Manoir de la Pérouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manoir de la Pérouse
Image illustrative de l’article Manoir de la Pérouse
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire initial Famille de Chamousset
Propriétaire actuel Guillaume (Inata) et Florent (Asso)
Coordonnées 45° 31′ 14″ nord, 6° 34′ 07″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces du Duché de Savoie Tarentaise
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Commune Saint-Marcel

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Manoir de la Pérouse

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Manoir de la Pérouse

Le manoir de la Pérouse est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle, situé sur la commune de Saint-Marcel dans le département de Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Situation[modifier | modifier le code]

Le manoir de la Pérouse est situé dans le département français de Savoie sur la commune de Saint-Marcel, à 700 mètres d'altitude, au pied du rocher de Siaix, au nord du bourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1284[2], la maison forte est la possession de la famille de Chamousset en la personne de Bertrand de Chamousset et de La Pérouse, encore cité en 1296[Note 1].

On relève ; Jean III de Bertrand, archevêque-comte de Moûtiers-Tarentaise, en 1342[2], et en 1419[2], Jean V de Bertrand, également archevêque-comte de Moûtiers-Tarentaise.

En 1736[2], elle est entre les mains de Guillaume Chrisanthe, marquis de Chamousset.

Description[modifier | modifier le code]

Le manoir de la Pérouse se présente sous la forme d'un haut logis quadrangulaire ; maison-tour, de deux étages sur rez-de-chaussée, dérasée aujourd'hui, éclairée par plusieurs ouvertures étroites à coussiège, à l'exception de deux baies géminées situées au premier niveau[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette famille serait apparenté aux vicomtes de Briançon, Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, , 1304 p. (ISBN 2865350703), p. 1058.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées trouvées sur Géoportail.
  2. a b c et d Michèle Brocard 1995, p. 256-257.
  3. Élisabeth Sirot 2007, p. 115

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]