Michael Hooper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Michael Hooper (rugby à XV))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Hooper.
Michael Hooper
Description de l'image Michael Hooper 2012 (cropped).jpg.
Fiche d'identité
Naissance (26 ans)
à Sydney (Australie)
Taille 1,82 m (6 0)
Position Troisième ligne aile
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2012-2013
2014-
2010-2012
2013-
Manly RUFC
North Harbour Rays
Brumbies
Waratahs
1 (20)
0 (0)
31 (25)
80 (75)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2011
2012-
Drapeau : Australie Australie -20
Drapeau : Australie Australie
04 (10)[1]
75 (75)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 11 novembre 2017.

Michael Hooper, né le à Sydney en Australie, est un joueur de rugby à XV évoluant au poste de troisième ligne aile. Il est international australien depuis 2012. Avec les Wallabies, il remporte le Rugby Championship 2015 puis s'incline en finale de la coupe du monde 2015. Il joue en Super 15 avec les Waratahs après avoir évolué auparavant avec les Brumbies. Il remporte avec les Waratahs l'édition 2014 du Super XV.

Carrière[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Michael Hooper est le fils d'un joueur anglais de rugby à XV, David Hooper, originaire de Maidstone dans le Kent en Angleterre, qui joue pour le club de Blackheath Rugby Club avant de rejoindre l'Australie, pour s'installer à Manly, dans le nord de Sydney. Il joue avec le club de Manly et évolue également avec la sélection de la Nouvelle-Galles du Sud[2]. Sa mère est une australienne prénommée Raeleen.

Débuts professionnels avec les Brumbies[modifier | modifier le code]

Après avoir fait son apprentissage du rugby au sein du Sydney’s Eastern Suburbs club, il est recruté par la franchise des ACT Brumbies. Il fait ses débuts avec ses derniers face aux Waikato Chiefs, inscrivant un essai[3]. Pour cette première saison en Super 14, il dispute cinq rencontres[1]. Il dispute ensuite dix rencontres lors de la saison suivante, inscrivant un nouvel essai[1], lors de la rencontre face à la franchise sud-africaine des Cheetahs[4]. Lors de cette même saison 2011, il est désigné joueur australien des moins de 20 ans[2].

Présent dans le groupe de joueurs sélectionnés par David Nucifora pour défendre les couleurs australiennes lors du Championnat du monde junior 2011[5], il inscrit deux essais, face aux Fidji et la France. Il est capitaine de l'équipe australienne[6] qui s'incline en demi-finale face aux Baby Blacks, surnom de la sélection néo-zélandaise sur le score de 37 à 7[7].

Fin mai, il figure parmi les quatorze joueurs ne comptant aucune sélection dans le groupe des 39 joueurs sélectionnés pour préparer le début de la saison internationale australienne[8]. Il participe aux trois premiers matchs des Wallabies, face à l'Écosse, et deux tests face au pays de Galles, les trois en tant que remplaçant. Avec la blessure de David Pocock face aux All Blacks lors du premier test du Rugby Championship 2012, il se voit titularisé au poste de troisième ligne aile côté ouvert[9]. Il dispute les cinq rencontres restantes de la compétition, compétition remportée par les All Blacks. Il est de nouveau titulaire lors de la troisième rencontre de l'année face aux Néo-Zélandais, puis figure dans le groupe pour la tournée de novembre en Europe[10]. Il participe à la défaite 33 à 6 face à la France[11], et aux victoires 20 à 14 face à l'Angleterre[12] et 22 à 19 face à l'Italie[13]. Lors du dernier match de la tournée, face au pays de Galles, le poste de titulaire est de nouveau confié à Pocock, de retour de blessure[14]. Il figure au troisième rang du classement désignant le vainqueur de la John Eales Medal Nathan Sharpe et David Pocock[15].

Premier titre avec les Waratahs[modifier | modifier le code]

Sollicité par les Brumbies, franchise avec laquelle il est en fin de contrat, et les Melbourne Rebels, c'est finalement la franchise des Waratahs[16] qu'il rejoint en 2012 pour le début de la saison 2013. Lors de celle-ci, il dispute quinze des seize rencontres de sa franchise qui termine à la troisième place de conférence australienne et ne se qualifie par pour la phase finale. Il est titulaire lors de ces quinze rencontres, inscrivant trois essais, face aux Rebels, à la franchise sud-africaine des Southern Kings et aux Brumbies. Il est élu meilleur joueur australien du Super XV, succédant à Will Genia[17]. Il devance George Smith et Will Genia[18]. Il prolonge son contrat avec les Waratahs pour trois nouvelles saison[19].

Il est choisi dans le groupe de 31 joueurs qui doivent préparer la série de trois tests face aux Lions lors de la tournée de ceux-ci[20]. Titularisé lors du premier test, défaite 23 à 21 à Brisbane, il doit jouer les 30 dernières minutes au poste de centre après les blessures de Christian Leali'ifano, Berrick Barnes et Pat McCabe[21]. Il est reconduit pour le match de Melbourne une semaine plus tard où les Wallabies s'imposent 16 à 15[22]. Toutefois, lors du match décisif, il doit laisser sa place à George Smith[23]. Les Lions s'imposent 41 à 16 pour remporter la série[24]. Hooper remplace Smith après un peu plus d'une heure de jeu. Hooper est confirmé au poste de titulaire lors du Rugby Championship où il dispute les six rencontres, l'Australie s'inclinant lors des confrontations face aux All Blacks et aux Springboks, mais remportant les deux matchs face aux Pumas argentins.

Aprrès une troisième défaite en Bledisloe Cup face aux Néo-Zélandais, il fait partie de la tournée des Wallabies en Europe où ces derniers disputent cinq rencontres. Après une défaite à Twickenham face aux Anglais sur le score de 20 à 13, les Australiens s'imposent 50 à 20 face à l'Italie, puis 32 à 15 face à l'Irlande, rencontre où Hooper inscrit deux des quatre essais de son équipe[25]. Les Wallabies terminent leur tournée par deux nouvelles victoires, 21 à 15 face à l'Écosse puis 30 à 26 face au pays de Galles.

Juste avant cette tournée, il reçoit la John Eales Medal[26].

Lors de la saison 2014 de Super 15, il est désigné capitaine des Waratahs en début de saison après la blessure de Dave Dennis[27]. Ces derniers, avec douze victoires pour seulement quatre défaites lors de la première phase terminent avec le meilleur bilan de celle-ci, obtenant le droit de disputer la demi-finale à domicile. Après une victoire 26 à 8 face aux Brumbies[28], ils reçoivent de nouveau en finale face aux Crusaders. La franchise des Waratahs remporte le premier Super 15 de son histoire en s'imposant 33 à 32. Michael Hooper dispute les dix-huit rencontres en tant que titulaire, inscrivant deux essais[1].

En juin, il est désigné vice-capitaine des Wallabies avec Adam Ashley-Cooper[29]. Quelques jours plus tard, à seulement 22 ans, il devient le 82e capitaine des Wallabies, succédant à Stephen Moore, forfait pour la saison pour une blessure à un genou[30]. l'Australie débute sa saison internationale par trois rencontres face à la France, trois victoires, 50 à 23 à Brisbane, Hooper inscrivant l'un des sept essais australiens[31], 6 à 0[32] à Melbourne et 39 à 13 à Sydney[33]. Lors du Rugby Championship, l'Australie contraint les All Blacks a un match nul 12 partout lors du premier match à Sydney[34]. Une semaine plus tard, à Auckland, les Néo-Zélandais s'imposent 51 à 20, six essais à deux dont un de Hooper[35]. Les Australiens enchainent par deux victoires, à Perth face aux Springboks sur le score de 24 à 23[36], puis à Gold Coast face aux Pumas sur le score de 32 à 25, Michael Hooper inscrivant deux des essais australiens[37]. Lors des deux derniers matchs de la compétition, les Australiens s'inclinent 28 à 10 au Cap face à l'Afrique du Sud[38] puis 21 à 17 à Mendoza[39], cette dernière rencontre étant la première victoire des Pumas dans la compétition[40].

