Liddes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liddes
Liddes
Blason de Liddes
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Entremont
Localité(s) Chandonne, Dranse, Rive-Haute, Fontaine-Dessous, Fontaine-Dessus, Vichères, Fornex, Palazuit, Chez-Petit
Communes limitrophes Val de Bagnes, Bourg-Saint-Pierre, Orsières
Président Stève Lattion (PDC)
NPA 1945
No OFS 6033
Démographie
Gentilé Lidderain
Population
permanente
735 hab. (31 décembre 2020)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ 33″ nord, 7° 11′ 11″ est
Altitude 1 346 m
Superficie 60,16 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Liddes
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Liddes
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
Voir sur la carte administrative du canton du Valais
City locator 14.svg
Liddes
Liens
Site web www.liddes.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Liddes est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district d'Entremont.

Géographie[modifier | modifier le code]

Photo aérienne prise en 1946.

Liddes est jouxtée au sud par la commune de Bourg-Saint-Pierre, à l'est par Bagnes, à l'ouest et au nord par Orsières.

La commune se situe sur l'axe international du Grand-Saint-Bernard. Le village de Liddes est l'avant-dernier village du canton avant le tunnel et le col du Grand-Saint-Bernard qui conduisent en Italie (Vallée d'Aoste).

Panorama de la commune de Liddes depuis la Croix.

Population[modifier | modifier le code]

Gentilé et surnom[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune se nomment les Lidderains[3] ou les Lidderins (fém. : Lidderindzes)[4].

Ils sont surnommés li Peca-Fâva, soit les mange-fèves en patois valaisan, et les Velans, soit ceux du village, par les habitants du chef-lieu du district, Sembrancher[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune compte 735 habitants au 31 décembre 2020, pour une densité de population de 12 hab./km2 [1].

Elle comptait 1 243 habitants en 1802, 1 347 en 1850, 1 076 en 1900, 720 en 1950 et 659 en 2000[5].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Le village de Liddes possède une école primaire ; pour l'école secondaire, les enfants se déplacent à Orsières. Il est entouré de deux chapelles, l'une au nord dédiée à Saint-Laurent, et l'autre au sud dédiée à Saint-Étienne, l'église principale étant dédiée à Saint-Georges. La fête patronale est le .

Les villages de Rive-Haute et de Chandonne possèdent aussi une chapelle. Depuis 1996, le village de Dranse a un oratoire.

Liddes dans la culture[modifier | modifier le code]

Liddes au XIXe siècle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2020 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. Charles Knapp (dir.), Dictionnaire géographique de la Suisse, vol. 6 : Toffen - Zybachsplatte, Neuchâtel, Victor Attinger, 1902-1910, p. 191 [détail des éditions] [lire en ligne (page consultée le 17.11.2022)]
  4. a et b Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 75
  5. Albano Hugon, « Liddes » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Sur les autres projets Wikimedia :