Olympiades des métiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Olympiades des métiers, connues sous le nom de WorldSkills Competition, se présente comme l'unique compétition internationale des métiers, à l'image des Jeux Olympiques.

Tous les deux ans, près de 700 jeunes âgés de moins de 23 ans et originaires de tous les continents se mesurent dans près de cinquante métiers de différents domaines économiques[1] : bâtiment travaux publics, industrie, automobile, services, agriculture, alimentation ou encore nouvelles-technologies.

Objectifs[modifier | modifier le code]

En organisant une compétition internationale sur un même site pour donner une vision globale et concrète des métiers et compétences de l'époque, les Olympiades des métiers entendent promouvoir les métiers, reconnaître et valoriser les jeunes qui font le choix de la formation professionnelle.[réf. souhaitée]

Organisation et structure[modifier | modifier le code]

Logo officiel du Comité français des Olympiades des métiers (Cofom).

Le concours est promue et gérée par WorldSkills International, anciennement connue sous le nom de l'Organisation internationale de formation professionnelle (IVTO).

En 2008/2009, l'organisation compte 45 pays membres[1].

La France est représentée par le Comité français des Olympiades des métiers (Cofom), également appelé WorldSkills France, association loi de 1901 créée en 1990[2].

Déroulement[modifier | modifier le code]

La compétition se déroule en trois étapes[3] : des sélections sont organisées au niveau régional puis national dans chaque pays-membre avant une finale internationale organisée pendant quatre jours sur un site unique.

La seule condition requise pour participer est d'être âgé de moins de 23 ans l'année de la compétition internationale (25 ans pour les métiers mécatroniques et MTC[précision nécessaire])[4].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1946, Anthony Elola Olaso, alors directeur général de l'Organisation des travailleurs espagnols (OJE), estime nécessaire de créer un système efficace de formation professionnelle. Un premier concours national se tient à Madrid : c'est un succès avec la venue de quatre milles apprentis.[réf. souhaitée]

Mais les créateurs voient plus grand : ils veulent créer une compétition internationale reconnue qui mettrait en compétition les compétences et les capacités de jeune de différents pays.[réf. souhaitée]

Les pays d'Amérique latine sont invités à créer une compétition internationale.[réf. souhaitée] En 1950, vingt-quatre jeunes qualifiés s'affrontent à Madrid[5].

Villes d'accueil des compétitions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) [PDF] dossier de presse, « Les 40e Olympiades des métiers 2008-2009 : Les épreuves régionales » sur le site officiel de la région Nord-Pas-de-Calais, consulté le 26 août 2009, p.3
  2. (fr) « Historique » sur le site officiel de WorldSkills France, consulté le 26 août 2009
  3. (fr) « L'organisation de la compétition » sur le site officiel de la région Nord-Pas-de-Calais, consulté le 26 août 2009
  4. (fr) « Règles de compétition » sur Worldskills International
  5. (fr) « L'histoire des Olympiades » sur le site officiel de la région Nord-Pas-de-Calais, consulté le 26 août 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]