Serguei Dounovetz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Serguei Dounovetz
Description de cette image, également commentée ci-après
Serguei Dounovetz en 2019 par Laurent Delemotte.
Alias
Naissance (62 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Prix Polar jeunesse de Montigny-lès-Cormeilles 2006
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Moviola (1994)
  • Odyssée Odessa (1999)
  • Le Marabout de Barbès (2005)
  • Sarko et Vanzetti (2010)
  • L'Ange de la retirada (2010)
  • Les Loups de Belleville (2018)

Compléments

Signature Serguei Dounovetz.jpg

Serguei Dounovetz, né le à Paris, est un écrivain et scénariste français, auteur de romans noirs et de littérature d'enfance et de jeunesse. Il vit à Montpellier depuis 1990. Il est le créateur de la série Niki Java.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Paris en 1959 dans le XIe arrondissement. Autodidacte, il écrit ses premiers poèmes à l'âge de douze ans. À seize ans, il confectionne un recueil de poésies intitulé Amertume qu'il vend à la criée sur les marchés (les textes sont ronéotypés). En 1976, il rencontre le poète Pierre Daugièras qui l’encourage.

De seize à dix-neuf ans, il pratique de nombreux métiers : factotum, huissier dans une banque, colleur d’affiches, coursier, ripeur, sauveteur en mer, maître nageur à la ville de Paris, chauffeur de maître, roadie sur les grands concerts et machiniste au Lido. En 1977, il forme le groupe de Rock « Les Maîtres Nageurs » où il chante et joue de la guitare. Suivront de nombreux concerts. Parolier (sociétaire à la SACEM), il écrit des chansons pour d’autres musiciens.

Pendant les années 1980, il crée le Studio de répétition « Macadam Bop » à Montreuil. En 1983, il enregistre un 45 tours (Production One) intitulé : Le Pompier zingueur cravateur (influence : Au Bonheur des dames) et réalise un court métrage de fiction en super 8 mm intitulé Le Couple silencieux présenté à l’université Paris IV. Il réalisera plusieurs courts-métrages expérimentaux. De 1984 à 1989, il écrit régulièrement des nouvelles dont certaines sont publiées dans des anthologies.

Au début des années 1990, il est scénariste sur des épisodes de film d’animation, et monteur sur le court métrage cinéma de Frédéric Bouquet, Ginette. Il écrit et réalise un court métrage de fiction 16 mm 100 mètres libre et sans toi (polar musical) et une pièce de théâtre : Du bout des lèvres jouée par la compagnie « La Puce qui renifle » à Montpellier. En 1994, il sort son premier roman Moviola aux Éditions Le Dilettante.

Depuis, il se consacre entièrement à l’écrit (romans, nouvelles, scénarios de BD). Il anime également des rencontres et des ateliers d'écriture en milieu scolaire[1] et dans les prisons. Il a dirigé la collection « Polar Rock » aux éditions Mare Nostrum de Perpignan (5 titres parus)[2].

Son roman Le Marabout de Barbès est récompensé en 2006 par le prix Polar jeunesse de Montigny-lès-Cormeilles. Il s'agit de la première enquête du jeune Niki Rakowski qui s'est choisi comme surnom « Niki Java » en référence au héros des romans policiers que lit son père. Serguei Dounovetz a publié deux romans pour grand public, La vie est une marie-salope (1997) et Born Toulouse forever (2008), ayant ce journaliste d'investigation pour héros. Avec la série jeunesse qui reprend le personnage de Niki Java, Serguei Dounovetz explore les arrondissements de Paris à la façon de Léo Malet dans Les Nouveaux Mystères de Paris. Grâce à cette série, son admiration pour Léo Malet, son style et sa parfaite connaissance de Paris, les éditions French Pulp le choisiront pour inaugurer en 2018 la série des « Nouvelles enquêtes de Nestor Burma », avec son roman Les Loups de Belleville[3].

Serguei Dounovetz aborde dans ses romans des sujets de société comme la formation des sectes, les groupes fascistes ou communautaires (les skinheads, gothiques), la retirada, l'économie souterraine et la drogue…

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Niki Java[modifier | modifier le code]

Autres romans[modifier | modifier le code]

Ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

Série Les Enquêtes de Niki Java[modifier | modifier le code]

  1. Le Marabout de Barbès (18e arrondissement de Paris). Prix Polar jeunesse de Montigny-lès-Cormeilles 2006.
    1. Paris : Syros jeunesse, coll. « Souris noire », 2005, 121 p. (ISBN 2-7485-0386-4)
    2. Paris : Syros jeunesse, coll. « Souris noire », 2009, 121 p. (ISBN 978-2-7485-0822-2)
    3. Paris : Syros jeunesse, coll. « Souris noire », 2011, 128 p. (ISBN 978-2-7485-1120-8)
  2. Les Gothiques du Père-Lachaise (20e arrondissement de Paris)
    1. Paris : Syros jeunesse, coll. « Souris noire », 2008, 283 p. (ISBN 978-2-7485-0696-9)
  3. Le Rap de la Butte-aux-Cailles (13e arrondissement de Paris)
    1. Paris : Syros jeunesse, coll. « Souris noire », 2011, 144 p. (ISBN 978-2-7485-1087-4)
  4. Niki Java traque la banque (7e arrondissement de Paris)
    1. Paris : Syros jeunesse, coll. « Souris noire », janv. 2014, 176 p. (ISBN 978-2-74-851525-1)

Autres ouvrages pour la Jeunesse[modifier | modifier le code]

Récits[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • L'Ange de la retirada[4], scénario de Serguei Dounovetz ; dessin de Paco Roca. Saint-Jean de Védas : 6 pieds sous terre, 2010. (Plantigrade). (ISBN 978-2-35212-055-1)
    • L'album existe aussi dans une trad. espagnole : El ángel de la retirada. Barcelone : Bang, 2010, 62 p. (Chispa). (ISBN 9788415051244) (notice BnF no FRBNF45158504)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Doigt sur la détente et autres histoires (recueil de 13 nouvelles). Paris : Aumage éd., 2003, 173 p. (ISBN 2-915070-01-6)
  • La Vie est une immense cafétéria (recueil de 12 nouvelles). Marseille : Aaarg éditions, coll. "Canaille", oct. 2015, 140 p. (ISBN 978-2-37031-037-8)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Dans des anthologies[modifier | modifier le code]

  • Sarah et les insectes, dans Douze et amères : nouvelles noires / textes recueillis par Natalie Beunat. Paris : Fleuve noir, 1997, p. 149-175. (Les Noirs ; 36). (ISBN 2-265-06359-2)
  • La Musique adoucit les meurtres, dans 13 cours des Chevaliers du Mail, 34000 Montpellier : roman collectif. Nice : Éd. du Ricochet, 04/1998, p. 127-144 (Les 13 voies du Ricochet). (ISBN 2-911013-14-X)
  • Bureau des affaires anonymes, dans Lettres anonymes : par 17 écrivains du roman noir. Grignan : Éd. Colophon, 1998, 51 p. (ISBN 2-9509897-4-8)
  • Cafet'blues, dans Noir comme Eros : 22 nouvelles noires érotiques. Charlieu : la Bartavelle éd., 2000, 243 p. (La Bartavelle noire). (ISBN 2-87744-575-5)
  • À l'ombre du désert, dans Noir Été : nouvelles. Paris : Fleuve noir, 2000, p. 71-91 (éd. hors commerce Maison de la Presse)
  • Champagne, dans Le Dernier Livre : nouvelles. Ermont : Nouvelle donne ; Paris : Nestiveqnen éd., 2002. (Nouvelle donne collection ; 5). (ISBN 2-910899-51-9)
  • L'Imposteur, dans D'ici à nulle part : hommage à Charles Bukowski / présenté par Richard Comballot. Paris : Eden, 2004. (ISBN 2-915525-00-5)
  • Walther, mon meilleur ami / ill. Manu Clabecq, dans D'ici : nouvelles écrites et illustrées en Languedoc-Roussillon. Montpellier : Anatome, 2006, p. 124-130.
  • Und immer wieder Rote (Le Sang de la treille), dans Mord im Weinkeller : 12 Kriminalgeschichten mit ausgesuchten Weinempfehlungen sowie vielen Rezepten für exquisite Weinbegleitspeisen, Hildesheim : Gerstenberg, 2007,p. 132-146, ill. Bengt Fosshag. (ISBN 978-3-8369-2661-4)
  • Le Dernier pour la route, dans Nouvelles de la révolte : 1907-2007. Perpignan : Cap Béar, 2007. (ISBN 978-2-35066-039-4)
  • Pirate, dans Noir Roussillon : quinze nouvelles policières. Perpignan : éditions Mare Nostrum, 2007, p. 95-102. (Les Polars catalans). (ISBN 978-2-908476-51-4)
  • La Main du Diable, dans Dimension de Capes et d'Esprits (tome 1) : anthologie de fantasy historique présentée par Éric Boissau. Encino, CA : Black Coat Press, 2010, 314 p. (Rivière Blanche. Fusée ; 12). (ISBN 978-1-935558-72-9)
  • We're outta here, dans Ramones : 18 nouvelles punk et noires. Paris : Buchet-Chastel, 2011, p. 213-220. (ISBN 978-2-283-02490-4)
  • Brigitte Bardot Cambodgienne, dans La Souris déglinguée : 30 nouvelles lysergiques / sous la dir. de Jean-Noël Levavasseur. Rosières-en-Haye : Camion Blanc, 2011. (ISBN 978-2-35779-161-9)
  • Mission d’intérim, dans The Doors : 23 nouvelles aux portes du noir / sous la dir. de Jean-Noël Levavasseur ; illustrations de Riff Reb's. Paris : Buchet-Chastel, 2012. (ISBN 978-2-283-02582-6)
  • Killer bees / chercheur associé Martin Giurfa (neurobiologiste du comportement au CRCA), dans Laboratoires du noir. Portet-sur-Garonne : Nouvelles Éditions Loubatières, 2012. (ISBN 978-2-86266-682-2)
  • Après le casse, dans Silence on tourne ! : nouvelles du festival Mauves en Noir 2013. Mauves-sur-Loire, 2013, p. 52-58. (ISBN 978-2-9528839-6-2)
  • Come see me, dans Stories of Little Bob : histoires pour Roberto : 24 auteurs rendent hommage à Little Bob / sous la dir. de Jean-Noël Levavasseur. Roubaix : Nouvelles Éd. Krakoen, 2013, p. 37-46. (Court-Lettrages). (ISBN 978-2-36794-023-6)
  • Dinde, dans Bonnes Fêtes : vos 13 desserts littéraires / préf. Gilles Foveau. Marseille : Rouge Safran, 2013, p. 88-94. (Colombo). (ISBN 979-10-92001-04-4)
  • Un piranha dans la tête, dans Étrange étranger : nouvelles pour la Cimade / sous la dir. de Patrick Mosconi. Paris : la Manufacture de livres, 2015, 129 p. (ISBN 978-2-35887-114-3). NB : reprise sous un nouveau titre de la nouvelle Un piranha dans la baie thune (publié dans Liberté 62 : l’hebdomadaire communiste du Pas-de-Calais, 2010).
  • The Magnificent Seven, dans Sandinista ! : Hommage à The Clash : 12 nouvelles 12 auteurs Rock et Polar (vol. 1) / sous la direction de Jean-Noël Levavasseur ; préf. de Caryl Ferey ; illustrations Jean-Christophe Chauzy. Rennes : Éd. Goater, coll. "Goater noir" n°19, 11/2017 p. 7-20. (ISBN 978-2-918647-97-3). Tirage : 1500 exemplaires. Vendu aussi en coffret 3 vol. Sandinista ! : Hommage à The Clash : 36 nouvelles 36 auteurs Rock et Polar (ISBN 978-2-918647-16-4). Tirage : 1000 exemplaires.
  • Le Rap des Rapetou, dans Parce que ça nous plaît : 20 nouvelles électriques autour d'OTH [5], sous la direction de Jean-Noël Levavasseur ; préface par Spi. Tarnos : Kicking records, 2019. (ISBN 978-2-9534059-7-2)
  • À coups de batte, dans Au nom de la loi : vingt sentences autour du groupe Les $heriff / sous la direction de Jean-Noël Levavasseur ; préface de Nasty Samy. Tarnos : Kicking records, 2019, p. 99-106. (ISBN 978-2-9534059-8-9)

