Mazzola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mazzola (homonymie).

Mazzola
Mazzola
Vue du village de Mazzola.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Haute-Corse
Arrondissement Corte
Canton Golo-Morosaglia
Intercommunalité Communauté de communes di E tre pieve : Boziu, Mercoriu e Rogna
Maire
Mandat
Michel Ciattoni
2014-2020
Code postal 20250
Code commune 2B157
Démographie
Gentilé Mazzolais
Population
municipale
27 hab. (2015 en augmentation de 12,5 % par rapport à 2010)
Densité 4,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 18′ 05″ nord, 9° 18′ 40″ est
Altitude 800 m
Min. 673 m
Max. 1 692 m
Superficie 6,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Mazzola

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Mazzola

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mazzola

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mazzola

Mazzola est une commune française située dans le circonscription départementale de la Haute-Corse et le territoire de la collectivité de Corse. Elle appartient à la microrégion du Bozio.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue de Mazzola, au pied des Caldane.

Situé à une altitude de 800 mètres environ, Mazzola se partage en quatre hameaux : le village (A Mazzola), A Casella, Saint-Cyprien (San Ciprianu) et Castelluccio (U Castellucciu), situés dans une région fortement boisée (châtaigneraies) au relief assez escarpé avec ses quatre groupes de maisons s'étalant de 800 à 1000 mètres. La commune forme l'extrémité orientale de l'ancienne pieve du Bozio. Le village s'étend sur 660 hectares depuis 1857, à cette date les quelque 200 hectares de l'enclave de Cacciani ont été rétrocédés à la commune de Sant'Andréa-di-Bozio.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un monument aux morts atteste que la population locale a payé un tribut important aux deux grandes guerres [1]

Économie[modifier | modifier le code]

Le tourisme vert s'est développé à travers une douzaine de gîtes ruraux. Il y a également un atelier –galerie de peinture dans le hameau de Mazzola.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? en cours Michel Ciattoni DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 27 habitants[Note 1], en augmentation de 12,5 % par rapport à 2010 (France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
186221190236233227222212220
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
216220217231213226232244245
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
21826024626731231324615686
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
614936272225252627
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La chapelle Saint-Pancrace située au-dessus du hameau de Castelluccio, dans la châtaigneraie.

Tous les ans la fête patronale donne lieu à une messe suivie d'une procession puis de festivités, le premier dimanche du mois d’août[6]

  • La chapelle Saint-Michel (XIVe) ,hameau de castelluciu[7]
  • L'église paroissiale à Saint-Cyprien, rénovée dans les années 2000
  • La chapelle San Vincentu

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :