Émile Parfait Simb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Émile Parfait Simb
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
(39 ans)
Nationalité
Activité
entrepreneur, promoteur d'investissements à haut rendement

Émile Parfait Simb (Nana Barimah Kwabena Sekyi Simb 1st au « royaume Ashanti » depuis le 17 juillet 2021) est un homme d'affaires camerounais. Il est le PDG fondateur des sociétés Simb Group et Global Investment Trading (GIT) accusées d'opérations financières irrégulières ou frauduleuses par les gendarmes financiers de plusieurs pays et par des entreprises de la cryptomonnaie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, formations et débuts[modifier | modifier le code]

Émile Parfait Simb est né le à Douala[1]. Il grandit dans un village près de Makak dans un environnement pauvre. Il fréquente le Lycée de Makak[2], puis obtient son Master en « Administration des Systèmes Serveurs et Réseaux Informatiques », mention passable, de l'Institut Supérieur des Technologies et du Design Industriel (ISTDI) à Douala[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Enseignant en informatique[modifier | modifier le code]

Émile Parfait Simb commence sa carrière professionnelle à 24 ans en tant qu'enseignant d'informatique vacataire au lycée[4], fonction qu'il exerce pendant 8 ans.

Promotion d'entreprises et services informatiques[modifier | modifier le code]

A partir de 2014, il est prestataire de service en informatique et travaille parallèlement comme promoteur pour diverses entreprises.

Simb Group[modifier | modifier le code]

Après ses premiers investissements fructueux dans le monde des cryptomonnaies, Émile Parfait Simb crée la société Global Crypto Currencies Trading[1] en 2016, puis en 2017 Global Investment Trading[5], et Simb Portal en 2018. Ces sociétés font partie du Simb Group[6] dont M. Simb est le PDG[7].

Le groupe opère en Asie et en Afrique (notamment au Cameroun, mais aussi au Burkina Faso[8] et au Madagascar) et en Amérique du Nord. Il propose principalement des placements financiers à haut rendement dans les cryptomonnaies, des activités de trading et de la vente multiniveaux. Ses produits phares sont le Liyeplimal[9],[10] et les cryptomonnaies LimoCoin et SimbCoin[11].

Liyeplimal[modifier | modifier le code]

Liyeplimal (« la pauvreté est finie » en langue Bassa du Cameroun)[12],[13] est un programme d'investissement à haut rendement où des packs d'investissement sont acquis par parrainage[10],[14],[15],[16]. Initialement libellés en dollars américains, les investissements sont convertis début 2020 en une monnaie propre à Liyeplimal, appelée Limo ou encore Limo Dollar[17]. Cette monnaie sert comme unité d'échange entre souscripteurs, avec un cours de retrait fixé à 600 XAF, et un cours d'achat de 800 XAF en 2020, puis de 1000 XAF en 2021. Sur demande, les souscripteurs de Liyeplimal peuvent disposer de leurs fonds via une carte Visa UBA prépayée ou Orange Money[18],[19]. En Décembre 2021, la société GIT annonce le remplacement des Limo Dollars par des LimoCoins, une cryptomonnaie évoluant sur les blockchains d'Ethereum et de Binance, à raison de 1 LimoCoin pour 1 Limo Dollar. En février 2022, la presse annonce la chute de la cryptomonnaie[20],[21]. Le 21 février 2022, lors d'une interview télévisée sur la chaîne camerounaise Canal 2, M Simb annonce la fin des possibilités de retraits existantes[22], laissant aux souscripteurs comme seule possibilité pour récupérer leurs fonds l'échange sur une plateforme du marché. Début mars 2022, le LiomoCoin se négociait aux alentours de 0.02 USD[23].

SimbCoin[modifier | modifier le code]

SimbCoin est une cryptomonnaie reposant sur la technologie ERC-20 d'Ethereum[24]. Ses volumes et cours sont listés sous Latoken[25],[26] et CoinMarketCap[27]. En Juillet 2021, la quasi totalité des SimbCoin est concentrée dans une dizaine de portefeuilles de crypto-monnaie[27]. Le cours du Simbcoin passe de 1.20 dollars américains début 2021 à quelques centimes en 2022[28].

