Mission Jeanne d'Arc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Groupe Ecole d’application des officiers de marine (GEAOM), dit Mission Jeanne d'Arc est une opération annuelle de la marine nationale française afin de terminer la formation des officiers de marine issus de l'école navale. Elle tire son nom du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc retiré du service en 2010[1]. Depuis 1912, une tradition donnait le nom de Jeanne d'Arc au navire-école pour officiers de marine[2].

But de la mission[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la campagne d'application des officiers de marine, la mission termine le cursus de trois ans des élèves officiers de marine. Elle est destinée à appliquer en mer les apprentissages des années précédentes.

Historiques des missions[modifier | modifier le code]

Le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc[modifier | modifier le code]

La Jeanne d'Arc descendant la Seine, juillet 1999

De 1964 à 2009, ce navire a participé à toutes les missions de formation[3].

Les années 2010[modifier | modifier le code]

La hauteur du Mistral (L9013) par rapport à celle de ses remorqueurs est décelable lors de son lancement à Brest, le 6 octobre 2004.

À partir de 2010, ce sont les navires de la classe Mistral qui alternent les missions.

2010[modifier | modifier le code]

La mission menée par le BPC Tonnerre a repris le flambeau du Jeanne d'Arc. Cette mission avait un objectif supplémentaire : faire découvrir les BPC et une partie du matériel français[4].La frégate Georges Leygues[5],[6] l'accompagne.

2011[modifier | modifier le code]

La mission a été effectuée par le BPC Mistral et la frégate Georges Leygues[5],[6]. Le 2 mars 2011, il est annoncé que le Mistral, ainsi que des gros-porteurs, servirait à l'évacuation, en moins d'une semaine, d'environ 5 000 ressortissants égyptiens massés à la frontière entre la Libye et la Tunisie à la suite de la révolte libyenne de 2011[7]. Finalement, lorsque le bâtiment arrive au port de Zarzis, les ressortissants ont déjà été évacués par avion ; dès lors, il décharge 130 m3 de fret humanitaire et poursuit sa mission Jeanne d'Arc [8].

2012[modifier | modifier le code]

Cette mission est destinée à tester les capacités opérationnelles du BPC Dixmude et de l'engin de débarquement amphibie rapide (EDAR). Elle participera aussi aux missions Corymbe et Atalante[9]. Elle n'embarque pas de groupe tactique embarqué de l'armée de terre à la différence des années précédentes[10].La frégate Georges Leygues[5],[6] l'accompagne.

2013[modifier | modifier le code]

En 2013, la mission a été menée par le BPC Tonnerre et la frégate Georges Leygues[5],[6]

2014[modifier | modifier le code]

En 2014, la mission a été effectuée par BPC Mistral et la frégate La Fayette[11]. Les deux navires navigueront en priorité dans l'océan Atlantique.

2015[modifier | modifier le code]

En 2015, la mission a été menée par le BPC Dixmude et la frégate Aconit[12],[13]. Lors de cette mission, le 4 avril 2015, le Dixmude évacue 44 personnes du Yémen et les a transféré à Djibouti, à la suite du conflit au Yémen[14]. Le lendemain, il récupère également 63 personnes dont 23 français transférées à partir du patrouilleur L'adroit et de la frégate Aconit[15]. Les deux navires ont participé ensuite à des manœuvres avec la marine indonésienne[16]. Fin juin 2015, la mission s'est arrêtée en Inde pour une coopération[17]. En juillet 2015, la mission appuie la CTF-150 puis la CTF-465[18]. La mission se termine fin juillet[19].

2016[modifier | modifier le code]

En mars 2016, la mission sera effectuée par le BPC Tonnerre et la frégate Guépratte[20]. La mission est partie du côté de l'océan Indien[21] et s'est conclue en juillet 2016[22].

2017[modifier | modifier le code]

La mission 2017 a commencé le 28 février 2017. Le BPC Mistral et la frégate Courbet font partie de la mission, dont la destination est l'Océanie[23]. Une compagnie du 21e régiment d'infanterie de marine et des hélicoptères du 3e régiment d'hélicoptères de combat participent aussi à la mission. Pour la première fois, deux hélicoptères Merlin de la Royal Navy ainsi qu'une soixantaine de marins britanniques embarquent aussi[24]. En avril 2017, la mission fait escale en Inde[25]. La mission se termine le 21 juillet 2017[26].

