Musée d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée (homonymie).

Musée d'Athènes (en grec ancien Μουσαῖος / Mousaîos) est un poète grec mythique[1]. Selon les sources, il passe pour avoir été disciple d'Orphée[2], fils d'Orphée, et est originaire de Thrace[3], ou originaire d'Athènes et fils d'Anthiphémos, et il est alors présenté comme l'élève d'Orphée[4]. Selon la Souda, c'était un descendant de Cercyon[5] et d'après Philochore, un Eumolpide, fils d'Eumolpos et Séléné[6]. Ptolémée Chennos, cité par Photios, le nomme « l'Athénien »[7]. Selon Diodore de Sicile, il aurait dirigé les mystères d'Éleusis à Athènes[3]. Selon une tradition rapportée par Pausanias[8], il aurait chanté ses vers sur la colline d'Athènes actuellement nommée Colline de Philopappos ou des Muses, située en face de la citadelle ; il y fut enterré et la colline prit le nom de Musée.

On attribuait à Musée des recueils d'oracles que recueillit le chresmologue Onomacrite[9] et des poèmes orphiques[10]. Pausanias doutait de l'authenticité de la plupart des compositions que l'on attribuait à Musée de son temps, et ne jugeait authentique qu'un hymne pour les Lycomèdes en l'honneur de Déméter ; il cite des vers selon lesquels le vent du Nord aurait accordé à Musée la capacité de voler, mais les attribue à Onomacrite[11]. Selon Hérodote, Musée rendit des oracles justes concernant le déroulement de la bataille de Salamine très longtemps à l'avance[12]. Musée avait composé une cosmogonie qui plaçait à l'origine du monde le Tartare et la Nuit[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Howatson 1993, article « Musée », 1.
  2. Pellegrin 2014, p. 2529
  3. a et b Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, IV, 25.
  4. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], X, 5, 6 ; X, 12, 11.
  5. Souda [(en+grc) lire en ligne], s.v.  Μουσαι̂ος 1 = mu 1294 Adler.
  6. Philochore, schol. ad Arist. Ran., 1065 ; Diogène Laërce, Prooème, 3.
  7. Photios, Bibliothèque, codex 190 « Ptolémée Chennos, Nouvelle histoire ».
  8. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], I, 25, 8
  9. Hérodote, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne], VII, 6.
  10. Saïd 1998, p. 143.
  11. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], I, 22, 7.
  12. Hérodote, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne], VIII, 96.
  13. Saïd 1998, p. 14.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources antiques[modifier | modifier le code]

Sources contemporaines[modifier | modifier le code]

  • (fr) Pierre Pellegrin (dir.), Aristote : Œuvres complètes, Éditions Flammarion,‎ , 2923 p. (ISBN 978-2081273160)
  • M.C. Howatson (dir.), Dictionnaire de l'Antiquité, Robert Laffont, « Bouquins », 1993 (1re éd. : Oxford University Press, 1989).
  • Suzanne Saïd, Approches de la mythologie grecque. Lectures anciennes et modernes, Belles Lettres, 1998 (édition consultée : 2008).