Controverses[modifier | modifier le code]

Promoteur pour réseaux Ponzi[modifier | modifier le code]

Dans le passé, Émile Parfait Simb a été promoteur pour plusieurs sociétés proposant des investissements à haut rendement accusées de fonctionner en pyramide de Ponzi. Parmi ces sociétés figurent Game Loot Network[29], MGlobally[17],[30], Questra World, LEOCoin[31] et BeOnPush[32]. Avec le Liyeplimal, Émile Parfait Simb est accusé de reproduire une escroquerie pyramidale[33],[34],[35],[36],[37] à la Bernard Madoff - ce qu'il dément.

Manque d'agréments et accusations d'irrégularité contre Global Investment Trading[modifier | modifier le code]

Cameroun[modifier | modifier le code]

Global Investment Trading est cité dans un communiqué du ministre des finances du Cameroun paru en octobre 2020[38]. Le document appelle 17 organismes, dont Global Investment Trading(GIT) et Global Crypto Currencies Trading du Simb Group, à « cesser immédiatement leurs opérations de collecte illégales des fonds » et à « arrêter toute forme de publication, communication ou publicité en rapport avec ces placements sur les crypto actifs ». En cas de non-respect, le ministre de finances du Cameroun, M. Louis Paul Motaze, menace de saisir la justice contre les promoteurs et dirigeants de ces sociétés[38]. À la suite de cela la société GIT communique sur la présence d'une « note d'autorisation d'exercer » qui aurait été délivrée en attendant un agrément[39].

Cosumaf en Afrique centrale[modifier | modifier le code]

En octobre 2020, la Cosumaf[40], régulateur des organismes financiers en Afrique Centrale, émet une mise en garde contre plusieurs sociétés, dont Global Investment Trading/Liyeplimal, proposant des placements financiers sans pour autant disposer de l'agrément nécessaire[41],[42]. À la suite de cela, Global Investment Trading communique sur un « dysfonctionnement interne » et affirme avoir approché les autorités pour la mise en place d'une régulation de ses activités[43],[44].

Toutefois, le 4 juin 2021, la Cosumaf émet un nouveau communiqué mentionnant le manque d'agrément de plusieurs organismes d'appels à l'épargne et les risques associés[45]. Liyeplimal et Global Investment Trading figurent de nouveau parmi ces organismes[46],[47].

Crepmf en Afrique de l'Ouest[modifier | modifier le code]

En mars 2021, le Conseil Régional de l'Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) qualifie les opérations de la société GIT d'irrégulières[48],[49],[50].

Banque Nationale d'Angola[modifier | modifier le code]

En août 2021, la Banque Nationale d'Angola alerte sur le manque d'agrément d'intermédiaire financier ainsi que sur de possibles fraudes de la plateforme Liyeplimal[51].

Mise en garde des autorités financières canadiennes[modifier | modifier le code]

Le 29 juin 2021, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) québécoise met en garde les consommateurs contre les agissements de la société GIT au Canada qu'elle qualifie de frauduleux[52]. L'AMF souligne notamment les promesses de rendements irréalistes de Liyeplimal et l'absence d'une quelconque autorisation de la société GIT d'agir en tant que courtier ou conseiller financier au Québec[52] .

Une mise en garde analogue est émise, le 13 juillet 2021, par le régulateur des marchés financier du British Columbia, la British Columbia Securities Commission (en)[53].

Avertissements des professionnels des marchés de cryptomonnaie[modifier | modifier le code]

Le 24 février 2022, la platforme Binance publie sur son compte twitter francophone Binance Afrique un avertissement[54] accusant l'équipe derrière Liyeplimal d'une arnaque de type rug pull. Le même jour, l'entreprise CertiK, spécialisée en audits de sécurité, accuse Emile Parfait Simb de mensonge, affirmant la non-existence de pourparlers entre Simb et Binance[55]. Sur twitter CertiK qualifie le projet Liyeplimal d'arnaque[55] et PeckShield Inc. met en garde sur une possible escroquerie de type Ponzi[56]. Peu après, l'entreprise CoinMarketCap avertit ses utilisateurs sur le problème de désactivation des retraits des deux cryptomonnaies appartenant à GIT[28],[23].

Promesses de gains[modifier | modifier le code]

La société Global Investment Trading ne divulgue pas les cryptoactifs sur lesquelles elle spécule, mais promet un rendement fixe quelle que soit l'évolution des marchés[10]. A titre d'exemple, en janvier 2020, la société proposait son pack Malabo pour 1600 USD affichant un «rendement» annuel de 3200 USD, soit 200% (capital compris), gains auxquels s'ajoutent des revenus issus de «plans de compensations » dus au recrutement de nouveaux investisseurs. Ces retours sur investissement sont de multiples fois supérieurs aux taux obtenus par les meilleurs traders dans l'industrie des cryptomonnaies[8].

