Millet (équipementier sportif)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Millet.

Millet Montain Group Sas
logo de Millet (équipementier sportif)

Création 1921

1995 sous cette forme sociale

Forme juridique Société par actions simplifiée à associé unique
Slogan Mountain by experience
Siège social Annecy
Drapeau de France France
Actionnaires Calida Holding (Stephanskirchen)
Activité Commerce de gros d'habillement et de chaussures.
Produits Articles de sportVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Lafuma Sa (Annecy)
Effectif 236 en 2017
SIREN 400313318
Site web http://www.millet.fr

Chiffre d'affaires 83.079 k€ en 2017
Résultat net 2.645 k€ (perte en 2017)

Millet Montain Group Sas est une entreprise française, dans le domaine de l'alpinisme, spécialisée dans la fabrication de vêtements, sacs à dos, sacs de couchage, chaussures et cordes, controlée par le groupe Suisse Calida et propriétaire des marques Millet, Eider et Lafuma[1].

L'histoire de l'entreprise Millet[modifier | modifier le code]

Création de la marque Millet[modifier | modifier le code]

  • 1921 : Employés des toiles cirées Maréchal, Marc Millet et sa femme (parents de Raymond et René Millet) fondent à Saint-Fons (69) une entreprise de fabrication de sacs à provisions et de musettes, d'un effectif de 10 personnes.
  • 1928 : Transfert de l'entreprise à Annecy aux Marquisats.
  • 1934 : Développement de l'ensemble des fabrications, apparition des premiers sacs à dos à armature.
  • 1937 : Après le décès de son époux, la veuve de Marc Millet reprend l'entreprise avec l'aide de ses deux fils. Elle y travaille jusqu'à son décès en 1974.

La prise en main par les frères René et Raymond[modifier | modifier le code]

  • 1939/45 : Les frères Millet participent au maquis, René dans les Bauges, Raymond dans les Glières. Ils fournissent des sacs à dos à la Résistance.
  • En 1945, les frères Millet prennent réellement les rênes de l'entreprise.
  • 1946 : René Millet, membre du CAF, a l'idée de créer des sacs à dos adaptés à la pratique de la montagne. Il rencontre au CAF Louis Lachenal qui participe activement au développement de ces sacs.
  • 1950 : Millet équipe les premières expéditions françaises vers l'Himalaya. En particulier, Millet équipe l'expédition qui sera la première à réussir l'ascension d'un 8 000 m, Maurice Herzog et Louis Lachenal gravissant l'Annapurna le 3 juin.

Millet crée les premiers sacs spécialement destinés à l'escalade, et oriente ses fabrications essentiellement vers la haute montagne.

Des années 50 à 1977[modifier | modifier le code]

Après les années 1950 et 60 : Millet devient le spécialiste du sac d’alpinisme.

  • 1959 : Raymond Millet rencontre Walter Bonatti, guide à Courmayeur, par le biais de son distributeur en Italie (Luciano Nicola). Bonatti devient alors le premier conseiller technique sous contrat.
  • Les années 1960 voient le développement du marché intérieur et le début des ventes internationales.
  • 1963 : Millet lance une bretelle pour sacs à dos, entièrement en nylon, rembourrée de mousse, et sans couture.
  • 1964 : Millet lance des sacs à dos entièrement en nylon, en remplacement du coton jusqu'alors universellement employé pour ce type d'article.
  • 1975 : L'extension de l'usine d'Annecy étant impossible, une nouvelle usine est construite à Frontenex (Savoie), à 53 km d'Annecy.

La première diversification avec le développement de lignes de vêtements de montagne[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Première diversification avec le développement d’une gamme duvet et de la première parka Gore-Tex©. Millet diversifie ses activités en lançant une ligne de vêtements d'altitude, de randonnée et de ski. .
  • 1980-1981 : René et Raymond Millet prennent leur retraite.
  • 1993 : Création d'un système de porte piolet : le FPP.

Le rachat par le groupe Lafuma[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Le 6 février 1995, le groupe Millet, Racer et Gamet est racheté par Lafuma (Philippe Joffard), leader sur le marché français des sacs à dos (450 MF de CA), Millet étant second. En octobre, Millet se rapproche de Mac (leader du sous-vêtement de montagne) appartenant à Lafuma depuis 1993.
  • 1996 : Les deux marques se rapprochent progressivement avant de fusionner par absorption, sous la marque Millet, le 1er septembre 1997.

La seconde diversification sur les marchés de la corde et du chausson d'escalade[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Lafuma rachète Rivory et fait commercialiser la marque par Millet.
  • 1998 : En septembre, le rachat de One Sport (chaussons d'escalade, chaussures de randonnée et d'alpinisme) inaugure la création d'un pôle technique au sein du groupe Lafuma avec les marques Millet, Rivory et One Sport.
  • 1998 : Alliance de Cousin et Rivory afin de créer le numéro 2 mondial du marché des cordes d'escalade, d'alpinisme et de canyoning. Les cordes sont aujourd'hui distribuées sous les marques Millet et One Sport.

Rachat de Lafuma par le groupe Calida[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Le groupe suisse Calida prend le contrôle de 60 % de Lafuma Sa (maison mère de Millet Montain Group)
  • 2018 :Calida monte à 87.70 % du capital de Lafuma Sa en reprenant les parts du fonds Cdc Entreprises Elan Pme[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dimitri Sanial, « Les magasins Lafuma », sur www.dromardeche.fr (consulté le 5 décembre 2018)
  2. nc, « economie - le groupe suisse --- », france 3 régions,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]