Musée d'art Bridgestone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le musée Bridgestone

Le musée d'art Bridgestone (ブリヂストン美術館, Burijisuton Bijitsukan?) se trouve à Tokyo au Japon[1].

Le musée est fondé en 1952 par le créateur de la Bridgestone Tire Co., Shōjirō Ishibashi (Son nom de famille signifie « pont de pierre »)[2].

Les collections du musée comprennent des tableaux impressionnistes, post-impressionnistes et des œuvres du XXe siècle par des artistes japonais, européens et américains, ainsi que des pièces en céramique de la Grèce antique. Le musée se trouve au siège de la société Bridgestone à Chūō-ku .

Sélection d'artistes représentés[modifier | modifier le code]

Sélection d’œuvres exposées[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Museums" in Japan Encyclopedia, pp. 671-673.
  2. (en) Michael Dunn, Bridgestone museum celebrates 50th anniversary, The Japan Times, Ltd, (lire en ligne)
  3. (en) Yuhei Wada, Why is it Masterwork?, The Japan Times, Ltd, (lire en ligne)