Gus Viseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viseur (homonymie).

Gustave-Joseph Viseur, dit Gus Viseur, né le à Lessines (province de Hainaut, Belgique) et mort le à Paris, est un accordéoniste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gus Viseur a abordé tous les genres du répertoire musette (valse, tango, paso doble...) et a été l'un des premiers accordéonistes de jazz. Évoluant dans les milieux parisiens dès 1930, il a formé son langage musical aux côtés des guitaristes manouches, a enregistré son premier disque en 1937 et accompagné Édith Piaf en 1940. Il est le seul accordéoniste à avoir été membre du célèbre Hot Club de France dirigé par Charles Delaunay et Hugues Panassié.

Il est le beau-père de Joss Baselli, qui a épousé sa fille Josette Viseur.

Discographie[modifier | modifier le code]

Morceaux les plus représentatifs de son jeu :

  • Flambée montalbanaise
  • Swing valse (1940)
  • Joseph, Joseph
  • Automne
  • Douce joie
  • Josette
  • L'Imprévu (avec Joseph Colombo)
  • Nuit de Paris (avec Tony Murena)
  • Soir de dispute
  • Souvenir de Bruxelles
  • Swing accordéon – 1926-1942, anthologie « Jazz Time » chez EMI, 1989, où 14 plages (sur 26) sont consacrées à Gus Viseur, dont : Wind and String et Swing-valse (avec Pierre « Baro » Ferret) ; Swing 42 et Nuages (de Django Reinhardt), livret de François Billard.
  • La Valse des niglos

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]