Moutiers-sous-Chantemerle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moutiers.

Moutiers-sous-Chantemerle
Moutiers-sous-Chantemerle
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Bressuire
Canton Cerizay
Intercommunalité CA du Bocage Bressuirais
Maire
Mandat
Jacques Billy
2014-2020
Code postal 79320
Code commune 79188
Démographie
Gentilé Moutrains, Moutraines
Population
municipale
608 hab. (2015 en diminution de 0,16 % par rapport à 2010)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 47″ nord, 0° 37′ 01″ ouest
Altitude Min. 158 m
Max. 247 m
Superficie 25,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Moutiers-sous-Chantemerle

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Moutiers-sous-Chantemerle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moutiers-sous-Chantemerle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moutiers-sous-Chantemerle
Liens
Site web www.moutierssouschantemerle.fr

Moutiers-sous-Chantemerle est une commune du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située au nord-ouest des Deux-Sèvres sur la route départementale 744 (Niort-Cholet) à 17 km au Sud-Ouest de Bressuire.

Localisation et communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Moutiers-Sous-Chantemerle
La Forêt-sur-Sèvre Moncoutant
Saint-Pierre-du-Chemin Moutiers-Sous-Chantemerle Le Breuil-Bernard
Breuil-Barret Saint-Paul-en-Gâtine La Chapelle-Saint-Étienne

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 en cours Jacques Billy[1] SE  

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Moutiers-sous-Chantemerle, cela correspond à 2008, 2013, 2018[2], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8736778031 0281 0261 0311 0169821 037
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0511 1141 1761 2161 2531 2921 4091 4601 371
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 3091 2871 2361 1391 0681 0661 0401 0231 009
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
967880825744714654621619616
2013 2015 - - - - - - -
602608-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le centre internanional nature et pêche Pescalis.
  • Pescalis est un site de pêche international qui se trouve sur la commune, au bord de la Sèvre nantaise. Il a ouvert ses portes en 2001. Un domaine de 100 hectares a été aménagé en pleine nature[5]

Événements[modifier | modifier le code]

  • Un festival de musique... « Les Festiv'été Musicales » : site en plein air, dernier week-end de juin, tous les ans depuis 1997, sur le stade de Moutiers-sous-Chantemerle. Le comité des fêtes de Moutiers-sous-Chantemerle organise des soirées concerts, discos et un festival avec plusieurs groupes dans des styles différents et éclectiques[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 11 avril 2012)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. Pescalis
  6. Site des Festiv'été Musicales, consulté le 2 novembre 2010