Maison du peuple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Maison du peuple ou Maison des travailleurs est le nom souvent donné à des bâtiments destinés à servir de lieux de rencontre de la classe ouvrière. Ces lieux de lutte ont permis de recréer un lien social fort à l'intérieur du mouvement[réf. souhaitée]. Ils offraient également un cadre idéal pour l’organisation d’assemblées générales, de débats, de conférences ou de concerts et d'expositions.

Liste des Maisons du peuple[modifier | modifier le code]

Autrefois, le terme était employé dans de nombreux pays pour les bâtiments des syndicats sociaux-démocrates.[réf. souhaitée]

Allemagne[modifier | modifier le code]

  • Maison du peuple (Volkshaus) de Iéna, fondée entre 1898 et 1903
  • Maison du peuple (Volkshaus) de Leipzig, fondée entre 1905 et 1906
  • Maison du peuple (Volkshaus) de Halle-sur-Saale, fondée en 1906
  • Maison du peuple (Volkshaus) de Weimar, fondée entre 1906 et 1908
  • Maison du peuple (Volkshaus) de Düsseldorf, fondée entre 1907 et 1909
  • Tiedthof de Hanovre, fondée en 1910
  • Haus zum Regenbogen d'Erfurt, fondée en 1925
  • Maison du peuple (Haus des Volkes) de Probstzella, fondée entre 1925 et 1927
  • Maison du peuple (Volkshaus) de Brême, fondée entre 1926 et 1928
  • Maison du peuple (Volkshaus) de Leverkusen, fondée en 1930
  • Maison du peuple (Volkshaus) de Riesa, fondée en 1930

Autriche[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Danemark[modifier | modifier le code]

  • Maison du peuple (Folkets Hus) de Copenhague, fondée en 1879, reconvertie en musée des travailleurs (Arbejdermuseet) depuis 1982.
  • Maison du peuple (Folkets Hus) de Helsingør, fondée en 1889
  • Maison du peuple (Folkets Hus) d'Aarhus, fondée en 1893
  • Maison du peuple (Folkets Hus) d'Odense, fondée en 1896
  • Maison du peuple (Folkets Hus) de Nykøbing Falster, fondée en 1898
  • Maison du peuple (Folkets Hus) de Roskilde, fondée en 1899
  • Maison du peuple (Folkets Hus) de Randers, fondée en 1899
  • Maison du peuple (Folkets Hus) de Horsens, fondée en 1890

Finlande[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

La Maison du peuple de Lausanne, en 2020.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Patrimoine Millavois : La Maison du Peuple (3e partie) », sur millavois.com, (consulté le )
  2. Maison du peuple et Marché couvert. à Rambervillers (88)
  3. « Le «Kremlin» s’offre un coup de jeune », sur Le Courrier, (consulté le )
  4. Guy Zurkinden, « Une Maison du peuple, trois vies », Services publics : journal du Syndicat suisse des services publics,‎ , p. 10.
  5. « le site de la Maison du Peuple de Renens », sur www.mdp-renens.ch (consulté le )
  6. « Maisons du peuple », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]