Lors du troisième match de Bledisloe Cup, les Australiens s'inclinent à Brisbane sur le score de 29 à 28[41] avant de se rendre en Europe. Après une victoire face au pays de Galles[42], ils concèdent trois défaites, 29 à 26 face à la France[43], 25 à 23 face à l'Irlande[44] et 26 à 17 face à l'Angleterre[45].

Pour la deuxième année consécutive, les Waratahs terminent à la première place de la conférence australienne lors de la Saison 2015 de Super 15, obtenant la possibilité de disputer à domicile la demi-finale face aux Highlanders. Ces derniers s'imposent 35 à 17[46]. Michal Hooper dispute de nouveau les dix-sept rencontres de sa franchise, inscrivant deux essais[1].

En juin, il prolonge le contrat le liant alors jusqu'à fin 2016 avec l'Australian Rugby Union, Fédération australienne de rugby à XV, le nouveau terme étant porté à 2018[47]. Il retrouve un rôle de vice-capitaine, le poste de capitaine étant confié par Michael Cheika à Stephen Moore[48]. Lors de la première journée du Rugby Championship, il inscrit le deuxième essai australien, sa sélection s'imposant finalement face aux Wallabies sur le score de 24 à 20[49]. Jugé coupable pour un coup de poing sur Nicolás Sánchez, l'ouvreur argentin lors de la deuxième journée, il est condammé à une semaine de suspension, qu'il purge à l'occasion de la journée de championnat australien intercalé entre la rencontre face aux Pumas et la dernière journée du Rugby Championship[50]. Cela lui permet de postuler à ce match face aux All Blacks[50].

Deux équipes de rugby se préparant à disputer une mêlée, avec au premier plan les deux demis de mêlée, l'arbitre positionné sur le côté opposé.
Angleterre-Australie lors de la coupe du monde 2015.

Retenu par Michael Cheika dans les groupes de 31 joueurs pour la coupe du monde[51], il dispute le premier match de son équipe face aux Fidji, puis laissé au repos face à l'Uruguay, il dispute l'un des chocs de la « poule de la mort » face aux Anglais, remporté sur le score de 33 à 13, cette victoire éliminant le pays hôte de la phase finale[52]. Lors de cette rencontre, il est coupable d'un coup d'épaule lors d'une entrée dans un ruck, qui, bien que uniquement sanctionnée d'une pénalité lors de la rencontre, lui doit d'être cité[N 1],[53]. Il est finalement suspendu une semaine, ce qui le prive de la rencontre face au pays de Galles.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Relativement petit pour un joueur de son poste (1,82 m), il profite de son centre de gravité bas qui lui assure une meilleure stabilité lors des regroupements[54]. En 2014, le sélectionneur australien Ewen McKenzie loue sa grande mobilité et ses capacités d'accélération[54]. Il loue son endurance et sa régularité, ce qui est important pour un entraîneur et pour la sélection australienne, selon McKenzie[54]. Il a la caractéristique d'être très bon dans les phases de rucks, au même titre que son compatriote David Pocock, que l'anglais Steffon Armitage ou encore que le néo-zélandais Richie McCaw[55].

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

En clubs[modifier | modifier le code]

Michael Hooper participe à six éditions du Super 14, puis Super 15, disputant un total de 55 rencontres depuis sa première apparition contre les Chiefs en 2010. Il dispute 25 de celles-ci avec les Brumbies, puis 30 avec les Waratahs. Il inscrit 11 essais, cinq avec les Brumbies et six avec les Waratahs[56].

