Oliver Dowden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oliver Dowden
Illustration.
Portrait officiel d'Oliver Dowden en 2020.
Fonctions
Co-président du Parti conservateur
En fonction depuis le
(9 mois et 19 jours)
Avec Ben Elliot
Premier ministre Boris Johnson
Prédécesseur Amanda Milling
Ministre sans portefeuille
En fonction depuis le
(9 mois et 19 jours)
Premier ministre Boris Johnson
Gouvernement Johnson II
Prédécesseur Amanda Milling
Secrétaire d'État au Numérique, à la Culture, aux Médias et au Sport

(1 an, 7 mois et 2 jours)
Premier ministre Boris Johnson
Gouvernement Johnson II
Prédécesseur Nicky Morgan
Successeur Nadine Dorries
Ministre d'État au Bureau du Cabinet

(6 mois et 20 jours)
Premier ministre Boris Johnson
Gouvernement Johnson I et II
Prédécesseur David Lidington
Successeur Michael Gove
Paymaster General

(6 mois et 20 jours)
Premier ministre Boris Johnson
Gouvernement Johnson I et II
Prédécesseur Jesse Norman
Successeur Penny Mordaunt
Secrétaire-parlementaire
au Bureau du Cabinet

(1 an, 6 mois et 15 jours)
Premier ministre Theresa May
Gouvernement May II
Prédécesseur Caroline Nokes
Successeur Simon Hart
Député britannique
En fonction depuis le
(7 ans, 1 mois et 26 jours)
Élection 7 mai 2015
Réélection 8 juin 2017
12 décembre 2019
Circonscription Hertsmere
Législature 56e, 57e et 58e
Groupe politique Conservateur
Biographie
Nom de naissance Oliver James Dowden
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Cité de St Albans (Hertfordshire, Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti conservateur
Diplômé de Trinity Hall (Cambridge)

Oliver Dowden, né le dans la Cité de St Albans (Hertfordshire), est un homme politique britannique.

Membre du Parti conservateur, il est secrétaire d'État au Numérique, à la Culture, aux Médias et au Sport du au dans le second gouvernement de Boris Johnson puis ministre sans portefeuille. Il siège à la Chambre des communes depuis le pour Hertsmere en Angleterre de l'Est.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Dowden passe sa jeunesse dans le village de Bricket Wood dans le Hertfordshire, puis étudie à la Parmiter's School (école polyvalente publique, située à Garston), avant de poursuivre ses études en droit au Trinity Hall à Cambridge, où il obtient un baccalauréat universitaire ès lettres et une maîtrise universitaire ès lettres[1].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En 2004, Dowden rejoint le département de recherche conservateur, avant de rejoindre une société de relations publiques en 2007. Il est investi comme candidat conservateur pour Hertsmere, juste après avoir été conseiller spécial et chef de cabinet adjoint de David Cameron[2]. Il est élu député de la circonscription en 2015.

En , Dowden est promu secrétaire parlementaire, dans le cadre du remaniement ministériel du second gouvernement de Theresa May[3]. En , il devient ministre d'État au Bureau du Cabinet dans le gouvernement Johnson.

Dowden est nommé secrétaire d'État au Numérique, à la Culture, aux Médias et au Sport lors du remaniement du , succédant à Nicky Morgan[4]. Le , le second gouvernement Johnson alloue 400 000 livres de subventions pour aider les radios associatives du pays, affectées par la baisse des revenus publicitaires liée à la pandémie de Covid-19[5]. Il devient ministre sans portefeuille lors du remaniement du 15 septembre 2021.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Marié avec Blythe, ils ont deux enfants[1].

Distinction honorifique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « About Oliver Dowden », Oliverdowden.com (consulté le )
  2. Victoria Oliphant, « 'This is like coming home' – Oliver Dowden announced as Conservative candidate for Hertsmere », Borehamwood Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Chris Flanagan, « Potters Bar’s MP ‘delighted’ after scooping promotion », sur whtimes.co.uk, Welwyn Hatfield Times (consulté le ).
  4. www.france24.com
  5. Brulhatour, « Covid-19 : 400000 livres pour les radios au Royaume-Uni », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  6. Prime Minister's Office, « Press release Dissolution Honours 2015 », Gov.uk, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]