Tolentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tolentino (homonymie).
Tolentino
Panorama
Panorama
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Marches Marches 
Province Macerata 
Code postal 62029
Code ISTAT 043053
Code cadastral L191
Préfixe tel. 0733
Démographie
Gentilé tolentinati
Population 20 769 hab. (31-12-2010[1])
Densité 219 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 13′ 00″ nord, 13° 23′ 00″ est
Altitude Min. 256 m
Max. 256 m
Superficie 9 486 ha = 94,86 km2
Divers
Saint patron San Catervo
Fête patronale 17 octobre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marches

Voir sur la carte administrative des Marches
City locator 14.svg
Tolentino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Tolentino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Tolentino
Liens
Site web http://www.comune.tolentino.mc.it

Tolentino est une commune de la province de Macerata dans les Marches en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tolentino fut le cadre d'un traité de paix entre Bonaparte et les États pontificaux, conclu le , dit paix ou traité de Tolentino. Les clauses du traité prévoient de lourdes conséquences pour la papauté. Quinze millions de lires sont versées, s'ajoutant aux vingt-et-un millions de lires déjà perdues lors de l'armistice de Bologne.

Les pertes territoriales sont importantes : la conservation d'Avignon et du Comtat Venaissin pour la France, la perte des Romagnes au profit de la République cisalpine.

La confiscation des trésors artistique du Vatican s'institutionnalise. Les États Pontificaux doivent donner une centaine de tableaux et œuvres d'arts. D'autre part, les commissaires français disposaient du droit de se rendre dans les édifices publics ou religieux ainsi que chez les particuliers pour se servir dans les collections artistiques. Ces œuvres étaient destinées au musée du Louvre à Paris. Cette dernière partie du traité s'étend à l'ensemble de la péninsule en 1798.

En 1815, Joachim Murat est battu par Bianchi lors de la bataille de Tolentino.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Tolentino[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2002 10 juin 2007 Luciano Ruffini    
10 juin 2007 en cours Luciano Ruffini Uniti nell'Ulivo  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Abbadia di Fiastra, Acquasalata, Ancaiano, Asinina, Bura, Calcavenaccio, Casa di Cristo, Casone, Cisterna, Collina, Colmaggiore, Divina Pastora, Fontajello, Fontebigoncio, Grazie, Maestà, Massaccio, Pace, Parruccia, Paterno, Pianarucci, Pianciano, Pianibianchi, Portanova, Rambona, Rancia, Regnano, Ributino, Riolante, Rofanello, Rosciano, Rotondo, S.Andrea, S.Angelo, S.Bartolomeo, S.Croce, S.Diego, S.Giovanni, S.Giuseppe, S.Lucia, S.Martino, S.Rocco, Salcito, SS.Redentore, Troiano, Vaglie, Vicigliano

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Belforte del Chienti, Camporotondo di Fiastrone, Colmurano, Corridonia, Macerata, Petriolo, Pollenza, San Ginesio, San Severino Marche, Serrapetrona, Treia, Urbisaglia

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

REMARQUE : Commune jumelée avec Labastide-Murat dans le département du Lot 46 France , commune où est né Joachim Murat et où on peut visiter sa maison natale/musée et voir le château familial