Nurmijärvi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nurmijärvi
Blason de Nurmijärvi
Héraldique
Nurmijärvi
Le lac Sääksjärvi
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Uusimaa
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 41 752 hab.[1] (2015)
Densité 114 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 28′ 00″ nord, 24° 48′ 30″ est
Altitude Min. 33 m
Max. 96 m
Superficie 36 724 ha = 367,24 km2 [2]
· dont terre 361,84 km2 (98,53 %)
· dont eau 5,40 km2 (1,47 %)
Rang superficie (257e / 336)
Rang population (25e / 336)
Histoire
Province historique Uusimaa
Province Finlande méridionale
Fondation 1605
Droits de Cité depuis non
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Nurmijärvi

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Nurmijärvi

Nurmijärvi est une municipalité du sud de la Finlande, le village centre se situe à 37 km du centre de la capitale Helsinki. Les communes voisines sont Hyvinkää au nord, Tuusula à l'est, Vantaa au sud-est, Espoo au sud et Vihti à l'ouest.

C'est la municipalité n'ayant pas le statut de ville la plus peuplée du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée par la réunion de plusieurs petits villages ruraux, la commune se développe très lentement. En 1834, Aleksis Kivi, écrivain national de Finlande, naît au village de Palojoki, au bord de la rivière Vantaa, dans un paysage totalement champêtre, bien loin de la minuscule capitale du grand-duché de Finlande qui vient d'amorcer son développement. La municipalité cultive le souvenir de son illustre enfant, son blason représente 7 jeunes hommes, allusion au roman Les sept frères (Seitsemän veljestä en finnois, le premier roman en langue finnoise). Le lac Nurmijärvi, qui donne son nom à la commune, est asséché totalement dans les années 1940 et transformé en terres agricoles, avec de bons rendements céréaliers à l'échelle de la Finlande. En 1975, l'agriculture occupe 50 % des actifs. Ce chiffre est aujourd'hui tombé à 3 %.

Population[modifier | modifier le code]

La commune a connu une croissance exponentielle et désordonnée à mesure que flambaient les prix des loyers et habitations à Helsinki, puis à Espoo et Vantaa. Le sud de la commune est un tissu rurbain sans grande cohérence, sans centre défini, ce qui a privé la commune de droits de cité jusqu'à présent (Kirkkonummi constitue un exemple comparable) - bien qu'elle soit 25 fois plus peuplée que Kaskinen, la ville la moins peuplée.

La commune gagne de 700 à 1 000 habitants par an. 3/4 de sa population est concentrée dans 3 gros villages (sur 20 au total), virtuellement intégrés à l'agglomération d'Helsinki: Klaukkala (17 000 habitants), Nurmijärvi-église (environ 8 000), Rajamäki (environ 7 000) et Röykkä (environ 2 000). Les 3 villages sont alignés dans le sens sud-nord le long de l'autoroute de Tampere (nationale 3, E12), avec chacun leur échangeur. Nurmijärvi est aussi traversée par la nationale 25.

Depuis 1980, la démographie de Nurmijärvi a évolué comme suit[3],[1] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
population 22 115 24 696 28 129 30 014 33 104 37 391 39 937 41 752

Économie[modifier | modifier le code]

Rajamäki, plus au nord, abrite une distillerie d'Altia, la plus importante de Finlande.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Klaukkala est une banlieue dortoir de Vantaa, à forte croissance (d'où certains problèmes de circulation). Elle compte comme habitant de marque l'ancien premier ministre Matti Vanhanen. Parmi les autres habitants connus citons:

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä », Väestörekisterikeskus, (consulté le 23 juin 2015)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Väestökeskus (consulté en consulté le= 15 janvier 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]