Locomotive série 16 SNCB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Série 16 (SNCB)
Description de cette image, également commentée ci-après
La locomotive 1606 à Cologne
Identification
Exploitant(s) SNCB
Désignation 1601 à 1608
Type Locomotive électrique
Construction 8 locomotives
Constructeur(s) BN/ACEC 1966
Effectif 8
Retrait 2010
Affectation Allemagne, Belgique, France, Luxembourg
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'Bo'
Écartement standard (1 435 mm)
Captage pantographes
Tension ligne de contact Polycourant
1500 V CC
3000 V CC
15 kV 16 2/3 Hz CA
25 kV 50 Hz CA V
 Convertisseurs Asservissement JH
Moteurs de traction A courant continu à excitation série
Puissance continue 2780 kW
Effort de traction 200 kN
Masse en service 82,6 t
Longueur HT 16,55 m
Hauteur 4,236 m
Vitesse maximale 160 km/h

La série 16 est une série de huit locomotives électriques polytension commandée en 1966 par la SNCB, afin de tracter les convois sur la ligne vers Cologne nouvellement électrifiée, trois ans après celle vers Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1966, la ligne vers Cologne fut entièrement électrifiée, et, étant donné la différence de tension d'alimentation des réseaux belge et allemand, des locomotives polycourant étaient nécessaires. La SNCB décida de commander des motrices capables de circuler sous quatre tensions différentes. La série 16 est dérivée de la série 15, construite trois ans auparavant pour les relations avec la France et les Pays-Bas. La différence principale est évidemment l'adjonction d'une quatrième tension d'alimentation, rendant la série 16 apte à circuler sous 3000 V DC (Belgique), 1500 V DC (France et Pays-Bas), 25 kV 50 Hz AC (France) et 15 kV 16⅔ Hz AC (Allemagne).

Dès leur livraison, les motrices de série 16 furent assignées à la ligne Ostende-Bruxelles-Cologne, et elles restèrent en service jusqu'à la suppression de cette relation le . Elles ont également été utilisées sur les lignes Bruxelles-Paris et Bruxelles-Luxembourg.

La 1601 remorquant une rame de voitures I11 entre Ostende et Cologne.

En 1974, elles furent brièvement utilisés jusqu'à Spiez (Suisse) sur le train de nuit Freccia del Sol[1].

Après la suppression de la ligne vers Cologne, les locomotives Série 16 se retrouvèrent sans emploi. Après une période d'inactivité, elles furent mises à la tête de trains P (trains circulant uniquement aux heures de pointe pour renforcer le service) entre Ostende et Bruxelles et entre Welkenraedt et Bruxelles.

Fin 2007 il en restait six en service (la 1607 avait été radiée après un accident à Ostende le et la 1603 avait été retirée du service le ). Le , les 1601, 1604 et 1606 sont garées, suivies des autres matricules qui ont encore assuré des trains de pointe jusqu'au de la même année. La 1605 fut encore utilisée sporadiquement. En , elles furent définitivement mises hors service.

Deux exemplaires sont conservés : la 1602 par le patrimoine de la SNCB et la 1608 par l'association PFT.

Il fut un temps question de revendre un exemplaire au Bahnpark Augsburg ainsi que les autres exemplaires en République tchèque, mais le 14 février 2012, elles ont toutes été transférées chez un ferrailleur[2].

Modélisme[modifier | modifier le code]

La série 16 a été reproduite à l'échelle HO par les firmes allemande Märklin et italienne Vitrains.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Forum du Rail en Suisse :  : 1974 SNCB - Série 16 Essais helvétiques au BLS », sur clicforum.fr (consulté le ).
  2. http://www.wallorail.be/actu/0212/14.htm Wallorail : Terminus pour les 16

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]