2018[modifier | modifier le code]

La mission est menée par le BPC Dixmude avec la frégate Surcouf. 45 soldats de l'US Marine Corps, deux hélicoptères britanniques (Wildcat) et deux hélicoptères espagnols (Cougar) et leurs pilotes participeront à la mission[27]. La mission a eu lieu entre le 26 février et le 20 juillet 2018[28].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.meretmarine.com/fr/content/retour-sur-le-depart-de-la-6eme-mission-jeanne-darc
  2. « https://www.ecole-navale.fr/La-mission-Jeanne-d-Arc-3347.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 16 mai 2017)
  3. « https://www.ecole-navale.fr/ANNEXE-Mission-Jeanne-d-Arc.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 16 mai 2017)
  4. http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/21303-reportage-bord-de-la-mission-jeanne-darc
  5. a b c et d https://www.defense.gouv.fr/marine/missions/mission-jeanne-d-arc-2013/deploiement-d-un-groupe-amphibie
  6. a b c et d https://www.defense.gouv.fr/marine/missions/zoom-sur-la-mission-jeanne-d-arc-2011
  7. Elizabeth Pineau, Laure Bretton, Yves Clarisse, « Paris lance une opération d'évacuation à la frontière libyenne », sur fr.reuters.com, Reuters, (consulté le 8 mars 2011)
  8. Jean-Dominique Merchet, « BPC Mistral en Tunisie : les marins payent les pots cassés des affaires étrangères »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Marianne, Marianne, (consulté le 8 mars 2011)
  9. https://www.defense.gouv.fr/marine/a-la-une/depart-de-la-mission-jeanne-d-arc-2012
  10. http://www.meretmarine.com/fr/content/une-mission-jeanne-darc-sans-groupe-tactique-embarque
  11. http://www.opex360.com/2014/03/08/ledition-2014-de-la-mission-jeanne-darc-se-concentrera-sur-locean-atlantique/
  12. http://www.colsbleus.fr/articles/6593
  13. http://www.opex360.com/2015/03/06/sans-groupe-tactique-embarque-ledition-2015-de-la-mission-jeanne-darc-met-le-cap-vers-lasie/
  14. http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/04/04/yemen-44-personnes-evacuees-par-le-bpc-le-diximude-13833.html
  15. http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/04/05/apres-le-dixmude-l-adroit-et-l-aconit-evacuent-des-francais-13835.html
  16. http://www.colsbleus.fr/articles/6693
  17. http://rpdefense.over-blog.com/2015/07/mission-jeanne-d-arc-cooperation-entre-la-marine-francaise-et-la-marine-indienne.html
  18. http://www.colsbleus.fr/articles/7132
  19. https://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/toulon-le-retour-de-la-mission-jeanne-d-arc-774913.html
  20. Mission Jeanne d'Arc 2016: 130 élèves prendront la mer début mars
  21. http://www.opex360.com/2016/03/05/ledition-2016-de-la-mission-jeanne-darc-fait-nouveau-la-part-belle-la-region-asie-pacifique/
  22. http://www.colsbleus.fr/articles/8684
  23. « Cérémonie de départ de la Mission Jeanne D’Arc 2017 », tv83,‎ (lire en ligne)
  24. « L’édition 2017 de la mission Jeanne d’Arc aura un léger accent britannique », opex360.com,‎ (lire en ligne)
  25. http://www.colsbleus.fr/articles/9496
  26. http://www.varmatin.com/vie-locale/la-mission-jeanne-darc-se-termine-ce-samedi-matin-a-toulon-155928
  27. "Mission Jeanne d’Arc : Hélicoptères britanniques et espagnols à bord" par Vincent Groizeleau, Mer et marine, 21 février 2018.
  28. "La mission Jeanne-d'Arc est rentrée à Toulon", Var Matin, 22 juillet 2018.