Rajang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rajang
Illustration
Vue satellitaire du delta du Rajang
Carte.
Carte du bassin-versant
Caractéristiques
Longueur 563 km
Bassin 50 000 km2
Débit moyen 3 600 m3/s
Cours
Source Monts Iran
Embouchure Mer de Chine méridionale
· Coordonnées 2° 07′ 47″ N, 111° 13′ 09″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Malaisie Malaisie

Le Rajang est un fleuve de l'État de Sarawak Malaisie orientale situé dans l'île de Bornéo. C'est le plus long fleuve de Malaisie avec une longueur de 563 km. Le bassin versant du fleuve a une superficie d'environ 50 000 km² ce qui représente 40 % de Sarawak et 7 % de l'ensemble de la surface de Bornéo.

Description[modifier | modifier le code]

Le cours supérieur du fleuve circule dans les montagnes centrales de l'île de Bornéo, qui culminent à plus de 2000 mètres. Il draine les eaux coulant le long des pentes nord des monts Kapuas ainsi que des versants occidentaux des monts Hose et Iban. Le fleuve coule d'abord vers le sud-ouest avant de se tourner vers l'ouest. Il se fraye un chemin à travers des gorges encaissées puis un paysage de collines. Il se jette dans la mer de Chine méridionale par un delta marécageux de grande taille (6 500 km²) qui comprend notamment l'île Bruit (530 km²) sur laquelle est implanté le phare de Sirik Point. Le fleuve est navigable par des navires de haute mer jusqu'à la ville de Sibu à 130 km à l'intérieur des terres. Des navires à faible tirant d'eau peuvent remonter sur 160 km supplémentaires. Le fleuve traverse les districts de Belage, Kapit Song, Julau, Kanowit, Sibu, Matu Daro, Binatang et Sarikei. Le fleuve est est remonté par la marée sur 120 km jusqu'à Kanowit[1].

Le plus grand barrage de Malaisie, le barrage Bakun, a été réalisé sur le Balui un affluent du cours supérieur du fleuve. Les autres affluents sont les Balleh, Bangkit, Bintangor, Igan et Katibas.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le fleuve coule dans une région tropicale caractérisée par des précipitations très abondantes (environ 3 600 millmètres par an). Le débit moyen est de 3 600 m³/s. Il varie entre 1 000 et 6 000 m³/s avec un pic correspondant au passage de la mousson du nord-est entre décembre et mars. Le débit durant les crues peuvent atteindre 25 000 m³/s[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parenti 2005, p. 175-176
  2. Staub 2000, p. 251-252

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Lynne R. Parenti, H.L. Among et R.A. Gastaldo, « Fishes of the Rajang Basin, Sarawak, Malaysia », The Raffles Bulletin of Zoology, vol. 13,‎ , p. 175–208 (lire en ligne).
  • (en) J.R. Staub et Kelvin K. P. Lim, « Seasonal sediment transport and deposition in the Rajang River delta, Sarawak, East Malaysia », Sedimentary Geology, Elsevier, vol. 133,‎ , p. 249-263 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens connexes[modifier | modifier le code]

  • (en) [