Nuages (composition)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nuages (jazz))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nuage (homonymie).

Nuages (titre parfois traduit en anglais, Clouds) est un morceau composé en 1940 pour le Quintette du Hot Club de France par Django Reinhardt et enregistré la même année. La délicatesse mélodique de son thème, universellement admirée, en a fait une des œuvres les plus célèbres de D. Reinhardt.

En l'absence du violoniste Stéphane Grapelli, retenu en Grande-Bretagne lors du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la partie de l'instrument monodique a été confiée à la clarinette de Hubert Rostaing lors du premier enregistrement. Une seconde version, celle restée la plus appréciée, a été gravée en décembre 1940 avec l'addition d'une seconde clarinette, d'où les duos incisifs qui caractérisent la partie finale de cette version.

Lucienne Delyle en enregistre en 1942 une version chantée[1], avec des paroles de Jacques Larue.

Structure[modifier | modifier le code]

La forme répond au format ABA2C.

Selon les versions, le morceau est joué en Fa ou Sol majeur.

Versions notables[modifier | modifier le code]

Outre les différentes versions de Django Reinhardt[2], la plupart des musiciens de jazz manouche ont repris Nuages, comme le Rosenberg Trio, Angelo Debarre ou Biréli Lagrène. Citons aussi l'« enfant du voyage » belge Gus Viseur. Les guitaristes Joe Pass (sur Plays The Music Of Django Reinhardt) et Allan Holdsworth (sur None too soon) ont également joué ce morceau, tout comme Sidney Bechet, Michel Legrand, Martial Solal (sur Live at Newport 63), et jusqu'aux Gipsy Kings.

En 1999, Willie Nelson enregistre Nuages sur son album Night and Day.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sur le site de la Médiathèque de la cité de la Musique [1]
  2. 15 versions enregistrées, la liste est sur Djangopedia