Liste des unités militaires françaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des unités militaires)
Aller à : navigation, rechercher

En terme militaire, unité a aussi le sens de division militaire.

Unités classées par déplacement au combat[modifier | modifier le code]

Armée de Terre[modifier | modifier le code]

Infanterie[modifier | modifier le code]

Cavalerie[modifier | modifier le code]

Artillerie[modifier | modifier le code]

  • Artillerie automotrice
  • Artillerie à Cheval
  • Artillerie à Pied
  • Artillerie coloniale
  • Artillerie de campagne
  • Artillerie de montagne
  • Artillerie de tranchée
  • Artillerie lourde
  • Artillerie tractée

Génie[modifier | modifier le code]

Transmissions[modifier | modifier le code]

Les transmissions sont une arme très récente, car elle a été créée en 1942.

Train & Train des Équipages[modifier | modifier le code]

Le train des équipages a été créé par Napoléon pour s'assurer un transport des vivres, et des munitions sur les champs des batailles. Le décret créant ces premiers 10 bataillons précisait que chaque conducteur serait armé d'un sabre et d'une carabine pour défendre le convoi le cas échéant.

Aviation légère de l'armée de terre (ALAT)[modifier | modifier le code]

Autres services[modifier | modifier le code]

Sous-direction formation et des écoles de la direction des ressources humaines de l'armée de terre (DRHAT/SDFE)[modifier | modifier le code]

ex Commandement de la formation de l'Armée de Terre (CoFAT)

Il supervise:

Commissariat de l'armée de terre (anciennement Intendance militaire)[modifier | modifier le code]

Le service du CAT existe sous ce nom depuis 1984 mais sous le nom de commissariat ou d'intendance existe, de façon organisée, au moins depuis le XIVe siècle (nomination de commissaires de guerres par Jean le Bon). Il s'occupe aujourd'hui de l'administration et des finances de l'armée de terre. Il est dirigé par des commissaires, recrutés sur concours après des études universitaires.

Services secrets[modifier | modifier le code]

Voir la liste des Liste des services secrets et l'article traitant ce sujet.

Brigade franco-allemande[modifier | modifier le code]

La brigade franco-allemande, unité binationale officiellement créée le 2 octobre 1989, rassemble 5 000 soldats, pour moitié français et pour moitié allemands, stationnés à ce jour dans trois garnisons du Bade-Wurtemberg (Müllheim (Baden) est le siège de l'état-major).

Services médicaux[modifier | modifier le code]
Musiques[modifier | modifier le code]

Marine[modifier | modifier le code]

Dans l'Armée de Mer, nous pouvons retrouver des forces d'infanterie en nombre variable selon les pays, les missions et les époques : ce sont les fusiliers marins, à ne pas confondre avec les troupes de marine qui elles appartiennent à l'Armée de Terre. À noter que le Marines Corps de États-Unis peut être considéré comme une Armée à part entière car il en possède toutes les composantes (à l'exception des moyens navals) : aviation, cavalerie, infanterie.

Armée de l'Air[modifier | modifier le code]

Gendarmerie Nationale[modifier | modifier le code]

La Gendarmerie nationale est une force de police faisant partie des forces militaires française. Elle peut exercer ses missions dans le milieu civil comme militaire.

Elle peut être comparé par exemple à la Guardia Civil en Espagne ou Corps des Carabinieri en Italie.

Sa composition : Gendarmerie Mobile, Gendarmerie Départementale, Garde républicaine, Corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale

Unités toutes armes par destination[modifier | modifier le code]

Garde[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]