Le Loup des mers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Loup des mers
Image illustrative de l'article Le Loup des mers
Première édition américaine de Le Loup des Mers (1904)

Auteur Jack London
Genre Roman d'aventure psychologique
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Sea-Wolf
Éditeur Macmillan Company
Lieu de parution New York
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution 1904
Version française
Traducteur Paul Gruyer et Louis Postif
Éditeur Georges Crès
Date de parution 1926
Lieu de parution Paris
Nombre de pages 293

Le Loup des mers (titre original : The Sea-Wolf) est un roman de l'écrivain américain Jack London publié aux États-Unis en 1904. En France, il a paru pour la première fois en 1926[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

La Raison du plus fort : voilà la devise de Loup Larsen, capitaine de la goélette Le Fantôme. Violent, brutal, meurtrier, ne vivant que pour vaincre et dompter les autres, Loup, à la force de titan, terrorise son équipage fruste de matelots et de chasseurs de phoques. Secouru à la suite d'un naufrage, Humphrey Van Weyden, homme de lettres distingué, est contraint de vivre l'enfer de la goélette.

Délicat, croyant à l'immortalité de l'âme, Humphrey est confronté au matérialisme cynique de Larsen. Il fait la connaissance de l'équipage de cette brute. George Leach, mousse mais remplacé par Humphrey dès le début du livre, et Jonhson montent une partie de l'équipage contre Larsen. Malheureusement, ils meurent. C'est alors qu'une jeune femme perdue en mer, Maud, est à son tour secourue par Le Fantôme. Humphrey s'en éprend, mais le sinistre Loup la convoite.

Le couple s'enfuit et débarque sur une île remplie de phoques. Il réussit à construire une maison et à chasser le phoque. Un jour, Humphrey Van Weyden découvre Le Fantôme sur les rivages de l'île. Seul Loup Larsen est à bord. Celui-ci est malade mais trouve encore l'énergie d'essayer de tuer Humphrey. Il échoue et meurt du cancer en croyant toujours qu'après la mort, il n'y a que le néant. Humphrey et Maud sont enfin sauvés par un bateau qui vient vers l'île.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Le Loup des mers, série télévisée (6 épisodes), avec Raimund Harmstorf dans le rôle de Loup Larsen.
  • 1993 : Le Loup des mers, téléfilm américain avec Charles Bronson dans le rôle de Loup Larsen.
  • 2008 : Seawolf-Le loup des mers, téléfilm allemand de Christoph Schrewe, .

En bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Le Loup des mers, librement adapté par Riff Reb's, aux éditions Soleil Productions. (Album lauréat de la première édition du Prix de la BD Fnac 2013[2].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice n°: FRBNF41663002 de la Bibliothèque nationale de France
  2. Page du Prix de la 1re édition 2013, sur le site de la Fnac.