Marie-Françoise Clergeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Françoise Clergeau
Image illustrative de l'article Marie-Françoise Clergeau
Fonctions
Députée de la 2e circonscription de la Loire-Atlantique
En fonction depuis le
(19 ans 6 mois et 1 jour)
Élection
Réélection

Prédécesseur Vincent Delaroux
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Nantes (Loire-Atlantique)
Nationalité Française
Parti politique PS
Profession Retraitée cadre bancaire

Marie-Françoise Clergeau, née le à Nantes (Loire-Atlantique), est une femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adjointe au maire de Nantes de 1989 à 2012, puis simple conseillère municipale de 2012 à 2014, elle est élue pour la première fois à l'Assemblée nationale pour la XIe législature (1997-2002), en battant Élisabeth Hubert, ancienne ministre de la Santé d'Alain Juppé dans la 2e circonscription de la Loire-Atlantique. Elle est réélue de justesse députée (324 voix) le , une élection qu'elle gagne face à François Pinte (UMP). Elle est réélue pour un troisième mandat consécutif au second tour des élections législatives, le , toujours face à François Pinte, avec 54,76 % des suffrages. Puis de nouveau réélue pour un quatrième mandat face à Laurence Garnier (UMP), au second tour des élections législatives, le avec 62,22 % des suffrages.

Elle fait partie du groupe socialiste. Elle devient questeur de l’Assemblée le 27 juin 2012 puis première questrice le 22 juillet 2016 après la démission de Bernard Roman[1]

Elle est la mère de trois enfants : deux filles et un fils Christophe Clergeau, vice-président socialiste du Conseil régional des Pays de la Loire jusqu'en 2015 et chef de file de l'opposition dans cette assemblée depuis cette date.

Mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence France Presse, « Bernard Roman, à la tête du gendarme du rail, a démissionné de son mandat de député », leparisien.fr,‎ (consulté le 22 juillet 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]