Méliorisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la philosophie
Cet article est une ébauche concernant la philosophie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La forme ou le fond de cet article est à vérifier (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Si vous venez d’apposer le bandeau, merci d’indiquer ici les points à vérifier.

Le méliorisme est la doctrine fondée sur l'amélioration possible du monde.

Le méliorisme n'est pas l'optimisme qui pose que « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles »[1]. C'est une morale de l'action : le monde n'est pas parfait, mais on peut travailler à son amélioration, dont la fin du conte de Voltaire[2] donne une illustration absolument idoine : « cultivons notre jardin ».

Le philosophe Alain a produit cet aphorisme connu : « Le pessimisme est d'humeur, l'optimisme est de volonté. »[3], qui articule la démarche volontaire à l'idée d'une mélioration du monde.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pangloss dans le conte philosophique de Voltaire, Candide, ou l'optimisme (1759).
  2. Candide dans le conte philosophique de Voltaire, Candide, ou l'optimisme (1759)
  3. Alain, Propos sur le bonheur (1928), XCIII (Pléiade Pr1:537)

Articles connexes[modifier | modifier le code]