Lafuma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lafuma Sa
logo de Lafuma

Création 1930
Fondateurs Alfred Lafuma, Victor Lafuma, Gabriel Lafuma
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Anneyron
Drapeau de France France
Direction Reine Pichler pdg depuis le 14/04/2016
Actionnaires Calida 71.50 %

JPR Millet 7.60 %

Financière Echiquier 5.00 %

Lazard 2.67 %

Korakoram 0.30 %

Autocontrôle 0.12 %

Montbleu 0.058 %

Rothschild 0.023 %

Activité holding
Produits Articles de sportVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Calida holding (Suisse)
Sociétés sœurs Aubade (lingerie)
Filiales Lafuma Mobilier

Millet Mountain Group

Effectif 1025 en 2017 (holding + filiales)
Site web https://www.lafuma.com/fr/

Chiffre d'affaires 8.927 € en 2017 pour le seul holding
Résultat net 8.267 k€ en 2017 (niveau holding)

Lafuma est un concepteur et fabricant français d'équipements de sport et de loisirs créé en 1930. Il est l'un des pionniers du matériel de sport de plein air.

C'est une société holding cotée en bourse de Paris controlée par le groupe Suisse Calida.

Historique[modifier | modifier le code]

Ancien logo.

En 1936, Lafuma développe des sacs à dos à armature métalliques[1].

En 1954, Lafuma se met au mobilier de camping[2].

En 1984, la société dépose le bilan, mais elle est reprise par Philippe Joffard, petit-fils d'un des fondateurs. En 1985, Lafuma se lance dans les sacs de couchage et les tentes de camping[réf. nécessaire], et en 1986, la société délocalise une partie de la production en Tunisie. En 1991, la marque se lance dans les vêtements. En 1992, la société délocalise en Hongrie[3].

En 1995 Lafuma reprend les marques Millet, ainsi que les bottes en caoutchouc Le Chameau[4], marque qu'elle cèdera fin 2012[5]. En 1997, la marque est introduite au second marché de la bourse de Paris.

En 2004, Lafuma rachète la marque de jeans Ober, puis en 2005, la marque Oxbow. En 2006, pour la saison hiver 2006 - 2007), Lafuma s'associé à Thierry Mugler pour la création de lignes de vêtements d'hiver[6]. En 2008, après un exercice comptable difficile[7], Lafuma engage la reprise de la marque Eider[8],[9] pour un euro symbolique[10] ; Eider ferme alors le site d'Éloise, gardant celui de Chavanod, et licencie 47 employés sur 102.

Bien que le groupe Lafuma ne soit plus une entreprise familiale en 2011 (la famille Lafuma disposant de 15 % des parts), Philippe Joffard[11],[12]est encore le dirigeant du groupe[13]. En 2013, celui-ci démissionne, et la famille cède sa participation de 15 % au groupe suisse Calida, propriétaire de la marque Aubade[14]. En 2014, le groupe Calida augmente sa part dans le capital de 50,6 % à 60 %[15]. En 2014, la marque publie un résultat net de 2,4 millions d'euros sur l’exercice 2015[1].

Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

Les produits du groupe sont commercialisés sous les marques Lafuma, Oxbow, Millet, Le Chameau et sous licence Killy[16].

Le chiffre d'affaires par famille de produits (en 2017) se répartit de la façon suivante (en millions d'euros) :

  • montagne 95.66 (logé dans la filiale Millet Mountain Group)
  • mobilier d'exterieur 37.97 (logé dans la filiale Lafuma Mobilier Anneyron)
  • surf 26.78 (logé dans la filiale Oxbow)

Enfin, le groupe Lafuma dispose de huit sites de production : quatre en France, un en Hongrie, un en Tunisie, un au Maroc et un en Chine[13]. Environ 60 % du chiffre d'affaires se fait sur le marché français. L'avenir reste néanmoins très tourné vers l'Asie avec plus de 140 points de ventes en 2014[17].

Sponsoring[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L’enseigne est aujourd’hui forte de ses partenariats. Elle sponsorise par exemple, la célèbre course de nuit SaintéLyon qui regroupe chaque année plus de 12 000 participants[18]. En 2015, elle est remplacée par la marque japonaise Mizuno[19].

Elle épaule aussi l’association UCPA en fournissant tous les équipements nécessaires aux moniteurs pour leurs randonnées pédestres.

La marque s’est aussi associée en 2014, avec ViewRanger pour créer une application mobile pour randonneurs en montagne.

Lafuma utilise parfois l'image de personnalités du sport ou du cinéma comme l'acteur cascadeur Karl E. Landler pour représenter sa marque de vêtement.

Depuis 2008, Lafuma organise chaque année l'Opération Montagne Responsable, consistant au ramassage de déchets sur la Mer de Glace et sensibiliser au respect de la nature.[20]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Comment le roi du sac à dos Lafuma s’est redressé en seulement 2 ans », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 septembre 2017)
  2. Agence Multimedia Otidea, « Le mobilier de jardin Lafuma - Made in France », sur www.hexaconso.fr (consulté le 27 septembre 2017)
  3. « Lafuma fait le pari du tout-terrain », LEntreprise.com,‎ (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017)
  4. « Lafuma achète Le Chameau » L'Usine nouvelle, 11 mai 1995.
  5. Stéphane Frachet, « Les bottes Le Chameau sous pavillon anglais », sur usinenouvelle.com, L'Usine nouvelle, (consulté le 22 novembre 2012).
  6. « Thierry Mugler dévale les pistes avec Lafuma », Sport Stratégies, (consulté en juin 2015).
  7. « Les bénéfices de Lafuma ont fondu de moitié » L'Expansion, 12 décembre 2008.
  8. Note : Eider possédait également la licence de la marque Killy, licence exploitée par Lafuma jusqu'en 2016.
  9. Elisabeth Studer « Lafuma : achat du fabricant Eider prévu courant juin » Le Blog Finance.com, 2 juin 2008
  10. « Lafuma annonce son plan social aux salariés d’Eider » Trek Mag.com, 26 juin 2008.
  11. Barbara Leblanc « Le marché français est fondamental pour développer Lafuma » L'Usine nouvelle, 3 décembre 2010.
  12. « Philippe Joffard : "Il faut être un peu mégalo quand vous êtes patron" » Le Dauphiné, 27 octobre 2011
  13. a et b Rémy Maucourt, « Lafuma: il conçoit vos sacs de randonnée », paru dans L'Usine nouvelle, 30 juillet 2010.
  14. Lafuma: la famille fondatrice se désengage au profit du suisse Calida, AFP sur L'Expansion, le 16 janvier 2013.
  15. lefigaro.fr avec AFP, « Calida a pris le contrôle de 60 % de Lafuma », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  16. Zone Bourse, « Lafuma : Actionnaires, dirigeants et description métier | LAF | FR0000035263 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 5 décembre 2018)
  17. Sylvie Andreau, « Made in France : Lafuma », paru dans Le Journal du dimanche, 19 août 2012.
  18. « Lafuma se met au pas de course ! », newsrunning,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  19. « Mizuno remplace Lafuma comme partenaire principal de la SaintéLyon », SportBuzzBusiness.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  20. « Opération Montagne Responsable », sur www.lafuma.com (consulté le 27 août 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuelle Andreani, « Lafuma : Le pro de la rando est ramollo », Capital, no 260,‎ , p. 50-51.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]