Cercyon (Éleusis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thésée lutte avec Cercyon, kylix attique à figures rouges, v. -430, Musée archéologique national de Madrid

Dans la mythologie grecque, Cercyon est un brigand d'Éleusis, originaire d'Arcadie.

Mythe[modifier | modifier le code]

Selon Plutarque, Cercyon est originaire d'Arcadie[1]. Son ascendance est confuse : selon le pseudo-Apollodore, il est le fils de Branchos et de la nymphe Argiope, mais Hygin en fait le fils d'Héphaïstos et Pausanias affirme que « Cercyon et Triptolème étaient tous deux fils d'une fille d'Amphictyon, mais que Raros était le père de Triptolème, et Poséidon celui de Cercyon »[2].

Défiant à la lutte tous les passants pour les tuer, il est finalement vaincu par Thésée lors de sa traversée du golfe Saronique. Il ravit sa fille Alopé, comme c'est le cas pour Sinis, d’après l’historien grec Istros[3]. D'après Plutarque, « après avoir tué Sinis et Cercyon, il viola leurs filles »[4]. Hygin dit qu'il a un fils, Hippothoos.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :