Métaure (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Métaure
(Metauro)
Illustration
Le Métaure traversant Fermignano.
Caractéristiques
Longueur 110 km
Bassin 1 400 km2
Bassin collecteur Métaure
Débit moyen 20,8 m3/s (Barco di Bellaguardia)
Cours
Source Alpe della Luna
· Localisation Bocca Trabaria
· Altitude 1 400 m
· Coordonnées 43° 39′ 33,34″ N, 12° 17′ 47,61″ E
Embouchure Mer Adriatique
· Localisation Fano
· Altitude m
· Coordonnées 43° 49′ 44,13″ N, 13° 03′ 15,39″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Italie Italie
Régions traversées Toscane
Marches

Le Métaure (en italien Metauro) est un fleuve de la Région des Marches, en Italie.

D'une longueur de 110 km, le MEtaure prend sa source entre Palazzo Mucci et Gorga san Leo aux limites de la frontière Toscane, dans les Apennins (Alpe della Luna près de Bocca Trabaria) jusqu'à son embouchure à Ponte Metauro au sud de Fano dans la mer Adriatique.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom dérive du latin Metaurus, lui-même résultant de la fusion par concaténation du nom de deux torrents qui, en se rejoignant, lui donnent naissance:

Géographie[modifier | modifier le code]

Son affluent principal est le Candigliano. Le Métaure baigne les villes de

et se jette dans l'Adriatique à cinq kilomètres au sud de Fano.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Via Flaminia[modifier | modifier le code]

Historiquement, le Métaure a constitué dans l'Antiquité, avec le Tronto, une des deux voies pour relier la Valtiberina (et donc Rome) avec la côte Adriatique.

De fait, la Via Flaminia longe le Métaure, tandis que la Via Salaria longe le Tronto.

La Bataille du Métaure[modifier | modifier le code]

Cette rivière a donné son nom à la bataille du Métaure (207 avant J.-C.) où Hasdrubal Barca, frère d'Hannibal, perdit la vie. (cf. Lieux de la Bataille du Metaure)

Dernier vestige de Tunnel romain[modifier | modifier le code]

En amont, avant que le Metaure ne sourdrait du Lac du Furlo en remontant le Candigliano, un tunnel romain celui du Furlo, a été percé dans la roche à partir de -220 av.J-C., pour n’être achevé qu'en 76 ap.J-C., sous le règne de l'empereur Vespasien, pour faciliter la circulation entre Rome et l'Adriatique par la Via Flaminia, et suivre la vallée du Métaure jusqu'à son embouchure.

  • d'une longueur de 38 m,
  • d'une largeur de 5,5 m
  • pour une hauteur 6 m

Ce tunnel, auquel on donna le nom de forulum, puis Furlo (c'est-à-dire « le petit trou ») est l'un des rares tunnels routiers romains qui nous soient parvenus[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]