Dans la presse[modifier | modifier le code]

  • Porte-de-Vanves. Walther, mon meilleur ami, par SERGUEI DOUNOVETZ. , Libération, .
  • « Montpellier 2101 », ill. P'tit Luc. Midi Libre, .
  • « Rancune », ill. Antoine Brivet. Black Mamba : la revue des Pulp littératures, Éd. Céléphaïs, été 2008, n° 11, p. 20-26. (ISBN 978-2-35477-009-9)
  • « Un piranha dans la baie thune ». Liberté 62 : l’hebdomadaire communiste du Pas-de-Calais. Publication en trois épisodes. [1]- N° 908, 9-. [2]- N° 909, 16-. [3]- N° 910, 23-
  • « Champagne », Suppl. à La Gazette de Montpellier, , n° 1144.
  • « Le Petit Commerce », Aaarg ! : bandes dessinées & cultures à la masse, novembre-, n° 1. (ISBN 978-2-37031-000-2)
  • « L'Imposteur », Aaarg ! : bandes dessinées & cultures à la masse, mi-août mi-, n° 5, p. 88-92. (ISBN 978-2-37031-015-6)
  • « Il joue du piano avec les doigts des autres », Aaarg ! : bandes dessinées & cultures à la masse, janvier-, n° 7, p. 166-167. (ISBN 978-2-37031-021-7)
  • « Fanny, Le Tonkin sonne pour des prunes », ill. Jo Dounovetz, Midi Libre, , p. 5, rubr. « Nouvelles de Noël » 5/7.

Opuscules[modifier | modifier le code]

  • Le Doigt sur la détente. Paris : Aumage éd., coll. « Les nouvelles du voyageur : noir » no 1, 2002, 22 p. (ISBN 2-9517955-7-2)
  • Killer bees. Nouvelle offerte par le FIRN (Festival International du roman Noir), de Frontignan, 09/2020. Ill. de Laurent Lolmède.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Le Couple silencieux, court métrage de fiction en super 8 mm présenté à l’université Paris IV.
  • 1995 : 100 mètres libre et sans toi, court métrage, polar musical.
  • 2011 : Le Fantôme de la frontière (docu-fiction), avec Clémence Fulleda et Gérard Rampant.
  • 2019 : Western Z : photoroman musical, réalisé par Serguei Dounovetz et écrit par Debby Cha Cha Cha et Serguei Dounovetz, agrémenté de peintures de Jean-Paul Bocaj.

Théâtrographie[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Du bout des lèvres. Texte original : Serguei Dounovetz. Mise en scène : Bernard Liger. Comédiens : Pascale Barandon, Marie-Hélène Courtin, Irène Fabry. Coproduction : Cie La Puce qui renifle. Théâtre Ipso Facto, Montpellier.
  • 2016 : Tue chien. Adaptation : Joel Collot, d'après le roman de Serguei Dounovetz. Mise en scène et interprétation : Véronique Massat, Allice Mercadier et Joël Collot. Compagnie Art Mixte[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Le Pompier zingueur cravateur / Les Maîtres nageurs. 45 tours. Production One - 1983. Influence : Au Bonheur des Dames. (notice BnF no FRBNF38175387)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

  • Laurent Girardon. « Interview Rock ». Black Mamba : la revue des Pulp littératures. Montpellier : Éd. Céléphaïs, , n° 13, p. 55-58
  • « Portrait Serguei Dounovetz ». Voyelles : la lettre d'information de la Médiathèque départementale de l'Hérault n° 24, , p. 8
  • Jean-Marie David. « Entretien avec Serguei Dounovetz », revue Temps noir, Éditions Joseph K., Nantes, , no 16, p. 348-375. (ISBN 978-2-910686-65-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :