Le Père Goriot (film, 1945)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Père Goriot (homonymie).
Le Père Goriot
Réalisation Robert Vernay
Scénario Charles Spaak
d'après le roman de
Honoré de Balzac
Acteurs principaux
Sociétés de production Regina Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 103 minutes
Sortie 1945

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Père Goriot est un film français réalisé par Robert Vernay, sorti en 1945.

Le film est une adaptation du roman Le Père Goriot d'Honoré de Balzac.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le père Goriot aime ses deux filles à la folie, au point de n'être heureux que de leur bonheur. Enrichi dans le commerce des pâtes, il leur a donné d'énormes dots, ce qui leur a permis d'épouser des hommes titrés et bien en vue dans le tout Paris. Pour elles, il se prive de tout, allant jusqu'à vendre ses couverts en argent pour payer leurs dettes. Pensionnaire bourgeois à la pension Vauquer, il s'appauvrit et finit par habiter une sordide mansarde où il ne mange que du pain. Au moment où, mourant, il attend la visite de ses filles, Eugène de Rastignac, son voisin chez madame Vauquer et Horace Bianchon, un étudiant en médecine, sont les deux seules personnes à l'assister. Goriot ne verra pas ses filles avant de mourir : elles sont au bal.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]