Little Bob

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Little Bob
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
AlexandrieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Roberto PiazzaVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Little BobVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Genres artistiques
Site web

Roberto Piazza, connu sous son nom de scène Little Bob, aussi surnommé « Libero » (prénom de son père), né le à Alexandrie, fils d'un ouvrier et petit fils d'un anarchiste du nord de l’Italie en pleine époque mussolinienne. Bob arrive au Havre en 1958 à l'âge de 13 ans et y réside depuis.

Chanteur, il débute dans le groupe les Apaches. Il se fait connaître au sein du groupe de Little Bob Story, un groupe de rock français très inspiré du blues, du rhythm and blues et du rock anglais des années 1960, composé de musiciens venus d'horizons différents (rock, blues et jazz) selon les périodes qui s'étalent de sa fondation en 1974 à 1989.

Entre 1989 et 2012, le chanteur se produit sous le nom Little Bob.

Depuis 2012, son groupe se nomme Little Bob Blues Bastards.

Historique[modifier | modifier le code]

La formation de Little Bob Story se composait initialement, en 1974 de :

Le premier single, Don't Let Me Be Misunderstood, sort en 1975, et le premier album, High Time, sort en 1976.

Très vite, Little Bob Story rencontre un beau succès au Royaume-Uni, alors en pleine explosion punk. Il participe aux deux éditions du Festival punk de Mont-de-Marsan en 1976 et 1977, avec notamment Bijou et The Damned.

Guy Georges Gremy, guitariste du groupe Little Bob Story a Dijon à la fin des années 1970.

Roberto Piazza a enregistré vingt-cinq albums, d'abord avec le groupe Little Bob Story, puis sous son nom de scène : Little Bob, puis avec le groupe Little Bob Blues Bastards.

Les amitiés outre-Manche conduisent Lemmy de Motörhead à faire une apparition sur l'album Ringolevio (Little Bob Story, 1987).

En 2012, Roberto Piazza monte un nouveau groupe, Little Bob Blues Bastards, qui se produit lors d'une nouvelle tournée et sort rapidement un premier album, Break Down The Walls. Trois albums suivent : Howlin' (2015), New Day Coming (2018) et We Need Hope (2021).

Les rééditions des deux premiers albums, High Time et Living in the Fast Lane, en CD et vinyle, sortent en chez Aztec/Pias. La réédition en CD de l'album Off The Rails sur le label anglais ACE Records sort en avec six titres inédits live enregistrés à Londres en 1978. Une série de concerts pour le 40e anniversaire de scène de Little Bob se déroule de fin 2015 à 2016.

Il joue avec ses Blues Bastards à l'Hôtel Matignon le 21 juin 2017, convié par le Ministère de la Culture.

En 2018, le groupe enregistre au studio de la Ferme à Thoiré-sous-Contensor le troisième album de Little Bob Blues Bastards, qui sort en  : New day coming[1].

Myriam Piazza, dite Mimie, s'éteint le . Roberto et Mimie s'étaient rencontrés le et s'étaient mariés le . Mimie était très impliquée dans de nombreux aspects du travail de Little Bob. Ce dernier avait écrit de nombreuses chansons pour elle, notamment The Bull and the Rose sur l'album Lost Territories de 1991, et I Know You Can't Come Back sur l'album We Need Hope de 2021.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Avec Little Bob Story :

  • 1976 : High Time
  • 1977 : Living in the Fast Lane
  • 1977 : Little Bob Story (compilation)
  • 1977 : Off the Rails
  • 1978 : Come See Me
  • 1980 : Light Of My Town
  • 1982 : Vacant Heart
  • 1984 : Too Young to Love Me
  • 1986 : Cover Générale (maxi 45t et single)
  • 1987 : Ringolevio

Sous le nom Little Bob :

  • 1989 : Rendez-Vous in Angel city
  • 1993 : Lost Territories
  • 1997 : Blue Stories
  • 1999 : One Story Volume 1 (titres inédits des années 1976 à 1998 : titres rares, en public, démo... )
  • 2000 : One Story Volume 2 (titres inédits des années 1975 à 1999 : titres rares, en public, démo... )
  • 2002 : Libero
  • 2005 : The Gift
  • 2009 : Time to Blast

Avec le groupe Little Bob Blues Bastards :

  • 2013 : Break Down the Walls
  • 2015 : Howlin
  • 2018 : New Day Coming
  • 2021 : We Need Hope

Enregistrements en public[modifier | modifier le code]

Avec Little Bob Story :

  • 1979 : Live in London (l'album vinyle original offrait en bonus un 45 tours du même concert, qui est inclus maintenant dans le CD)
  • 1984 : Wanderers... Followers... Lovers... (réédité en 1992 avec deux titres en bonus, auxquels participe Southside Johnny)
  • 1991 : Alive or Nothing

Sous le nom Little Bob :

  • 2003 : Rock on Riff on Roll on Move on, Live 2003 (2 CD)
  • 2007 : Live in the Dockland, concert aux Docks Océane, Le Havre, le (inclus un DVD du concert, avec quelques titres différents)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Wild & Deep - Best of 1989-2009

Participations[modifier | modifier le code]

Little Bob dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

L'écrivain Jean-Bernard Pouy fait plusieurs clins d’œil à Little Bob, comme dans son roman de 1987 L'homme à l'oreille croquée : « Je me suis levé. J'ai été regarder machinalement qu'est ce que c'était ce rock qui passait pour la troisième fois. Too Young to Love Me, Little Bob Story. Ah oui un groupe du Havre. Son chanteur, c'est Marguerite Duras avec un cuir et des lunettes noires. »

En 2011, Roberto Piazza joue son propre rôle dans le film Le Havre d'Aki Kaurismäki, en compétition au Festival de Cannes 2011.

En sort un livre de Jean-Noël Levavasseur comprenant 24 nouvelles de 24 auteurs dont chacune est inspirée par les titres des 24 albums de Little Bob : Stories of Little Bob Story. Histoires pour Roberto aux éditions Krakoen.

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Rockin' Class Hero, documentaire sur Little Bob (52 min), par Gilbert Carsoux et Laurent Jézéquel. Distribution Zaradoc Films.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Little Bob enregistre son nouvel album en Sarthe », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Quand la musique de Little Bob inspire des auteurs de polar », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]