Niccolò da Tolentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tolentino (homonymie).
Niccolò da Tolentino
Paolo Uccello 035.jpg
Paolo Uccello, Niccolò da Tolentino à la bataille de San Romano.
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Niccolò Mauruzzi ou Mauruzi, ou Mauruzj, dit Niccolò da Tolentino (Tolentino, vers 1350 - Borgo Val di Taro ) est un condottiere, capitano di ventura des Marches, en Italie actuelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Niccolò est un membre de la famille Mauruzi della Stacciola de Tolentino. Il a fui cette ville en 1370, après une dispute avec ses parents et rentre au service de plusieurs condottieri.

En 1406–1407, il commande les troupes de Gabrino Fondulo, seigneur de Crémone, puis celles de Pandolfo III Malatesta, Seigneur de Fano et Cesena.

Après avoir obtenu des Malatesta le titre de comte et le château de Stacciola près de la rivière Métaure, il est engagé par nombreux seigneurs italiens comme Filippo Maria Visconti, la reine Jeanne II de Naples ainsi que la République de Florence (1425).

En 1431, par décret papal, il devient seigneur de Borgo Sansepolcro, titre qu'il perd en 1432 en passant au service des Florentins, dont il dirige les armées de juin 1423 à mai 1434.

Pour la République de Florence, il prend Brescia et remporte la bataille de Maclodio (12 octobre 1427). Après ces succès, il est nommé capitano generale (commandant en chef) de la République.

En 1431 et en 1432 désigné commandant de la coalition contre Francesco Sforza en Romagne, il remporte la bataille de San Romano et est commémoré dans la peinture de bataille de Paolo Uccello à Santa Maria Novella comme souvenir de ses actions.

En 1434, capturé par les Visconti il est jeté dans un ravin. Il survit, mais meurt des blessures l'année suivante à Borgo Val di Taro.

Niccolò da Tolentino a été enterré à Santa Maria del Fiore à Florence.

La commune florentine a commandé une fresque à Andrea del Castagno qui est située juste au-dessus de son tombeau.

Son fils Cristoforo da Tolentino, fut également un condottiere.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Giorgio Batini, Capitani di Toscana, Edizioni Polistampa, Florence, 2005, p.  119-122 (ISBN 88-8304-915-2)
  • (en) Claudio Rendina, I capitani di ventura, Rome, Newton Compton,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :