Ligue musulmane du Pakistan (Z)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligue musulmane du Pakistan.

Ligue musulmane du Pakistan (Z)

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo officiel

Présentation
Fondation Octobre 2002
Président Mohammed Ijaz-ul-Haq
Représentation
Députés
1 / 342
Sénateurs
0 / 100
Représentation régionale
Députés du Penjab
2 / 371
Députés du Sind
0 / 168
Députés de Khyber Pakhtunkhwa
0 / 124
Députés du Balouchistan
0 / 65
Orientations
Idéologie Islamisme, conservatisme
Couleurs Vert
Informations
Siège Bahawalnagar, Pendjab
Site web www.pmlzia.com

La Ligue musulmane du Pakistan (Z) (anglais : Pakistan Muslim League (Zia-ul-Haq Shaheed), ourdou : (پاکستان مسلم لیگ (ض) est un parti politique pakistanais. Il a été fondé en octobre 2002 par Mohammed Ijaz-ul-Haq, qui a donné la lettre « Z » à son parti en hommage à son père, le général Muhammad Zia-ul-Haq, qui a dirigé le pays durant les années 1980.

Cette faction de la Ligue musulmane est toujours restée marginale, en ne parvenant que deux fois à remporter un unique siège de député à l'Assemblée nationale, et ayant une certaine influence dans le sud de la province du Pendjab, notamment à Bahawalnagar où se trouve son siège.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation et alliance avec la Ligue musulmane (Q)[modifier | modifier le code]

Le parti est fondé en octobre 2002 par Mohammed Ijaz-ul-Haq, jusqu'ici membre de la Ligue musulmane du Pakistan (N) et qui a notamment été ministre sous le premier gouvernement du Nawaz Sharif. À l’approche des élections législatives de 2002, alors que la Ligue musulmane du Pakistan (Q) fait scission de la ligue de Sharif pour soutenir Pervez Musharraf, Zia-ul-Haq fonde sa propre faction, celui-ci n'ayant pas été satisfait par les responsabilités qu'on lui offrait dans la nouvelle ligue[1]. Il l'a nomme en l'honneur de son père, Muhammad Zia-ul-Haq, qui a dirigé le pays de 1977 jusqu'à sa mort en 1988. Il défend notamment la politique d'islamisation menée autrefois par son père.

À la suite des élections législatives de 2002, Zia-ul-Haq remporte l'unique siège de son parti à l'Assemblée nationale, dans une circonscription de Bahawalnagar. Il s'allie ensuite avec la Ligue musulmane du Pakistan (Q) et Zia-ul-Haq devient ministre des affaires religieuses et des minorités[1]. Les deux ligues finissent pas se séparer en février 2010[2].

Opposition et élections de 2013[modifier | modifier le code]

Durant les inondations de 2010, le parti se fait remarquer pour sa participation aux actions humanitaires dans le sud de la province du Pendjab[3].

En octobre 2011, au moment où la Ligue musulmane du Pakistan (N) menace de provoquer la dissolution de l'Assemblée provinciale du Pendjab, la Ligue (Z) est le seul parti à soutenir cette position[4].

À la suite des élections législatives de 2013, Mohammed Ijaz-ul-Haq est de nouveau le seul à remporter un siège à l'Assemblée nationale dans la quatrième circonscription de Bahawalnagar[5], et le parti remporte également deux sièges à l'Assemblée provinciale du Pendjab, en réunissant 0,41 % des suffrages soit 114 734 voix[6].

Tableau récapitulatif des scrutins[modifier | modifier le code]

Élections  % de suffrages
(échelle nationale)
Votes populaire Nombre de sièges à
l’Assemblée nationale
 % des sièges Position
Législatives de 2002[7] 0,3 % 87 394 1 / 342 0,29 % Opposition
Législatives de 2008 N/A N/A N/A N/A N/A
Législatives de 2013[8] 0,28 % 128 510 1 / 342 0,29 % Opposition

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Parties to inform EC about merger with PML sur Dawn.com, le 20 mai 2005.
  2. (en) Zia's son Ijaz-ul-Haq decides to join hands with Nawaz sur Dawn.com, le 23 octobre 2012
  3. (en) PML-Z to distribute relief goods sur Pakistan Daily, le 10 septembre 2010.
  4. (en) PML-N threatens to dissolve Punjab Assembly sur The Express Tribune, le 9 octobre 2011.
  5. (en) Pakistan elections 2013 total voter turnout: 55% sur The Express Tribune, le 21 mai 2013.
  6. (en) [PDF] Party Wise Total Vote Bank - Provincial Assembly of Punjab sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan.
  7. (en) Parliamentary Chamber: National Assembly sur le site officiel de l'Union interparlementaire.
  8. (en) [PDF] Party Wise Total Vote Bank - Elections 2013 sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan.

Liens externes[modifier | modifier le code]