De même, les gains dépassent de très loin les rendements attendus dans tous les secteurs dans lesquels Global Investment Trading affirme investir les fonds de ses souscripteurs, comme le transport aérien, l'hôtellerie, l'agriculture et les microcrédits.

Transfert du siège de GIT à Dubaï[modifier | modifier le code]

En 2020, le siège de l'entreprise est transféré à Dubaï[57], capitale économique de l'émirat homonyme, prisée par les sociétés pratiquant du multi-level marketing en raison de sa législation tolérante envers cette pratique (sous condition que des citoyens des Émirats arabes unis ne soient pas ciblés) ainsi que pour son manque d'accords d'extradition avec des États tiers[58].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Le 17 juillet 2021, il est intronisé roi dans une chefferie Ashanti au Ghana[59].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Liyeplimal », sur BINVESTCM (consulté le )
  2. « LIYEPLIMAL : TOUT SAVOIR SUR EMILE PARFAIT SIMB. » (consulté le )
  3. Emile Simb, « LinkedIn d'Emile Simb », sur linkedin.com (consulté le )
  4. « Emile Parfait SIMB (GLOBAL COMMUNICATION AGENCY) - Viadeo », sur viadeo.journaldunet.com (consulté le )
  5. « Emile Parfait Simb : L’initiateur du《Simbcoin》 », sur Blogg Magz,‎ (consulté le )
  6. (en) Simb Group, « holding Simb Group », sur simbgroup.com,
  7. « Le débat africain - Les bitcoins à l’assaut de l’Afrique », sur RFI, (consulté le )
  8. a et b « Cryptomonnaie au Burkina : Opportunité pour s'enrichir ou arnaque ? - leFaso.net », sur lefaso.net (consulté le )
  9. « Documentation|Liyeplimal|CryptoInvestmentinafrica », sur CIIA (consulté le )
  10. a b et c (en) « LIYEPLIMAL: OPPORTUNITÉ OU ARNAQUE », sur Liyeplimal Business, (consulté le )
  11. Harilalaina Rakotobe, « Economie numérique - La cryptomonnaie africaine débarque », sur L'Express de Madagascar, (consulté le )
  12. (en) 38310533, « EVE BLOCKCHAIN magazines : Liyeplimal Août 2019 en français », sur Issuu (consulté le )
  13. Pierre Petit, « « La pauvreté est finie » avec Liyeplimal et le Simbcoin », sur Groupe Daabou, (consulté le )
  14. « Blog – AGBANAVON KOKOUVI SODJINE MARTIN » (consulté le )
  15. « liyeplimal : PRÉSENTATION LIYEPLIMAL 31 Mai 2020 », sur maniabook.argentmania.com (consulté le )
  16. https://www.youtube.com/watch?v=QJDfknjDBhE
  17. a et b « Liyeplimal Review: Limo and XAF Ponzi points », sur behindmlm.com (consulté le )
  18. https://www.ubacameroon.com/wp-content/uploads/sites/8/2020/04/UBA-Redletter-FR-032020.pdf
  19. (en-GB) Business in Cameroon, Economie, Banking, Energy, Comms, Media, Law, Insurance, Public management Tourism, « Cameroon: UBA Cameroon partners with local cryptocurrency leader Global Investment Trading », sur Business in Cameroon (consulté le )
  20. « Cryptomonnaie : incursion au cœur de la nébuleuse Liyeplimal », sur EcoMatin, (consulté le )
  21. Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme Economie, « Crypto-monnaie : annoncé en fuite, le promoteur de Liyeplimal fait le mort… », sur Investir au Cameroun (consulté le )
  22. « Liyeplimal : Retard de paiement, Émile Parfait Simb explique » (consulté le )
  23. a et b (en) « LimoCoin Swap price today, LMCSWAP to USD live, marketcap and chart », sur CoinMarketCap (consulté le )
  24. (en) « SimbCoin Swap (SMBSWAP) CROWDFUNDING | LATOKEN Fundraise », sur SimbCoin Swap (SMBSWAP) CROWDFUNDING | LATOKEN Fundraise (consulté le )
  25. (en-US) « SimbCoin to Get Listed on LATOKEN », sur BeInCrypto, (consulté le )
  26. « LATOKEN », sur latoken.com (consulté le )
  27. a et b (en) « Simbcoin Swap price today, SMBSWAP live marketcap, chart, and info », sur CoinMarketCap (consulté le )
  28. a et b (en) « Simbcoin Swap price today, SMBSWAP to USD live, marketcap and chart », sur CoinMarketCap (consulté le )
  29. (en) « GameLoot AFRIK », sur www.facebook.com (consulté le )
  30. (en-US) « Why You Should Think Hard About Investing in Liyeplimal », sur PageOne, (consulté le )
  31. « LEOCoin : fausse "cryptomonnaie", mais vraie arnaque pyramidale », sur Journal du Coin, (consulté le )
  32. « Liyeplimal Review: Limo and XAF Ponzi points », sur behindmlm.com (consulté le )
  33. (en-GB) - ponzi-scheme - mlm-scam/ « Liyeplimal Review - Ponzi Scheme - MLM Scam », (consulté le )
  34. (en-US) « Why You Should Think Hard About Investing in Liyeplimal », sur PageOne, (consulté le )
  35. (en-US) Kenny Lee, « Is Liyeplimal A Scam? (70% Yearly Returns?) », sur Outrank Lab, (consulté le )
  36. « Trading ou Ponzi ? Les dessous des gros taux d'intérêt - leFaso.net », sur lefaso.net (consulté le )
  37. cfeditorfr, « Liyeplimal: la nouvelle plateforme numérique qui veut escroquer les Camerounais », sur Cameroun, (consulté le )
  38. a et b « Le Minfi menace de poursuivre en justice les promoteurs des sociétés de trading sur Crypto-actifs », sur EcoMatin, (consulté le )
  39. « LIYEPLIMAL LETTRE D'AUTORISATION D'EXERCER DE LA COSUMAF+ AGREMENT COSUMAF EN COURS » (consulté le )
  40. https://behindmlm.com/companies/liyeplimal-securities-fraud-warning-issued-by-cosumaf/
  41. Achille Mbog Pibasso, « CEMAC : mise en garde de la COSUMAF contre les acteurs de placements sans agrément », sur Financial Afrik, (consulté le )
  42. Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme Economie, « La Cosumaf met le public camerounais en garde contre 14 produits financiers sans agréments nécessaires », sur Investir au Cameroun (consulté le )
  43. https://cosumaf.org/actualite/communique-rectificatif-de-la-societe-global-investment-trading-sur-ses-activites-liees-aux-crypto-actifs/
  44. « Communiqué rectificatif de la société Global Investment Trading sur ses activités liées aux crypto-actifs – COSUMAF: Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale » (consulté le )
  45. Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme Economie, « La Cosumaf met de nouveau en garde contre des sociétés promettant des rendements financiers allant de 100% à 500% », sur Investir au Cameroun (consulté le )
  46. « Communiqué de presse Cosumaf 03/21 – Cosumaf: Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale » (consulté le )
  47. https://cosumaf.org/wp-content/uploads/2021/06/COMMUNIQUE-DE-PRESSE-COSUMAF-N%C2%B003-21_Mise-en-garde.pdf
  48. http://www.crepmf.org/Wwwcrepmf/Actualites/COMMUNIQUE/Communique_Palcements_haut_risque_18032021.pdf
  49. republicoftogo.com, « Attention aux fausses promesses », sur République Togolaise (consulté le )
  50. « 'Trading' en Afrique de l'ouest : 4 sociétés sommées de cesser leurs activités », sur Africa Top Success, (consulté le )
  51. (pt) « Plataforma Liyeplimal não tem licença para o exercício de intermediação financeira », sur https://expansao.co.ao/, (consulté le )
  52. a et b L'Autorité des marchés financiers, « Prenez garde aux représentations frauduleuses de Global Investment Trading », sur Autorité des marchés financiers (consulté le )
  53. (en) « BCSC », sur www.bcsc.bc.ca (consulté le )
  54. « https://twitter.com/binanceafrique/status/1496821415244451843 », sur Twitter (consulté le )
  55. a et b « https://twitter.com/certikcommunity/status/1496727786152677378 », sur Twitter (consulté le )
  56. « https://twitter.com/peckshieldalert/status/1496758478525792258 », sur Twitter (consulté le )
  57. « Emile Parfait SIMB vous présente le siège de son entreprise de trading à Dubai (JMTV+) » (consulté le )
  58. « Why Dubai is the MLM scam capital of the world », sur behindmlm.com (consulté le )
  59. https://www.youtube.com/watch?v=NwWE77x6X3k

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]