En sélection[modifier | modifier le code]

Michael Hooper compte 61 sélections avec les Wallabies, dont 55 titularisations, depuis le à Newcastle face à l'Écosse[57]. Il inscrit treize essais, pour un total de 65 points[57].

Parmi ces sélections, il compte 26 sélections en The Rugby Championship, inscrivant cinq essais[58].

Il dispute une édition de la coupe du monde, en 2015, où il participe aux rencontres face aux Fidji, l'Angleterre, l'Uruguay, les Pays de Galles, l'Écosse, l'Argentine et la Nouvelle-Zélande[59].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En rugby à XV, l'équipe adverse et un commissaire peuvent à l'issue d'une rencontre citer un joueur, qui est alors jugé par une commission de discipline.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Michael Hoope », sur itsrugby.fr (consulté le 20 août 2017).
  2. a et b (en) Gavin Mairs, « England v Australia: Michael Hooper determined to lead Australia to victory in a family affair at Twickenham », sur telegraph.co.uk, .
  3. (en) « Super Rugby - Brumbies 30-23 Chiefs : Brumbies edge past Chiefs », sur skysports.com, .
  4. (en) « Super Rugby - Cheetahs 47-36 Brumbies : Cheetahs hold off Brumbies », sur skysports.com, .
  5. (en) « Juniors more important than Super Rugby? », sur theroar.com.au, .
  6. (en) « IRB Junior World Championship Rugby Match Preview: New Zealand vs. Australia », sur boxscorenews.com, .
  7. (en) « Extended highlights of the Junior World Championship Semi Finals », sur rugbydump.com, .
  8. (en) « Wallabies announce Test training squad », sur scgt.nsw.gov.au, .
  9. (en) « Australian rugby captain David Pocock faces three months out injured », sur rte.ie, .
  10. (en) « Wallabies Spring Tour squad named for 2012 », sur theroar.com.au, .
  11. « Rugby : le XV de France croque les Wallabies », sur lemonde.fr, .
  12. (en) Tom Fordyce, « England 14-20 Australia », sur bbc.com, .
  13. (en) « Australia maintain their perfect record in Italy after winning in Florence », sur skysports.com, .
  14. (en) « David Pocock returns to Australia team for Wales game », sur bbc.com, .
  15. (en) Georgina Robinson, « Sharpe caps resurgence with Eales Medal », sur stuff.co.nz, .
  16. (en) « Waratahs set to sign Brumbies flanker Hooper », sur superxv.com, .
  17. (en) « Michael Hooper wins Australian 2013 Super Rugby Player of the Year », .
  18. Clément Suman, « VIDEO. Michael Hooper élu joueur australien de l'année », sur lerugbynistere.fr, .
  19. (en) « Wallaby Michael Hooper signs new three-year Waratahs deal », sur 3news.co.nz, .
  20. (en) « Squad: Cooper OUT, Beale IN : Deans: not too early for Beale to re-enter national arena after troubles », .
  21. (en) Bryn Palmer, « Lions 2013: Australia 21-23 British and Irish Lions », sur bbc.com, .
  22. (en) Bryn Palmer, « Australia beat British & Irish Lions 16-15 in second Test », sur bbc.com, .
  23. (en) « George Smith included in Wallabies squad to face British and Irish Lions in do-or-die final Test », sur abc.net.au, .
  24. (en) Bryn Palmer, « British and Irish Lions thrash Australia to seal series win », sur bbc.com, .
  25. (en) Lyle Jackson, « Ireland beaten 32-15 by Australia in second autumn international », .
  26. (en) « Hooper scoops John Eales Medal », sur rugby365.com, .
  27. (en) « Michael Hooper to captain Waratahs against Reds after Dave Dennis is ruled out », sur couriermail.com.au, .
  28. (en) « Waratahs into Super Rugby final after 26-8 win over Brumbies, will face Crusaders in Sydney », sur abc.net.au, .
  29. (en) « Moore to captain Qantas Wallabies, Hooper and Ashley-Cooper named as vice-captains », sur rugby.com.au, .
  30. (en) « Qantas Wallabies flanker Michael Hooper to captain Australia », sur rugby.com.au, .
  31. « Tournée d'été : le XV de France prend l'eau pour ses débuts en Australie », sur lemonde.fr, .
  32. « Rugby : les Bleus retrouvent des couleurs dans la défaite », sur lemonde.fr, .
  33. « Rugby : le XV de France achève sa tournée en Australie sur une 3e défaite », sur lemonde.fr, .
  34. « Four Nations : les All Blacks passent à côté d'une victoire historique », sur lemonde.fr, .
  35. (en) Steve James, « New Zealand 51 Australia 20: Ritchie McCaw scores two tries as All Blacks beat Wallabies in Rugby Championship », sur telegraph.co.uk, .
  36. (en) « The Wallabies defeat the Springboks 24-23 in Rugby Championship Test in Perth », sur abc.net.au, .
  37. (en) « Rugby Championship: Australia claim narrow Argentina win », sur bbc.com, .
  38. (en) « Springboks beat Wallabies 28-10 in Rugby Championship thanks to late Jean de Villiers try flurry », sur abc.net.au, .
  39. (en) « Wallabies lose to Argentina in Mendoza handing Pumas first Rugby Championship win », sur abc.net.au, .
  40. « Four Nations: l'Argentine veut y croire », sur leparisien.fr, .
  41. (en) « All Blacks deepen Australian gloom as coach Ewen McKenzie quits », sur theguardian.com, .
  42. (en) Gareth Roberts, « Wales 28-33 Australia », sur bbc.com, .
  43. Bruno Lesprit, « Le XV de France remporte une victoire significative face aux Wallabies », sur lemonde.fr, .
  44. (en) « Ireland 26-23 Australia: Schmidt's side complete autumn clean sweep », sur bbc.com, .
  45. (en) Tom Fordyce, « England 26-17 Australia: Ben Morgan scores twice in victory », sur bbc.com, .
  46. (en) Georgina Robinson, « Highlanders punish NSW Waratahs' mistakes to leave title defence effort in tatters », sur smh.com.au, .
  47. « Michael Hooper en Australie jusqu'en 2018 », sur lequipe.fr, .
  48. (en) Nick Mulvenney, « Wallabies coach Michael Cheika names Stephen Moore as captain for World Cup », sur stuff.co.nz, .
  49. « Four Nations: Renversante Australie, victorieuse de l'Afrique du Sud (24-20) », sur lequipe.fr, .
  50. a et b « Michael Hooper pourra jouer face aux All Blacks », sur lequipe.fr, .
  51. (en) « Cheika names 31-man Wallabies Squad for Rugby World Cup », sur rugby.com.au, .
  52. Bertrand Lagacherie, « Humiliée par l'Australie (13-33), l'Angleterre quitte «sa» Coupe du monde », sur lequipe.fr, .
  53. « Michael Hooper (Australie) cité », sur lequipe.fr, .
  54. a, b et c (en) « Michael Hooper key to Wallabies' quick breakdowns, says England forwards coach », .
  55. « Pocock-Hooper, l’arme fatale de l’Australie dans les rucks - Coupe du monde 2015 - Rugby », sur Sport24, (consulté le 9 novembre 2015)
  56. (en) « Michael Hooper », sur waratahs.com.au (consulté le 8 juillet 2015).
  57. a, b, c et d (en) « Michael Hooper », sur en.espn.co.uk (consulté le 22 octobre 2016).
  58. (en) « Michael Hooper - The Rugby Championship », sur en.espn.co.uk (consulté le 22 octobre 2016).
  59. (en) « Michael Hooper : IRB Rugby World Cup », sur en.espn.co.uk (consulté le 1er novembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :