge souligné signifie que cette équipe a dû abandonner la course.
  • Un résultat en noir souligné signifie que cette équipe avait le drapeau noir.
  • Un résultat en rose signifie que cette équipe a participé au Duel Final, et l'a remporté.
  • Un résultat en violet signifie que cette équipe avait le drapeau rouge.
  • Un résultat en gras signifie que cette équipe a reçu des amulettes de la part de l'équipe qui a été éliminée.
  • Un petit E en indice, en orange signifie une enveloppe noire tirée lors de la demi finale, le E rouge signifie que l'enveloppe était éliminatoire

Le parcours[modifier | modifier le code]

Sur près de 10 000 km, 9 étapes (2 à 3 jours par étape) et 35 jours de course, les candidats vont devoir relier l'Asie du sud à l'Asie du nord, de la jungle tropicale, luxuriante et sauvage de Bornéo, en Malaisie, à la jungle humaine, urbaine et technologique de Tokyo, au Japon, en passant par les Philippines et ses plages paradisiaques. Avec toujours 1  par jour et par personne, 9 équipes vont tenter chacune de décrocher les 100 000  de gains potentiels.

Le principe est toujours le même : relier un point à un autre en auto-stop, le premier arrivé décrochera à chaque fois une amulette de 10 000  (contre 7 000  auparavant), et le dernier pourra être éliminé. De nombreuses contraintes et missions parsèment la course, dont l'épreuve d'immunité, qui permet de s'assurer une non-élimination jusqu'à l'étape suivante. Des bonus spéciaux et des découvertes incroyables permettent également aux candidats de bénéficier de moments uniques et de se reposer quelque temps durant la course, en plus des jours de pause dans l'aventure. Ce sont les habitants des pays traversés qui viendront principalement en aide aux 18 candidats, que ce soit pour l'hébergement le soir ou l'auto-stop.

Les différentes étapes[modifier | modifier le code]


La demi-finale[modifier | modifier le code]

La demi-finale de la Saison 11 de Pékin Express a eu lieu au Japon, lors de la 8e étape, entre Nara et Shizuoka. Comme toujours depuis la Saison 6, il y a trois sprints à réaliser en 3 jours, au terme desquels la première équipe gagne systématiquement une amulette de 10 000 €, et la dernière écope d'une enveloppe noire sur trois, dont l'une d'elle est éliminatoire. L'élimination se fait donc non pas sur course mais sur enveloppe noire aléatoire, peu importe la performance de chaque équipe dans la demi-finale. Demi-finale oblige, la règle du Duel Final n'a pas eu lieu en fin d'étape.

Amulettes en début d'étape :

  • 40 000 € - Mehdi et Oussama (1 victoire d'étape + 3 dons d'autres équipes éliminées)
  • 20 000 € - Didier et Christina (1 victoire d'étape + 1 victoire de l'épreuve spéciale)
  • 10 000 € - Florian et Gabriel (1 victoire d'étape)


Départ de Nara, ancienne capitale impériale, direction Nagoya, la quatrième ville du pays. Sur le chemin, épreuve à Iga, la ville de naissance des ninjas. Il faut que chaque personne dans le binôme lance un shuriken et vise le centre d'une cible à plusieurs mètres. Dès que chaque personne a atteint le centre, il faut repartir pour Nagoya. Grandes difficultés car il est difficile de faire du stop au Japon, pratique très peu courante auxquels les locaux ne sont pas habitués.

1er: Christina et Didier (Extra Amulette) : 10 000€)

2e : Florian et Gabriel

3e: Mehdi et Oussama (enveloppe noire)

Pour la première nuit au Japon, les candidats font face à l'appréhension des locaux, et mettent beaucoup de temps à trouver un toit pour la nuit, mais parviennent finalement à dormir tous au chaud.


  • 2e sprint : Nagoya - Mont Sanage / JOUR 32

Départ de Nagoya, direction le Mont Sanage, sommet reculé et sacré de la région. Les routes à la sortie de Nagoya sont multiples et le classement se recompose totalement. Au pied du Mont Sanage, un panneau Voiture Interdite indique aux candidats qu'il va falloir effectuer à pied l'ascension du Sanage sur 8 km. Le mont abritant beaucoup de grizzlys, les candidats devront comme tout le monde monter avec des clochettes attachées à leur sac pour effrayer les ours, mais pour eux ce sera une lourde cloche à porter à deux via une poutre, et il faudra ne pas la faire sonner, sinon ce sera 1 minute d'arrêt à chaque fois.

1er: Mehdi et Oussama (Extra Amulette) : 10 000€)

2e : Florian et Gabriel

3e: Christina et Didier (enveloppe noire)


Le troisième sprint est ensuite lancé juste après le trek. Les candidats reçoivent une petite voiture représentant un minicar, petite voiture locale pratique et peu coûteuse utilisée par beaucoup de Japonais, et très reconnaissable. Les candidats ne pourront utiliser que ce minicar pour se déplacer sur 2 jours, jusqu’à Shizuoka. La balise sonne ensuite la fin de la course, et la plupart des équipes sont contraintes de dormir sur une aire d'autoroute, car il y en a beaucoup au Japon et ils ne peuvent pas aller bien loin après la sonnerie.


  • Le lendemain, JOUR 33, la course reprend jusqu'à la plage de Shizuoka, d'où on a la plus belle vue sur le Mont Fuji de tout le pays.

1er: Florian et Gabriel (Extra Amulette) : 10 000€)

2e : Christina et Didier

3e: Mehdi et Oussama (enveloppe noire)


Ouverture des enveloppes :

Enveloppe 1 (tirée par Mehdi et Oussama): non éliminatoire

Enveloppe 2 (tirée par Christina et Didier) : non éliminatoire

Enveloppe 3 (tirée par Mehdi et Oussama) : éliminatoire


Mehdi et Oussama quittent donc l'aventure aux portes de la finale, et offrent leurs 50 000 euros d'amulettes à Didier et Christina, qui ont désormais 80 000 euros, face à 20 000 euros pour Florian et Gabriel. Ces deux équipes s'affronteront lors de la Finale à Tokyo.

La finale[modifier | modifier le code]

La finale de Pékin Express 11 a eu lieu lors de la 9e étape au Japon, entre Shizuoka et Tokyo. Il y aura trois sprints à réaliser, et dès que la première équipe arrivée pose les pieds sur la ligne d'arrivée de chaque course, elle déclenche le Time is Money : chaque seconde de retard de l'équipe adverse lui fera perdre 10 €, qui iront directement aux premiers par la suite. Enfin, un sprint final aura lieu en soirée, le dernier jour, qui conduira une équipe seulement à la victoire.


Amulettes en début d'étape :

- 80 000 € - Didier et Christina (1 victoire d'étape à 10 000 € + 1 victoire de l'épreuve spéciale à 10 000 € + don de 50 000 € de Mehdi et Oussama [une amulette de victoire d'étape de 10 000 € de Maurice et Thierry, deux amulettes de victoire d'étape de 20 000 € de Maxime et Alizée, 1 victoire d'étape et une victoire de sprint de demi-finale] + 1 victoire du premier sprint de demi-finale à 10 000 €)

- 20 000 € - Florian et Gabriel (1 victoire d'étape à 10 000 € + 1 victoire du troisième sprint de demi-finale à 10 000 €)


Départ de Shizuoka, sur la plage. Les candidats ont rendez-vous à la gare pour prendre le Shinkansen, le célèbre TGV japonais haut-de-gamme à 300 km/h. Si les candidats ratent le train, ils devront attendre 15 minutes le prochain. Les deux équipes parviennent à le prendre en même temps. Plusieurs dizaines de kilomètres plus loin, les équipes arrivent à Tokyo, et sortent de la station de Shinagawa pour participer à la mission : deux Japonais ont pour chacun d'eux un casse-tête à ouvrir pour découvrir le lieu où Stéphane les attend ce soir. Ils ont ensuite rendez-vous à Shibuya, le célèbre carrefour japonais aux centaines de milliers de piétons.

