Ligue musulmane du Pakistan (Z)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligue musulmane du Pakistan (Z)
Image illustrative de l’article Ligue musulmane du Pakistan (Z)
Logotype officiel.
Présentation
Président Mohammed Ijaz-ul-Haq
Fondation Octobre 2002
Siège Bahawalnagar, Pendjab
Scission de Ligue musulmane du Pakistan
Positionnement Extrême droite
Idéologie Islamisme
Conservatisme
Nationalisme pakistanais
Couleurs Vert
Site web www.pmlzia.comVoir et modifier les données sur Wikidata

La Ligue musulmane du Pakistan (Z) (anglais : Pakistan Muslim League (Zia-ul-Haq Shaheed) ; ourdou : پاکستان مسلم لیگ ض) est un parti politique pakistanais. Il a été fondé en octobre 2002 par Mohammed Ijaz-ul-Haq, qui a donné la lettre « Z » à son parti en hommage à son père, le général Muhammad Zia-ul-Haq, qui a dirigé le pays durant les années 1980.

Cette faction de la Ligue musulmane est toujours restée marginale, en ne parvenant que deux fois à remporter un unique siège de député à l'Assemblée nationale, et ayant une certaine influence dans le sud de la province du Pendjab, notamment à Bahawalnagar où se trouve son siège.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation et alliance avec la Ligue musulmane (Q)[modifier | modifier le code]

Le parti est fondé en octobre 2002 par Mohammed Ijaz-ul-Haq, jusqu'ici membre de la Ligue musulmane du Pakistan (N) et qui a notamment été ministre sous le premier gouvernement du Nawaz Sharif. À l’approche des élections législatives de 2002, alors que la Ligue musulmane du Pakistan (Q) fait scission de la ligue de Sharif pour soutenir Pervez Musharraf, Ijaz-ul-Haq fonde sa propre faction, celui-ci n'ayant pas été satisfait par les responsabilités qu'on lui offrait dans la nouvelle ligue[1]. Il l'a nomme en l'honneur de son père, Muhammad Zia-ul-Haq, qui a dirigé le pays de 1977 jusqu'à sa mort en 1988. Il défend notamment la politique d'islamisation menée autrefois par son père.

À la suite des élections législatives de 2002, Ijaz-ul-Haq remporte l'unique siège de son parti à l'Assemblée nationale, dans une circonscription de Bahawalnagar. Il s'allie ensuite avec la Ligue musulmane du Pakistan (Q) et Zia-ul-Haq devient ministre des affaires religieuses et des minorités[1]. Les deux ligues finissent pas se séparer en février 2010[2].

Opposition et élections de 2013[modifier | modifier le code]

Durant les inondations de 2010, le parti se fait remarquer pour sa participation aux actions humanitaires dans le sud de la province du Pendjab[3].

En octobre 2011, au moment où la Ligue musulmane du Pakistan (N) menace de provoquer la dissolution de l'Assemblée provinciale du Pendjab, la Ligue (Z) est le seul parti à soutenir cette position[4].

À la suite des élections législatives de 2013, Mohammed Ijaz-ul-Haq est de nouveau le seul à remporter un siège à l'Assemblée nationale dans la quatrième circonscription de Bahawalnagar[5], et le parti remporte également deux sièges à l'Assemblée provinciale du Pendjab, en réunissant 0,41 % des suffrages soit 114 734 voix[6]. Le parti perd cependant tous ces élus lors des élections législatives de 2018.

Tableau récapitulatif des scrutins[modifier | modifier le code]

Élections % de suffrages
(échelle nationale)
Votes populaire Nombre de sièges à
l’Assemblée nationale
% des sièges Position
Législatives de 2002[7] 0,3 % 87 394 1 / 342 0,29 % Coalition avec la LMP-Q
Législatives de 2008 NC NC NC NC NC
Législatives de 2013[8] 0,28 % 128 510 1 / 342 0,29 % Opposition
Législatives de 2018[9] 0,18 % 97 201 0 / 342 0 % Opposition

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Parties to inform EC about merger with PML sur Dawn.com, le 20 mai 2005.
  2. (en) Zia's son Ijaz-ul-Haq decides to join hands with Nawaz sur Dawn.com, le 23 octobre 2012
  3. (en) PML-Z to distribute relief goods sur Pakistan Daily, le 10 septembre 2010.
  4. (en) PML-N threatens to dissolve Punjab Assembly sur The Express Tribune, le 9 octobre 2011.
  5. (en) Pakistan elections 2013 total voter turnout: 55% sur The Express Tribune, le 21 mai 2013.
  6. (en) [PDF] Party Wise Total Vote Bank - Provincial Assembly of Punjab « Copie archivée » (version du 3 août 2016 sur l'Internet Archive) sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan.
  7. (en) Parliamentary Chamber: National Assembly sur le site officiel de l'Union interparlementaire.
  8. (en) [PDF] Party Wise Total Vote Bank - Elections 2013 « Copie archivée » (version du 3 août 2016 sur l'Internet Archive) sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan.
  9. (en) Party Wise Vote Bank sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan.

Liens externes[modifier | modifier le code]