Marc Ysaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Ysaye
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
IxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Marc Ysaye, né le à Ixelles, est l'un des fondateurs et le batteur du groupe de rock belge Machiavel. Il a aussi été directeur et présentateur de la chaîne radio Classic 21 jusqu'à sa retraite en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'arrière-petit-fils d'Eugène Ysaÿe, violoniste et chef d'orchestre belge[1],[2].

Il est le père de Delphine Ysaye[3], alias « Delphine Pointbarre », humoriste, comédienne et animatrice sur Classic 21 et ancienne chroniqueuse du Jeu des dictionnaires et de La Semaine infernale sur La Première[4].

Machiavel[modifier | modifier le code]

En 1975, il fonde le groupe de rock Machiavel, dont il est le batteur. Il chante et compose des chansons pour ce groupe, jusqu'à la séparation du groupe en 1982[2].

Reformation de Machiavel[modifier | modifier le code]

En 1996, Ysaye et ses comparses reforment Machiavel pour une tournée d'adieu, qui sera finalement un second souffle pour le groupe[5].

RTBF[modifier | modifier le code]

À la séparation de Machiavel, en 1982, il entre à la RTBF[6] pour y rejoindre Radio 21. Le , il crée pour cette radio l'émission dominicale qui deviendra vite incontournable, Les Classiques.

Marc Ysaye a été « voix d'or », prix radiophonique belge, dans les années 2000, alors qu'il présentait une émission matinale sur Radio 21. Il a aussi permis la découverte de groupes tels que Fred and the Healers[7].

Classic 21[modifier | modifier le code]

En 2004, alors qu'il est le directeur de Radio 21, la décision est prise de diviser la station en deux émanations distinctes : une pour le public jeune (Pure FM) et l'autre pour le public adulte (Classic 21)[6]. Cette dernière est axée sur son émission à succès, Les Classiques qu'il présente toujours, Dr Boogie et d'autres sur le même concept, donnant ainsi l'occasion d'élaborer d'autres émissions spécialisée (Brain Rock pour le rock progressif, DownTown etc.)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Eugène Ysaÿe, biographie du violoniste | Paloma Valeva », Paloma Valeva,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2018)
  2. a et b « A la rencontre de Marc Ysaye », Classic 21,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2018)
  3. « Marc Ysaye - Le Soir », Le Soir,‎ ? (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2018)
  4. « Biographie Isabelle Ysaye », sur RTBF TV (consulté le 23 janvier 2018)
  5. « Disparition de Mario Guccio », Classic 21,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2018)
  6. a et b « Biographie - Marc Ysaye », Le Soir,‎ ? (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2018)
  7. Music in Belgium, « Music in Belgium - La dernière de Fred and the Healers », sur www.musicinbelgium.net (consulté le 23 janvier 2018)
  8. Marc Ysaye, Les Classiques de Marc Ysaye: 21 ans de passion, Éditions Racine, (ISBN 978-2-873-86546-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]