Premiers : Florian et Gabriel

Le Time is Money fait perdre 4470 € à Didier et Christina, ce qui ramène leurs gains à 75 530 €, et offre donc à Florian et Gabriel 24 470 € en tout.

Pour l'heure, les deux équipes seront logées chez des Tokyoïtes pour cette dernière nuit de l'aventure, et ils auront le privilège de passer un moment de détente avec eux pour la soirée.


La dernière journée de l'aventure débute sur la Mori Tower, la plus haute tour d'immeubles de Tokyo. Les candidats doivent se rendre au Marché aux poissons de Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde. Didier et Christina arrivent premiers, et débutent la mission : un quiz de 5 questions sur le Japon, différent pour chaque équipe. A chaque bonne réponse, le jeu continue, et à chaque erreur, il faut tirer au sort et manger un plat local peu ragoûtant pour les Européens : algues, tofu fermenté, crabe au piment, etc. Florian et Gabriel font un sans faute malgré un retard conséquent sur Didier et Christina, qui n'ont pas bien réussi le quiz. Il faut ensuite se rendre au Yoyogi Park. Sur la route, un Panneau Voiture Interdite les oblige à descendre de voiture. L'un des candidats devra conduire un kart jusqu'à Yoyogi déguisé en personnage de jeu vidéo, et l'autre devra se rendre au même endroit en stop. Didier et Florian conduiront le kart, tandis que Christina et Gabriel iront en stop.

Premiers : Didier et Christina

Le Time is Money fait perdre 280 € à Florian et Gabriel, ce qui ramène leurs gains à 24 190 €, et offre donc à Didier et Christina 75 810 € en tout.


Les candidats ont ensuite rendez-vous au Heiwa no Mori Park, où les équipes seront scindées en deux : Didier et Gabriel devront rentrer dans un dojo pour observer un combat de sumos et tenter de déterminer le poids de l'un ou de l'autre des lutteurs, en choisissant un poids à partir de 100 kilos (avec 10 kilos de fourchette). A côté de chaque poids, il y a un objet mystère à rechercher : Didier et Gabriel devront le décrire par talkie-walkie à Christina et Florian restés dehors, et, grâce à la carte qu'ils auront dans le dojo, leur indiquer où se rendre et trouver l'objet. Il faudra ensuite rapporter l'objet et le montrer au sumo à la culotte blanche ou noire pour que celui-ci leur dise si c'était le bon poids ou non. Si c'est bon, les équipes peuvent repartir, sinon il faut repartir pour un autre poids et donc une autre chasse au trésor par talkie-walkie. Florian et Gabriel sont les premiers à repartir après être arrivés seconds, et ont une bonne avance à cause du retard pris par l'employé et sa patronne. Cependant, le stop ne leur réussit pas et ils finissent par se faire dépasser de plusieurs dizaines de minutes, au point d'arriver avec plus de 45 minutes de retard au Sensō-ji, le plus ancien temple de Tokyo, à Asakusa.

Premiers : Didier et Christina

Le Time is Money fait perdre 22 890 € à Florian et Gabriel, ce qui ramène leurs gains à 1300 €, et offre donc à Didier et Christina 98 700 € en tout. Florian et Gabriel, s'ils gagnent, remporteront donc le plus faible montant de toute l'histoire de Pékin Express, face à Didier et Christina qui pourraient eux gagner l'un des plus hauts montants de Pékin Express (presque 100 000 €).


  • Sprint final

Le sprint final, qui commence de nuit, amènera les candidats à trois endroits différents dans Tokyo, afin qu'ils répondent à des questions sur leurs 35 jours d'aventure, posées par des candidats éliminés précédemment.

- Florian et Gabriel arrivent premiers à la Tour de Tokyo, et découvrent la question posée en vidéo par Maurice, au sujet des Ifugao des Philippines. Ils donnent une mauvaise réponse et prennent 3 minutes de pénalité, et Didier et Christina également.

- Ils repartent cependant premiers, direction Omotesandō, à Harajuku, les Champs-Elysées du Japon. Il faut répondre là-bas à la question d'Estelle concernant le village de Jalan Igu, en Malaisie, où ils devaient cueillir des fruits du palmier à la perche-machette. Florian et Gabriel donnent cette fois la bonne réponse, ce qui n'est pas le cas de leurs adversaires.

- Il faut ensuite se rendre à Shinjuku, le quartier d'affaires de Tokyo. Là-bas, l'autre Estelle demande aux candidats les prénoms d'Uriang et Ului, le plus vieux couple de la planète, rencontré en Malaisie. Florian et Gabriel donnent la bonne réponse, et c'est encore 3 minutes de pénalité du côté de leurs adversaires.

- Mais ces derniers profitent des difficultés du stop des inconnus pour les devancer et aller au tout dernier point de mission, à Akihabara, le quartier des mangas et des jeux vidéo. Les candidats ont rendez-vous dans une salle de jeu où un cosplayeur va leur montrer en vidéo Stéphane, qui leur demandera de bien retenir l'adresse d'arrivée de la finale : le Tokyo Teleport Station, un promontoire sur la baie de Tokyo avec une mini-statue de la liberté. Didier et Christina repartent en premiers et induisent volontairement Florian et Gabriel en erreur pour leur faire perdre du temps. Finalement, les deux équipes se suivent en stop jusqu'à l'arrivée.

Ce sont finalement, avec 2 minutes d'avance sur leurs adversaires, Didier et Christina qui terminent premiers et remportent Pékin Express 11, remportant 98 700 €.

Les kilomètres[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Malaisie Malaisie
Étapes Parcours Kilomètres
n°1 Aéroport de Kuching - Batang Ai Jetty 450 km
n°2 Batang Ai Jetty - Chin Lee Garden 600 km
n°3 Bintulu - Niah 550 km
n°4 Kampung Punang - Kuala Papar 380 km (+ 400 km déplacement Niah - Kampung Punang)
Total kilomètre : 2 380 km
Drapeau des Philippines Philippines
Étapes Parcours Kilomètres
n°5 Dagupan - Claveria 440 km (+ 1600 km déplacement Kuala Papar - Dagupan)
n°6 Claveria - Sadanga 400 km
n°7 Bontoc - Lac Pantabangan 270 km (+ 40 km déplacement Sadanga - Bontoc)
Total kilomètre : 2 750 km
Drapeau du Japon Japon
Étapes Parcours Kilomètres
n°8 Nara - Shizuoka 330 km (+ 4000 km déplacement Lac Pantabangan - Nara)
n°9 Shizuoka - Tokyo 225 km
Total kilomètre : 4 555 km
Drapeau de la MalaisieDrapeau des PhilippinesDrapeau du Japon
Total kilomètre : 9 685 km

Les règles[modifier | modifier le code]

Les règles traditionnelles[modifier | modifier le code]

Nouvelle saison après quatre ans d'absence oblige, la plupart des règles traditionnelles ont été modifiées, sauf les épreuves d'immunité. Ainsi, ce fut le cas de la règle des équipes mixées (combinée à celle des équipes divisées), et celle de la balise infernale, également le cas du drapeau noir et du drapeau rouge (apparus une seule fois seulement dans le jeu), d'une épreuve spéciale remplaçant l'immunité lors d'une étape, de très peu d'étapes non éliminatoires (2) par rapport aux autres saisons, etc.

Épreuve d'immunité[modifier | modifier le code]

L'épreuve d'immunité a lieu au milieu de l'étape. L'équipe qui la remporte est immunisée jusqu'à la fin de celle-ci.

Particularité de cette saison, il n'y a eu que 6 épreuves d'immunité, dont une spéciale, contre 10 traditionnellement, eu égard à la durée de la course (9 étapes seulement).

  • Étape 1 : Kampung Mujat, Sarawak, Drapeau de la Malaisie Malaisie
    • Participants : Maxime et Alizée - Martin et Laeticia - Estelle et Estelle
    • Thème : Tir à la sarbacane et mémorisation de profils de villageois
  • Étape 2 : Kampung Telian, Sarawak, Drapeau de la Malaisie Malaisie
    • Participants : Martin et Laeticia - Maurice et Thierry - Christina et Didier
    • Thème : Dégustation de plats typiques de la région
  • Étape 3 : Long Dungan, Sarawak, Drapeau de la Malaisie Malaisie
    • Participants : Maxime et Alizée - Maurice et Thierry - Florian et Gabriel
    • Thème : Mémorisation de phrases en malais
  • Étape 4 : Étape spéciale avec 3 courses et épreuves pour une qualification directe pour les Philippines
    • Épreuve 1 : Arriver premier dans le village de Pangi à l'aide d'un trolley - Ligne de chemin de fer entre Tenom et Pangi
    • Participants : Christina et Didier - Maxime et Alizée - Mehdi et Oussama - Maurice et Thierry - Estelle et Estelle - Florian et Gabriel
    • Épreuve 2 : Arriver dans les 3 premiers à un quai et être la première équipe à apercevoir un singe nasique - Réserve de Kota Klias
    • Participants : Maxime et Alizée - Estelle et Estelle - Florian et Gabriel (Mehdi et Oussama - Maurice et Thierry)
    • Épreuve 3 : Faire tomber 3 cibles en catapultant des fruits locaux, puis arriver premier dans un village de Sabah - Plantation de pakwans et Kuala Papar
    • Participants : Florian et Gabriel - Mehdi et Oussama - Estelle et Estelle - Maurice et Thierry
  • Étape 5 : Vigan, Luzon, Drapeau des Philippines Philippines
    • Participants : Didier (porteur) et Christina (verseur) - Florian (porteur) et Gabriel (verseur) - Maxime (porteur) et Alizée (verseur)
    • Thème : Porter une jarre à bout de bras, progressivement remplie d'eau et alourdie par les équipes adverses, et être le dernier à tenir
  • Étape 6 : Pinukpuk, Luzon, Drapeau des Philippines Philippines
    • Participants : Didier et Christina - Mehdi et Oussama
    • Thème : Transporter un sac de maïs troué sur un parcours et verser le chargement sur une balance jusqu'à faire totalement contrepoids

Épreuve spéciale[modifier | modifier le code]

Lors de la 7e étape, une épreuve spéciale a été organisée en milieu d'étape, au lieu de l'immunité traditionnelle. L'équipe qui remportait cette épreuve se voyait décerner d'office une amulette de 10 000 euros.

  • Lieu : Aggub, Luzon, Drapeau des Philippines Philippines
    • Participants : Didier et Christina - Mehdi et Oussama
    • Thème : Franchir un parcours d'obstacles dans la boue et marquer des paniers de basket

Enveloppe noire[modifier | modifier le code]

Pour la première fois dans cette saison, l'enveloppe noire n'est pas remise à l'équipe arrivée première à l'etape précédente, mais conservée par la production. Elle est remise par l'animateur à l'équipe arrivée dernière au duel final, en toute fin d'étape. Pour éviter toute manipulation de dernière minute de la production, toutes les enveloppes noires, ont été établies pour chaque étape et déposées chez un huissier en France, avant le tournage. L'enveloppe peut soit indiquer que l'étape est éliminatoire, ce qui signifie l'arrêt du jeu, soit qu'elle n'est pas éliminatoire, auquel cas l'équipe arrivée dernière reste dans le jeu mais écopera d'un handicap à l'étape suivante.

  • Drapeau de la Malaisie Étape 1 : Éliminatoire
  • Drapeau de la Malaisie Étape 2 : Éliminatoire
  • Drapeau de la Malaisie Étape 3 : Non éliminatoire
  • Drapeau de la Malaisie Étape 4 : Éliminatoire
  • Drapeau des Philippines Étape 5 : Éliminatoire
  • Drapeau des Philippines Étape 6 : Non éliminatoire
  • Drapeau des Philippines Étape 7 : Éliminatoire (1/4 finale)
  • Drapeau du Japon Étape 8 : Éliminatoire (1/2 finale)
  • Drapeau du Japon Étape 9 : Étape décisive (Finale)

Handicaps[modifier | modifier le code]

Ils sont attribués à chaque équipe arrivée dernière lors de l'étape précédente et dont l'enveloppe noire a indiqué que l'étape n'était pas éliminatoire. Ces handicaps servent à ralentir l'équipe en question, qui doit malgré tout tenter de finir la course et de ne pas arriver de nouveau dernière. Les handicaps peuvent être divers : des fardeaux très lourds ou gênants, des personnes supplémentaires qui rejoignent l'équipe, faire la course sans parler ou attachés l'un à l'autre, des restrictions lors de l'auto-stop, etc. Les handicaps ont souvent un fort lien culturel avec les pays dans lesquels concourent les candidats.

  • Étape 4 : Maxime et Alizée étant arrivés derniers à l’étape précédente (non éliminatoire), ils durent faire l’étape avec un grand filet de poissons avariés et couverts de mouches, très odorant.
  • Toutefois, fait unique, ils partent et arrivent dans les premiers dans les deux sprints de départ, et remportent même le second, ce qui leur permet de se débarrasser de leur handicap, fait exceptionnel une fois de plus.
  • Étape 7 : Maurice et Thierry étant arrivés derniers à l'étape précédente (non éliminatoire), ils durent faire l'étape avec une grande et lourde statue de Bulol, dieu philippin local de la pluie, qui pouvait effrayer les conducteurs, et qui était très éprouvant à transporter (il sera surnommé « Marius » par les deux hommes).
  • A cause d'une erreur d'orientation, Maurice et Thierry sont finalement passés de la 3e à la dernière place, et devaient donc participer au Duel Final avec leur handicap. Toutefois, ne voulant pas affronter Florian et Gabriel, mais surtout leurs amis Mehdi et Oussama, Maurice et Thierry décident de déclarer forfait et d'abandonner, ce qui les élimine d'office, après un classement d'étape, une première dans l'histoire du jeu.

Drapeau noir[modifier | modifier le code]

Une équipe peut attribuer le drapeau noir à une autre durant certaines étapes. L'équipe qui reçoit le drapeau doit alors tout faire pour s'en séparer, en le confiant à une autre équipe qu'ils trouveraient et "attraperaient" sur la route durant l'étape. En effet, l'équipe en possession du drapeau noir se voit rétrogradée d'une place dans le classement final de l'étape.

Il fera son unique apparition lors de la deuxième étape en Malaisie. Didier et Christina, l'équipe immunisée, le donne d'abord à Florian et Gabriel. Finalement, ce sont Martin et Laeticia qui écopent en derniers du drapeau noir, et qui terminent en plus derniers de l'étape.

Drapeau rouge[modifier | modifier le code]

L'équipe qui entre en possession du drapeau rouge durant certaines étapes a la possibilité de contrôler la course. Elle peut "flaguer" une autre équipe en agitant le drapeau devant elle, ce qui pénalise cette dernière de 15 minutes : elle ne peut plus bouger tant que l'équipe au drapeau ne l'a pas décidé, ou n'a pas quitté les lieux. L'équipe en possession du drapeau peut pénaliser qui elle veut, autant de fois qu'elle le veut, et de la manière qu'elle le veut.

Il fera son unique apparition lors de la cinquième étape aux Philippines. Il est remporté par Mehdi et Oussama qui sont les premiers à le récupérer à San Ildefonso. Toutefois, ils en feront un usage très restreint, ne l’utilisant qu'une seule fois contre Maurice et Thierry, les autres équipes ayant choisi de rester derrière eux jusqu’à la fin de l’étape.

Balise infernale[modifier | modifier le code]

Chaque binôme dispose d'une balise qui, habituellement, ne sonne que lorsque la journée est terminée, ou en cas d'urgence. Les équipes doivent alors cesser la course, quitter les véhicules, et se mettre à la recherche d'un toit pour la nuit. Avec la règle de la balise infernale, la balise va sonner en pleine journée de manière récurrente, à des moments que les candidats ne sauront jamais à l'avance, les contraignant à devoir s'arrêter et changer de voiture systématiquement. De plus, ils ne pourront repartir et reprendre l'auto-stop que lorsque la balise sonnera de nouveau, ce qui peut parfois durer plusieurs minutes. Cette règle a pour but de freiner la course des candidats et de tester leurs capacités à rebondir dans l'aventure malgré la perte d'un véhicule.

Cette règle apparaîtra dans l'étape 7, mais contrairement aux saisons précédentes, les candidats sauront cette fois à l'avance que le temps d'attente entre chaque arrêt est de 15 minutes. De plus, elle est apparue en seconde partie d'étape, et a duré le temps de deux journées de course. Elle sonnera 4 fois au total : à 3 reprises lors du jour 26 et une seule fois lors du jour 27.

Équipes groupées[modifier | modifier le code]

Deux équipes de candidats vont devoir faire la course ensemble : à quatre, ils devront faire de l'auto-stop, chercher un logement, faire les épreuves, etc. Chaque "méga-équipe" de 4 devra donc affronter l'autre ou les autres, au lieu que la course soit individuelle. Seule une équipe ne sera pas groupée : celle qui réussira une mission ou qui gagnera l'immunité, et c'est elle qui groupera les équipes à sa guise.

Cette règle apparaîtra lors de la deuxième étape en Malaisie, et elle formera 3 équipes de 4 (une équipe seulement sera exempte du groupement). Florian et Gabriel, nouveaux dans l'aventure, seront dispensés de groupage, et forment les équipes :

Équipe 1 : Maurice/Thierry/Martin/Laeticia

  • Cette équipe arrive deuxième à Kampung Telian, mais avec le plus gros fruit de palmier cueilli sur le chemin, et se qualifie donc pour l'épreuve d'immunité, qui sera individuelle.

Équipe 2 : Christina/Didier/Oussama/Mehdi

  • Cette équipe arrive troisième à Kampung Telian, mais son fruit est le deuxième plus gros du lot, et l'un des deux binômes qui compose l'équipe est donc sélectionné par les premiers pour participer à l'immunité, il s'agit de Didier et Christina.

Équipe 3 : Estelle/Estelle/Maxime/Alizée

  • Cette équipe arrive première à Kampung Telian, mais son fruit n'est pas assez gros pour pourvoir la qualifier.

Les inconnus Florian et Gabriel arrivent derniers, et leur fruit ne leur a permis de gagner qu'une seule place à l'arrivée (3e).

Équipes divisées[modifier | modifier le code]

Dans chaque équipe, un seul candidat sera désigné pour faire la route, chercher un toit pour la nuit, réaliser des missions, et tenter d'arriver premier à la fin de l'étape, entièrement seul, tandis que son partenaire l'attendra à l'arrivée.

Cette règle se met en route lors de la 6e étape. Elle sera cette fois-ci unique, en ce qu'elle sera de très courte durée et mêlée à la règle des équipes mixées.

Christina, Oussama, Florian et Maurice feront en effet la course seuls le temps d'une demi-journée de course, au départ de Claveria, tandis que Didier, Mehdi, Gabriel et Thierry attendront leurs coéquipiers respectifs à Pudtol. Et pour pouvoir repartir de Pudtol, l'un parmi les quatre "coureurs" devra viser la photo d'un autre candidat avec un lance-pierre sur une cible mouvante, afin d'y aller ensuite avec lui/elle.

Les équipes ont également été divisées lors de la finale. Didier et Florian ont d'abord conduit un kart déguisés dans les rues de Tokyo, tandis que Christina et Gabriel devaient rallier le même point en stop. Plus tard, Didier et Gabriel ont dû estimer un poids de sumo, puis guider leurs camarades Christina et Florian à l'extérieur, qui devaient rechercher des objets cachés un peu partout dans un parc de Tokyo.

Équipes mixées[modifier | modifier le code]

Une équipe de candidats, généralement celle ayant gagné l'épreuve d'immunité, est chargée de mélanger toutes les autres équipes sauf elle. Elle créera ainsi de nouveaux binômes, avec dans chaque équipe un pousseur, chargé d'aller le plus loin et le plus vite possible dans la course, et un ralentisseur, chargé de faire tout le contraire. En effet, chaque pousseur qui pose le pied sur la ligne d'arrivée qualifie directement son équipe d'origine, et le ralentisseur a justement pour but d'empêcher son équipe d'origine (et donc son pousseur d'origine) d'arriver dans les derniers, en retenant donc le pousseur de sa nouvelle équipe pour ne pas qu'il arrive trop rapidement. Généralement, les équipes mixées passent 24 heures ensemble, avant d'être reformées à nouveau à l'arrivée, dans leur état d'origine.

Cette règle apparaîtra lors de la 6e étape. Elle aura la spécificité de ne concerner que très peu d'équipes (4), et toutes, contrairement aux saisons précédentes où l'équipe victorieuse de l'immunité étant exempte de mixage et mixait elle-même les équipes.

De plus, cette règle a été mêlée à celle des équipes divisées : dès que les concurrents en solo arrivaient à Pudtol, ils choisissaient le nouveau concurrent avec lequel ils voulaient être mixés (contrairement donc aux saisons antérieures), et lorsque le nouveau binôme arrivait au point de ralliement pour l'épreuve d'immunité (et non plus à l'arrivée de l'étape), il qualifiait les deux équipes respectives cette fois, pour l'immunité.

Toutefois, la soirée "unique" entre nouveaux binômes a été conservée, et les équipes ont retrouvé leur formation d’origine le lendemain, comme à l’accoutumée.

Ordre d'arrivée des équipes mixées :

  • Oussama et Didier (qui qualifient Mehdi et Christina pour l'immunité)
  • Maurice et Gabriel
  • Christina et Mehdi
  • Florian et Thierry

Le trek[modifier | modifier le code]

Comme dans chaque saison de Pékin Express, l'épreuve physique du trek aura lieu.

  • La première fois, ce fut lors de la 7e étape, aux Philippines. Les 4 équipes de candidats auront 8 km à parcourir dans les millénaires Rizières de Banaue, dont 4 km avec un sac de riz de 10 kilos à transporter. Ils devaient d'abord se rendre à un belvédère, puis observer avec des jumelles les rizières, à plusieurs kilomètres de là, pour y repérer un membre de la tribu Ifugao, tout de rouge vêtu, qu'ils devaient ensuite rejoindre à pied. Descente d’escaliers périlleuse et fatigante, ascension de collines et de rizières de haute altitude, trek éprouvant, sous une chaleur et une humidité tropicales, avec en plus, après avoir rejoint l'Ifugao, le sac de 10 kilos qu'il leur donnera, à transporter jusqu'à l'arrivée, pour l'offrir aux hôtes le soir, et se voir qualifié pour l'épreuve spéciale du lendemain, offrant 10 000 € au gagnant, parmi les 2 premières équipes. Après le trek, les candidats n'étaient pas au bout de leur peine puisqu’ils ont dû, après quelques kilomètres de stop, terminer la route en tricycle adulte, sur 14 km. Difficulté supplémentaire pour Maurice et Thierry, qui faisaient la course, le trek et le vélo avec leur lourd handicap s'une vingtaine de kilos. Didier et Christina sont arrivés premiers et se sont qualifiés, suivis de Mehdi et Oussama. Le lendemain, Didier et Christina ont remporté l'épreuve.
  • Un autre trek a eu lieu lors de la Demi-Finale, la 8e étape, au Japon. Ce trek faisait partie de la règle Voiture Infernale. Les 3 équipes auront une ascension de 8 km à parcourir au Mont Sanage. Comme le mont est rempli de grizzlys, les candidats devront monter avec des clochettes qui effraient les ours, mais en particulier avec une grosse cloche attachée à une poutre, que chaque équipe devra porter à deux. A chaque fois que l'équipe fait sonner la cloche, il faut s'arrêter 1 minute, avant de reprendre la marche. L'équilibre et la concentration ont donc été de mise, tout comme la patience et la résistance physique, lors de ce trek. A l'arrivée, la première équipe, Mehdi et Oussama, a remporté 10 000 € d'amulettes, et la dernière équipe, Didier et Christina, a écopé d'une enveloppe noire pouvant être éliminatoire.

Les nouvelles règles[modifier | modifier le code]

Deux nouvelles règles vont faire leur apparition dans cette saison : la voiture interdite et le duel final.

Voiture interdite[modifier | modifier le code]

Le panneau "voiture interdite", comme son nom l'indique, interdira aux candidats l'utilisation du moyen de transport phare de l'émission, et les contraindra à en emprunter d'autres : train, vélo, aviron, trolley, etc. pour se rendre à un endroit donné.

  • Étape 2 :
    1. En Ferry pour rejoindre l'autre rive, sur la rivière Krian, pour se rendre à Kampung Telian.
    2. En Ferry pour rejoindre l'autre rive, menant au Chin Lee Garden
  • Étape 3 :
    1. En pirogue sur le fleuve Rajang.
    2. Choisir un véhicule parmi un taxi ayant à déposer des locaux, un 4x4 à court de carburant, ou un véhicule à pneus crevés.
  • Étape 4 :
    1. En trolley sur la ligne de chemin de fer reliant Tenom à Pangi.
    2. En train entre Pangi et Beaufort.
    3. A pied dans le village de Kuala Papar avec un GPS pour retrouver Stéphane, parmi le dédale des rues du village.
  • Étape 5 En calèche dans un périmètre délimité autour du drapeau d'arrivée à Vigan, lors d'un tour de la ville où il faut repérer le nom d'une statue et le restituer sans faute.
  • Étape 6 : Aucune apparition de la règle.
  • Étape 7 : En tricycle adulte sur 14 km, jusqu'à la ligne d'arrivée à Aggub, pour tenter de se qualifier à l'épreuve spéciale.
  • Étape 8 : A pied, lors d'un trek-ascension de 8 km, au Mont Sanage, en portant à deux une poutre avec une cloche à ne pas faire sonner, sous peine de pénalité d'une minute, avec au sommet une amulette pour les premiers, et une enveloppe noire pour les derniers.
  • Étape 9 : Un membre du binôme (Florian, Didier) devra se déguiser en héros de jeu vidéo et conduire un karting jusqu'au point d'arrivée, tandis que l'autre membre (Gabriel, Christina) devra rallier le même point en stop traditionnel, mais seul.

Duel final[modifier | modifier le code]

Le duel final permettra systématiquement aux candidats arrivés derniers lors d'une étape de pouvoir retrouver leur place dans l'aventure en affrontant l'équipe de leur choix (sauf l'équipe immunisée et celle ayant gagné l'étape) lors d'une épreuve "seconde chance". S'ils gagnent, ils peuvent rester et l'autre équipe est éliminée (si l'étape est éliminatoire). S'ils perdent, ils conservent leur place de derniers. Toutefois, l'équipe en question ne sera jamais informée à l'avance du classement de l'étape à l'arrivée, ce qui la contraindra à devoir choisir une équipe au hasard, excepté les gagnants et les immunisés. L'équipe arrivée deuxième, par exemple, ou encore celle arrivée avant-dernière, pourra donc très bien perdre l'étape malgré sa performance, au cours du duel final.

Le "duel final" consiste généralement en un circuit de quelques kilomètres, effectué en quelques heures, avec une mission à effectuer à mi-parcours. Un seul membre du binôme peut l'effectuer.

  • Étape 4 : Kuala PaparKinalutKuala Papar , Drapeau de la Malaisie Malaisie
    • Equipe en danger : Maurice et Thierry (derniers, 4e) - Estelle et Estelle (3e)
    • Participants : Thierry vs Estelle
    • Mission : Trouver un drapeau malaisien et le ramener
  • Étape 6 : SadangaBugnaySadanga , Drapeau des Philippines Philippines
    • Équipe en danger : Maurice et Thierry (derniers, 3e) - Mehdi et Oussama (2e)
    • Participants : Thierry vs Oussama
    • Mission : Déguster un balut et en ramener un à son partenaire
  • Étape 7 Drapeau des Philippines Philippines : Il n'y a pas eu de Duel Final, Maurice et Thierry (derniers, 4e, avec le handicap) ayant choisi de déclarer forfait avant leur participation, ne souhaitant affronter ni leurs alliés Oussama et Mehdi, ni Florian et Gabriel (Didier et Christina sont arrivés premiers).
  • Il n'y a pas eu de Duel Final lors des étapes 8 et 9, qui étaient respectivement la demi-finale et la finale.

Les remises d'amulettes[modifier | modifier le code]

Équipes Étapes Étape 9 Total Gain potentiel
1

Drapeau de la Malaisie

2

Drapeau de la Malaisie

3

Drapeau de la Malaisie

4

Drapeau de la Malaisie

5

Drapeau des Philippines

6

Drapeau des Philippines

7

Drapeau des Philippines

8

Drapeau du Japon

1er échange 2e échange 3e échange Amulette Extra-Amulette
Christina et Didier X X X X X X A - A A - A(5) -4470 € +280€ +22890€ 5 (50 000 ) 3 (30 000 ) 98 700 
Florian et Gabriel X X X X A X A +4470 € -280€ -22890€ 1 (10 000 ) 1 (10 000 ) 1 300 
Mehdi et Oussama X X X X A - A(2) X A(1) A - X 4 (40 000 ) 1 (10 000 ) (Éliminé)
Maurice et Thierry X X A X X X X 1 (10 000 ) 0 (0 ) (Éliminé)
Maxime et Alizée A A X X X 2 (20 000 ) (Éliminé)
Estelle et Estelle X X X X 0 (0 ) (Éliminé)
Martin et Laeticia X X 0 (0 ) (Éliminé)
Vanessa et Audrey X 0 (0 ) (Éliminé)
Elodie et Gaëlle X 0 (0 ) (Abandon)
  • Un A gris correspond à une amulette de fin d'étape (10 000 ).
  • Un A rouge correspond à une extra-amulette (10 000 ).
  • Un A vert correspond aux amulettes récupérées par des candidats après l'élimination d'une équipe (Ce A sera suivi d'un chiffre, correspondant au nombre d'amulettes reçues).
  • Un X rouge signifie que l'équipe a été éliminée durant cette étape.

Bonus[modifier | modifier le code]

Bonus Etape Pays Equipe
Découverte des Orangs-Outan de Bornéo à Kampung Mujat Étape 1 Drapeau de la Malaisie Malaisie Maxime et Alizée
Rencontre à Uma Belun avec Uriang (115 ans) et Ului (126 ans) qui fêtent leurs 100 ans de mariage Étape 3 Drapeau de la Malaisie Malaisie Mehdi et Oussama - Maxime et Alizée - Florian et Gabriel - Estelle et Estelle - Maurice et Thierry - Didier et Christina
Train traditionnel à travers les montagnes du Sabah, entre Pangi et Beaufort Étape 4 Drapeau de la Malaisie Malaisie Mehdi et Oussama - Maxime et Alizée - Florian et Gabriel - Estelle et Estelle - Maurice et Thierry
Repos dans un hôtel de luxe de Bornéo Étape 4 Drapeau de la Malaisie Malaisie Christina et Didier
Découverte des Nasiques de Bornéo Étape 4 Drapeau de la Malaisie Malaisie Maxime et Alizée - Florian et Gabriel - Estelle et Estelle
Visite de Vigan en calèche Étape 5 Drapeau des Philippines Philippines Maxime et Alizée - Oussama et Mehdi - Florian et Gabriel - Maurice et Thierry - Christina et Didier
Découverte de Lubuagan, le "village des jumeaux" Étape 6 Drapeau des Philippines Philippines Oussama et Mehdi - Maurice et Thierry - Florian et Gabriel - Christina et Didier
Visite du Temple Ōsu Kannon de Nagoya Étape 8 Drapeau du Japon Japon Florian et Gabriel
Une nuit de détente à Tokyo en compagnie d'hôtes tokyoïtes Étape 9 Drapeau du Japon Japon Florian et Gabriel - Didier et Christina

La "nounou"[modifier | modifier le code]

Les seize candidats de cette onzième saison seront pour la première fois épaulés durant toute leur aventure par une "nounou", qui n'est autre qu'Adrien, ancien chasseur alpin et expert dans Wild, la course de survie. Adrien, par ses talents de pédagogue et de conseiller mental, sera chargé de veiller au bien-être des candidats de Pékin Express durant cette édition éprouvante.

Itinéraire Bis[modifier | modifier le code]

Diffusée dans une deuxième partie de soirée, l'aventure "Itinéraire Bis", nouveauté de l'émission, verra les deux anciens candidats historiques, Ludovic et Samuel (Saisons 7 et 8), revenir pour tenter de refaire, à leur manière, le parcours déjà effectué plus tôt par les candidats, lors de chaque étape.

Ludovic et Samuel auront la charge de faire découvrir chaque région traversée et sa culture aux téléspectateurs, à travers différentes missions. Ils auront également en leur possession une carte de crédit "Pékin Express" de laquelle ils pourront se servir pour se loger, se déplacer, se nourrir, mais attention : à chaque épisode, il y aura un montant limité, à ne pas dépasser, sous peine de pénalité "particulière", qui prendra la forme d'une épreuve ou mission "très dure à effectuer". Toutefois, Ludovic et Samuel ne sauront jamais à l'avance combien d'argent la carte renferme à chaque étape.

ÉTAPE 1 Drapeau de la Malaisie:

Mission 1: Achetez-moi le meilleur Kek Lapis de Kuching

Mission 2: Trouvez et ramenez-moi le bouclier traditionnel caché au Fort Margherita

Mission 3: Procurez-vous un chat au Meow Meow Café et apportez-le aux animateurs de CATS FM

Somme dépensée : 151 €

Budget de la carte : 312 €

Somme maximale respectée - Pas de pénalité

ÉTAPE 2 Drapeau de la Malaisie:

Mission 1 : Jouez les hôtesses de l'eau et proposez un snack d'ananas à vos co-passagers du bateau express Sarikei-Sibu.

Mission 2 : Débrouillez-vous pour visionner un film chinois au Cinéma Rex.

Mission 3 : Rendez-vous à la plage paradisiaque de Similajau, construisez-y une statue de sable sur le thème du crocodile.

Mission 4 : Rendez-vous au terminal pétrolier de Bintulu. Débrouillez-vous pour revêtir l'attirail des soldats du feu.

Somme dépensée : 160 €

Budget de la carte : 247 €

Somme maximale respectée - Pas de pénalité

ÉTAPE 3 Drapeau de la Malaisie:

Mission 1: Percez le mystère des larmes bleues qui apparaissent au pied d'une aiguille semblable à celle d'Étretat.

Mission 2: À Batu Niah, créez une chauve-souris de lumière avant que le soleil n'atteigne le fond de la grande grotte.

Mission 3: D'une piscine olympique, montrez-moi votre plus beau plongeon

Somme dépensée : 340 €

Budget de la carte : 161 €

Somme maximale non respectée (dû aux nombreuses dépenses des deux frères dans un "hôtel de luxe") - Pénalité : se couvrir de guano de chauve-souris comme les guerriers Iban de Malaisie, et se fondre dans la forêt pour être méconnaissables

ÉTAPE 4 Drapeau de la Malaisie:

Mission 1: Rejoignez le Sabah Agricultural Park et trouver la fleur qui donne sa fragrance dominante au célèbre parfum No.5.

Mission 2: Trouvez et déguster un ikan jebong (poisson malais de grosse envergure) au marché de nuit de Kota Kinabalu.

Mission 3: Photographiez du plus haut point le toit de la Che Sui Khor Moral Uplifting Society.

Somme dépensée : 120 €

Budget de la carte : 137 €

Somme maximale respectée - Pas de pénalité

ÉTAPE 5 Drapeau des Philippines:

Mission 1: Tenez debout au moins 5 secondes en surfant sur les vagues de San Juan.

Mission 2: Assistez au cours de broadcast media du Pr. Cheryl Ingels au Teatro Amianan.

Mission 3: Passez la nuit dans la chambre occupé jadis par Tom Cruise.

Mission 4: Filmer de très près les turbines de la Wind Farm de Bangui

Somme dépensée : 170 €

Budget de la carte : 348 €

Somme maximale respectée - Pas de pénalité

ÉTAPE 6 Drapeau des Philippines:

Mission 1: Trouver un guide et partir dans la vallée. Nommez au moins six défunts voulant reposer au plus près des cieux.

Mission 2: Assistez au lever du soleil au sommet du mont Kiltepan.

Mission 3: Faites trempette aux chutes de Bokong.

Somme dépensée : 188 €

Budget de la carte : 199 €

Somme maximale respectée - Pas de pénalité

ETAPE 7 Drapeau des Philippines:

Mission 1: Partagez la cellule du héros national philippin emprisonné en 1896

Mission 2: Découvrez la vie nocturne de Manille en défilant dans un spectacle de Lady Boys et Beauty Queens

Mission 3: Allez fleurir la tombe du "King of the Cinéma", Fernando Poe Junior.

Somme dépensée : 540 €

Budget de la carte : 536 €

Somme maximale non respectée - Pénalité : chaque frère doit se dessiner le drapeau du Japon sur le torse à l'aveugle

ETAPE 8 Drapeau du Japon:

Mission 1: À la maison du thé Kissago-An, maîtrisez la cérémonie du thé et partagez ensuite votre savoir-faire avec des habitants de Naramachi.

Mission 2: Poursuivez l'expérience traditionnelle japonaise en passant la nuit à la villa Sasayuri-Ann.

Mission 3: Rendez-vous à la Sky Promenade du Midland Square, trouvez-y le repas le moins cher. Bon appétit !

Somme dépensée : 547 €

Budget de la carte : 559 €

Somme maximale respectée - Pas de pénalité

ETAPE 9 Drapeau du Japon:

Mission 1: Se faire plaisir à Tokyo (Ludovic et Samuel feront un coûteux survol de la ville de nuit en hélicoptère)

Mission 2: Dormir dans le Love Hotel Sara de Tokyo

Mission 3: Faire des selfies avec des cosplayeuses et déjeuner au Monster Café

Mission 4: Assister à l'arrivée du sprint final de la Saison 11

Somme maximale illimitée - Pas de pénalité

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Didier et Christina, les gagnants de cette saison, forment un binôme unique dans l'histoire du jeu. En effet, Christina est la patronne de Didier, et s'est vue proposer de participer à Pékin Express avec ce dernier alors qu'ils ne connaissaient que depuis quelques mois, dans le cadre du "contrat d'embauche" de Didier. Cependant, ils se sont vite habitués à cette situation inédite, et ont réussi à former une osmose parfaite, tout en multipliant les victoires de bonus, d'étapes ou d'immunités, jusqu'à atteindre la grande finale, qu'ils ont brillamment remportée. Ils ont aussi gagné l'un des plus hauts montants de Pékin Express : 98 700 €.
  • Florian et Gabriel, les finalistes malchanceux, les deux inconnus de l'aventure, ont réalisé un parcours incroyable. Non présents au début de l'aventure, ils sont arrivés dès la deuxième étape pour pallier l'abandon des deux autres inconnues de départ, Gaëlle et Élodie. Malgré leurs différences, malgré leurs difficultés physiques, malgré un début difficile (stop et recherche d’habitation compliqués, stratégies des autres équipes contre eux dès leur arrivée, duel final dès la 2e étape), ils ont peu à peu réussi à s'imposer dans la course en remportant plusieurs immunités et étapes au fil de l'aventure (dont la terrible épreuve des jarres lors de la 5e étape), jusqu'à atteindre la grande finale, qu'ils ont perdu de peu. C'est d'ailleurs la 2e fois seulement dans l'histoire du jeu qu'une équipe d'inconnus atteint la finale : en 2009, lors de la Route des Dragons, Jean-Luc et Caroline étaient la première équipe d'inconnus à se retrouver finalistes (mais ils n'avaient pas gagné). Lors de la saison spéciale Duos de Choc, en 2010, les inconnus Chloé et Taïg Khris avaient remporté le jeu, mais dans des conditions et des règles différentes du jeu classique. S'ils avaient gagné Pékin Express, Florian et Gabriel auraient remporté le plus faible montant de l'histoire de Pékin Express (1300 €). Dans la Saison 7, Jean-Pierre et François avaient également gagné un faible montant : une seule amulette de 7000 €, à laquelle avaient été ajoutés 3000 € pour la somme minimale. Ils avaient remporté la finale, et donc cette somme, face à 93 000 € pour Ludovic et Samuel.
  • Mehdi et Oussama sont la première équipe à n'utiliser qu'une seule fois le drapeau rouge. Ils n'ont en effet arrêté qu'une seule équipe, celle de Maurice et Thierry qui avaient tenté de les dépasser, et une seule fois, décidant d'un commun accord avec les autres équipes de n'immobiliser personne à condition que tous restent derrière eux. Ils arriveront d'ailleurs premiers au terme de l'étape, grâce au fair-play de Maxime et Alizée qui les avaient attendus avant de franchir la ligne, les ayant dépassés sur la route par erreur. Mehdi et Oussama ont aussi réussi l'exploit, lors de la demi-finale, de commencer un trek difficile en dernière position, puis de remonter tous leurs adversaires malgré la règle de la cloche (qui, si elle sonnait, immobilisait chaque équipe pour 1 minute), grâce à une stratégie physique et mentale bien rodée. Ils n'ont pas remporté la demi-finale, mais ont été très aimés des équipes et des téléspectateurs tout au long de l'aventure. Mehdi souhaitait gagner l'aventure pour offrir les 100 000 € à sa sœur, gravement malade et nécessitant des soins coûteux, avec le consentement d'Oussama, et, après l'aventure, a refusé de médiatiser cette affaire face aux nombreuses propositions de levées de dons faites par les internautes.
  • Maurice, âgé de 80 ans, participe à la course avec son fils Thierry, âgé de 54 ans. Il s'agit du candidat le plus âgé de toutes les saisons de Pékin Express confondues. Stéphane Rotenberg a cependant affirmé qu'il était parfaitement apte à l'aventure, étant un ancien sportif, qui a notamment fait le chemin de Compostelle récemment. Il a en effet pu prouver ses capacités incroyables tout au long de l'aventure, effectuant de nombreux efforts intenses (marche, vélo, aviron, course...) et ayant même chuté plusieurs fois de manière brutale lors d'une épreuve, sans jamais être gravement blessé ou souhaiter abandonner. Toutefois, sa fatigue rapide et la difficulté des journées de course le contraignait à profiter très peu des soirées chez l'habitant. Maurice a d'ailleurs fêté ses 80 ans le premier jour de l'aventure. Le binôme de Maurice et Thierry est arrivé 4 fois dernier, et d'affilée de surcroît : aux 4e, 5e, 6e et 7e étapes. Ils ont ainsi subi quatre fois de suite le Duel Final, l'ont gagné deux fois, avec en plus une défaite non éliminatoire, la quatrième étant l’abandon. Lors de la 7e étape cependant, ils étaient 3e avec leur handicap, mais à la suite d’une erreur de direction, ils ont terminé derniers. Ils sont ainsi la tout première équipe de l'histoire du jeu à déclarer forfait en fin d‘étape pour laisser gagner une équipe amie, celle de Mehdi et Oussama, lors de cette étape, étant arrivés derniers et devant choisir une équipe pour le Duel Final. Lors de la Saison 1, l'équipe de Nina et Daisi avait également choisi d'abandonner la course pour raisons personnelles, mais contrairement à Maurice et Thierry, leur abandon s'était fait avant l'annonce du classement par Stéphane. De plus, elles étaient déjà dernières, et donc allaient être éliminées.
  • Maxime et Alizée sont arrivés 5 fois premiers d'affilée dans les classements d'immunité et d'arrivée aux 1e, 2e et 3e étapes, avant de terminer derniers à la 3e étape (mais ont été sauvés par l'enveloppe noire). Ils sont également l'unique équipe de l'histoire du jeu à s'être débarrassés de leur handicap - particulièrement difficile - en plein milieu de l'étape grâce à une victoire d'immunité, après avoir fait la course en tête depuis le départ (dans la Saison 1, Patrick et Christophe avaient également annulé leur handicap en remportant une immunité, mais il n'avaient pas réussi à se maintenir en tête). Ils ont aussi marqué l'émission par un grand fair-play : lors de l'étape 2, ils demandent à ce que chaque équipe respecte les ordres d'arrivée, bouleversés à cause de la nouvelle règle de la Voiture Interdite, et dans l'étape 5, ils décident, premiers, d'attendre 45 minutes leurs amis Mehdi et Oussama, détenteurs du drapeau rouge, qu'ils avaient doublés par erreur sur la route. Ce faisant, ils échappent à la 1e place et sont éliminés plus tard au Duel Final. Tout comme Chloé et Anne-Marie dans la Saison 5, et Julie et Nathalie dans la Saison 7, Maxime et Alizée quittent l'aventure après quelques étapes seulement malgré 2 remportées d'affilée. Fait rare également, c'est la première équipe à devoir quitter en pleine nuit le logement accordé par l'habitant, qui ne souhaitait plus de la présence du couple pour raisons professionnelles. Heureusement, ils avaient immédiatement après trouvé un autre toit pour la nuit dans une école.
  • Elodie et Gaëlle, les inconnues de cette saison, ont dû abandonner la course dès le 2e jour, le père d'Elodie venant de décéder la veille. Elles ont été remplacées au début de l'étape suivante par deux nouveaux inconnus, Florian et Gabriel. Il s'agit de la troisième fois dans toute l'histoire du jeu qu'une nouvelle équipe, venue directement de France, intègre la course en plein milieu pour pallier l'abandon d'une autre. En effet, dans les saisons 1 et 2, une équipe avait dû être appelée pour supplanter une autre, car il s'agissait de la première étape du jeu, personne n'ayant été éliminé encore. C'est ainsi que François et Dalila (saison 1, 2006) avaient dû quitter la course pour raisons médicales, et avaient été remplacés par Aude et Alexandra, de nouvelles candidates, qui ne se connaissaient pas. Idem pour Cécilie et Georges (saison 2, 2007) remplacés par deux hommes, amis, Geoffroy et Denis. Dans la saison spéciale Duos de Choc (2010), Victoria Montfort avait également dû abandonner pour raisons médicales, et elle avait été remplacée par Hoang, candidat de la Saison 5 (2010).
  • Ludovic et Samuel détiennent le record de participations à Pékin Express : ils ont concouru comme "candidats classiques" dans 2 aventures en 2011 et 2012, puis comme "candidats de la grande finale" en 2013 lors de la dernière étape surprise, et enfin en 2018 comme "candidats Itinéraire Bis". Ils sont ainsi devenus les "mascottes" incontournables, les symboles de l'émission, notamment grâce à leur "positive attitude" inoubliable. Cette équipe a également remporté le plus d'étapes et d'immunités de Pékin Express, et réalisé le record de refaire tout un Pékin Express et de le gagner, celui de 2012, en guise de revanche du précédent, en 2011, qui s'était soldé par leur défaite en finale.
  • Pour la première fois, le tournage sera effectué en HD, et des drones seront notamment utilisés.
  • En 2012, l'émission s'était déjà rendue aux Philippines, mais cette fois-ci, les binômes traverseront des régions et des villes inédites, peu connues du grand public.
  • C'est la première fois dans l'émission Pékin Express qu'une aventure dure le temps de 9 étapes seulement, contre 12 traditionnellement, ramenant les gains d'amulettes à 10 000 € par étape (contre 7000 € auparavant). Il y a ainsi eu 60 000 euros de distribués durant les 7 premières étapes, plus une autre amulette de 10 000 euros lors de la 7e étape en milieu de course. 30 000 autres euros d’amulettes ont été distribués lors de la demi-finale (8e étape). En 2010, lors de la saison spéciale Duos de Choc, il y avait eu 8 étapes mais pour 6 équipes seulement. En 2014, lors de la saison A la découverte des mondes inconnus, le nombre d'étapes avait été raccourci à 10 à cause de l'arrestation et de la détention de membres de l'équipe de production en Inde, dans la région du Nagaland. Cette année également, sur décision des autorités japonaises, l'aventure a été raccourcie d'une étape au Japon.
  • Fait mémorable,lors de la 6e étape, les équipes ont dû faire une partie de la course à 4, sur plusieurs kilomètres, avec...deux enfants, ce qui a parfois engendré certaines complications et ralenti les équipes.
  • Il n’y a eu que 6 épreuves d’immunité dont une spéciale dans cette saison. Lors de la 7e étape, l’épreuve ne rapportait pas d’immunité mais une amulette de 10 000 euros, en plus de celle de l’arrivée.
  • Fait rare, les équipes de Mehdi et Oussama et Didier et Christina se sont affrontées deux fois d'affilée au cours des étapes 6 et 7, dans les épreuves de mi-parcours (dont une immunité), à chaque fois remportées par Didier et Christina.
  • Lors de la demi-finale au Japon, les candidats ont eu beaucoup de mal à se déplacer et à demander l'hospitalité chez les locaux, qui sont peu habitués au stop et aux demandes non conventionnelles. Lors de la deuxième nuit, les candidats étaient ainsi tous arrêtés sur l'autoroute (il y a énormément d'autoroutes au Japon, et les conducteurs des équipes les amenaient rarement au-delà des péages), et la loi interdisant qu'ils restent sur l'autoroute pour chercher un toit pour la nuit, les candidats ont été autorisés à parcourir quelques kilomètres jusqu'aux aires d'autoroute les plus proches, ouvertes 24h/24, et tous ont été contraints d'y dormir, dans des situations jamais vues dans Pékin Express. C'est ainsi que Christina s'est vue réquisitionner les toilettes pour femmes et y dormir, Didier montant la garde toute la nuit devant la porte. Florian et Gabriel ont dû dormir sur des sièges de salles de jeux vidéo. Mehdi et Oussama se sont éloignés de l'aire d'autoroute et ont passé la nuit dans une grange abandonnée, sans manger.
  • Lors de la finale au Japon, les sprints étaient très serrés, au point que les deux équipes ont quasiment fait la course côte-à-côte pendant les deux jours, sauf pour le dernier sprint, ou Florian et Gabriel perdent quasiment tout leur argent

Audiences[modifier | modifier le code]

Pékin Express : La Course Infernale[modifier | modifier le code]

Épisode Jour et horaire de diffusion Téléspectateurs Parts de marché Classement des
audiences de la soirée
Audiences J+7 Référence
Téléspectateurs J+7 PDM J+7
1 Jeudi (21:00 - 23:20) 2 674 000 15,1 % 2e 3 120 000 17 % [5]
2 Jeudi (21:00 - 23:20) 2 599 000 15,7 % 2e ? ? [6]
3 Jeudi (21:00 - 23:20) 2 471 000 15,3 % 2e ? ? [7]
4 Jeudi (21:00 - 23:20) 2 338 000 14,6 % 1re ? ? [8]
5 Jeudi (21:00 - 23:20) 2 278 000 13,9 % 3e ? ? [9]
6 Jeudi 16 août 2018 (21:00 - 23:20) 2 287 000 13,9 % 2e ? ? [10]
7 Jeudi 23 août 2018 (21:00 - 23:20) 2 273 000 13,3 % 2e ? ? [11]
8 Jeudi 30 août 2018 (21:00 - 23:20) 2 783 000 14,5 % 2e ? ? [12]
9 Mercredi 5 septembre 2018 (21:00 - 23:20) 2 447 000 14,5 % 3e ? ? [13]
Légende 
  •      Plus hauts scores d'audiences
  •      Plus bas scores d'audiences

Pékin Express : itinéraire bis[modifier | modifier le code]

Épisode Jour et horaire de diffusion Téléspectateurs Parts de marché Classement des
audiences de la soirée
Référence
1 Jeudi (23:30 - 00:25) 1 015 000 12,6 % 1re [14]
2 Jeudi (23:30 - 00:25) 864 000 12 % 2e [15]
3 Jeudi (23:30 - 00:25) 1 010 000 13,3 % 1re [16]
4 Jeudi (23:30 - 00:25) 858 000 9,1 % 2e [17]
5 Jeudi (23:30 - 00:25)
6 Jeudi 16 août 2018 (23:30 - 00:25)
7 Jeudi 23 août 2018 (23:30 - 00:25)
8 Jeudi 30 août 2018 (23:30 - 00:25)
9 Mercredi (23:50 - 00:45) 758 000 14,0 % 1re [18]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pékin Express 2018 : destination, diffusion, candidats... Tout sur la prochaine saison du jeu d'aventure de M6 ! », programme-tv.net,‎ (lire en ligne)
  2. Étape spéciale avec trois sprints à immunité
  3. Étape spéciale avec trois enveloppes noires dont une éliminatoire
  4. Étape finale, comprenant 3 sprints intermédiaires pour récupérer de l'argent à l'adversaire et un sprint final pour déterminer le grand gagnant de Pékin Express
  5. « Audiences : TF1 petit leader devant "Secrets d'histoire", retour réussi pour "Pékin Express" sur M6 », sur ozap.com,
  6. Pierre Dezeraud, « Audiences : "Le Transporteur" leader devant "Secrets d'histoire", excellent maintien pour "Pékin Express" sur M6 », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  7. « Audiences : "Gran Torino" leader devant "Pékin Express", France 5 en forme, flop pour "This Is Us" », sur ozap.com,
  8. « Audiences : "Pékin Express" leader en baisse devant France 2 et TF1, France 5 cartonne », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  9. « Audiences : "Entre amis" leader devant les championnats européens, "Pékin Express" en légère baisse », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  10. « Audiences : "La Dream Team" en tête sur TF1, "Pékin Express" solide devant France 2 et France 3 », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  11. « Audiences : "Harry Potter" leader devant "Pékin Express", très bon démarrage pour "Elven" sur Arte », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  12. « Audiences : "Harry Potter" leader devant "Pékin Express" en hausse, France 5 en forme, "Elven" en baisse », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  13. « Audiences : "Alex Hugo" plus fort qu'"Esprits criminels", bonne finale pour "Pékin Express" », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  14. « Audiences 2e PS: La série américaine "Les Experts" attire 1 million de téléspectateurs à 22h55 sur TF1 », jeanmarcmorandini.com,‎ (lire en ligne)
  15. « Audiences 2e PS: Le film "Clones" attire 1 million de téléspectateurs à 23h00 sur TF1 - La rediffusion de "Secrets d'Histoire" frôle le million sur France 2 », jeanmarcmorandini.com,‎ (lire en ligne)
  16. « Audiences 2e PS: L'émission "Pékin Express, itinéraire bis" attire 1 million de téléspectateurs à 23h20 sur M6 », jeanmarcmorandini.com,‎ (lire en ligne)
  17. « Audiences 2e PS: L'émission "Pékin Express, itinéraire bis" attire 858.000 téléspectateurs à 23h15 sur M6 », jeanmarcmorandini.com,‎ (lire en ligne)
  18. « Pékin Express (bilan d’audience) : Christina et Didier grands gagnants, une saison 11 historique pour M6 », toutelatele.com,‎ (lire en ligne)