Sebastian Koch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Sebastian Koch
Description de cette image, également commentée ci-après

En 2009.

Naissance (54 ans)
Karlsruhe, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Allemagne allemand
Profession Acteur
Films notables La Vie des autres

Sebastian Koch, né le à Karlsruhe (Allemagne), est un acteur allemand.

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Koch passe sa jeunesse à Stuttgart chez sa mère célibataire. Il souhaite devenir musicien, mais la mise en scène du directeur Claus Peymann le conduit à la fin des années 1970 à changer son orientation professionnelle et d’embrasser la carrière d’acteur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Koch suit sa formation de 1982 à 1985 à l’école d’art dramatique Otto Falckenberg à Munich. À côté de son travail dans le domaine cinématographique, il démontre une diversité dans son jeu d’acteur. Il joue au théâtre municipal de Darmstadt entre autres le rôle de Peer Gynt, ainsi que Leonce dans Léonce et Léna. Au Schillertheater à Berlin il interprète le personnage Roller dans la pièce Les Brigands de Friedrich von Schiller, ainsi que Orest dans Iphigénie en Tauride de Goethe. Puis quelques années plus tard au théâtre municipal de Bochum il obtient le rôle du Lord Goring dans Un mari idéal d’Oscar Wilde sous la direction d’Armin Holz.

Film et télévision[modifier | modifier le code]

Sebastian Koch fait sa première apparition à la télévision en 1980 dans l’épisode 77 de la série Derrick, suivit par un épisode dans la série policière populaire allemande Tatort en 1986, dans laquelle il côtoie dans son rôle le commissaire Helmut Fischer. De nombreux polars et thrillers comme Der Mann mit der Maske et Die brennende Schnecke suivent, jusqu’à ce qu’il joue en 1997 le personnage d’Andreas Baader dans le film en deux parties Todesspiel (de) de Heinrich Breloer.

Sebastian Koch obtient en 2002 le Prix Adolf-Grimme pour le rôle principal du film Der Tanz mit dem Teufel - Die Entführung des Richard Oetker ainsi que pour sa performance dans le rôle de Klaus Mann dans l’histoire familiale Die Manns. Ce film en trois parties est élu en 2002 Événement télévisé de l’année avec le Prix de la Télévision Allemande. En outre Koch obtient pour ce même film le Prix de Télévision de Bavière.

Le drame historique Napoléon, dans lequel Koch joue à côté de Gérard Depardieu, John Malkovich et Isabelle Rossellini lui apporte une réputation grandissante au niveau international. En personnifiant le rôle de Rodolphe Löwenstein dans Princesse Marie, Koch joue l’amant de Catherine Deneuve.

Sebastian Koch joue dans ses films souvent des rôles de personnalités historiques importantes, dont Rudolf Höss dans l’adaptation de Costa-Gavras du documentaire dramatique de Rolf Hochhuth Amen.. Le Tunnel de Roland Suso Richter, étant désormais le film en deux parties ayant eu le plus grand succès à la télévision allemande, traite le creusement d’un tunnel de fuite sous le Mur de Berlin juste après sa construction en 1961. Le film Zwei Tage Hoffnung de Peter Keglevics parle de l’insurrection du 17 juin 1953 en Allemagne de l’Est, dans lequel Koch joue un journaliste de Berlin Ouest, dont la famille se trouve dans la partie est de la ville. Sebastian Koch interprète le rôle de Stauffenberg (scénarisé par Jo Baier en 2004 et récompensé avec le Prix de la Télévision Allemande), dans le film en trois parties de Heinrich Breloer Speer und er - après Todesspiel et Die Manns la troisième coopération avec ce metteur en scène - il reçoit le Prix de la Télévision Allemande pour son interprétation du rôle de l’architecte en chef du parti nazi Albert Speer.

En 2006 Sebastian Koch prête son concours au drame La La Vie des autres de Florian Henckel Von Donnersmarck. Dans celui-ci il personnifie l’auteur dramatique Georg Dreyman qui mène avec sa concubine une vie en tant que dissident en RDA, étant surveillé et espionné. Ce film remporte en 2007 l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, ainsi que le BAFTA-Award, le César, le Prix du cinéma européen et le Prix du Film Allemand. Sebastian Koch est récompensé pour son interprétation dans ce même film avec le Globe d'or en tant que meilleur acteur européen, le Prix Quadriga et avec plusieurs Bambis.

Le film Black Book (Zwartboek) de Paul Verhoeven est également porté à l’écran en 2006. Koch y joue un officier nazi en Hollande occupée, qui tombe amoureux d’une résistante juive (Carice van Houten). Ce film célèbre sa première pendant la Mostra de Venise et pendant le Festival international du film de Toronto.

Après avoir tourné le film In jeder Sekunde en 2007/2008, Koch est à nouveau devant la caméra de mai à juillet 2008 dans le premier rôle du film d’aventure Le Loup des mers du roman du même titre de Jack London. Sebastian Koch personnifie dans ce film le despote seul Loup Larsen - entre la force brutale et le romantisme ardent en mer. Le tournage pour ce film télévisé en deux parties en langue anglaise d’après le scénario de Nigel Williams et sous la direction de l’Anglais Mike Barker fut réalisé à Halifax au Canada. Il est récompensé par la Guilde canadienne des réalisateurs et Sebastian Koch remporte une nomination pour les International Emmy Awards de 2010 remises par l’Academy of Television Arts and Sciences.

Également en 2008 est tourné en Suisse le film Manipulation (d’après le roman Das Verhör des Harry Wind de Walter Diggelmann) avec Sebastian Koch et Klaus Maria Brandauer en tant que premiers rôles.

Koch joue en 2010 dans la comédie tragique anglaise Albatross le premier rôle masculin sous la direction de Niall MacCormick. Il incarne en outre le Pr Bressler dans le film Sans identité (avec Liam Neeson et Diane Kruger) sous la direction de Jaume Collet-Serra. Dans la série télévisée anglaise Camelot il accepte le rôle secondaire du Roi Uther (à côté d’Eva Green et Joseph Fiennes). En automne 2010 suit la production UFA Bella Block - Stich ins Herz sous la direction de Stephan Wagner, dans laquelle Koch joue le rôle de Max Klöckner. En tant qu’animateur et locuteur, Sebastian Koch apparaît également en 2010 dans trois documentaires de la marque Terra X du ZDF, présentant la Cathédrale de Cologne, le Château de Neuschwanstein, ainsi que l’Église Notre-Dame de Dresde.

En 2011 Koch joue le rôle principal dans la production tchèque In the Shadow (Ve Stínu) en tant qu’enquêteur Zenk, qui doit s’imposer contre son rival et contre le régime communiste des années 50 à Prague. Dans la production allemande Das Wochenende, une adaptation du roman de Bernhard Schlink, il incarne en 2012 un des terroristes (Jens Kessler) de la Fraction armée rouge, organisation terroriste allemande d’extrême gauche, qui s’est vu accorder grâce après deux ans d’emprisonnement. Ce film aborde sa rencontre avec ses compagnons de fortune. Le tournage du film Dieu aime le caviar - une adaptation cinématographique historique grecque-russe - commence dans la même année, dans laquelle Koch personnifie le héros national grec Ioánnis Varvákis, qui monte de la position d’ancien pirate à un millionnaire de caviar et un philanthrope internationalement reconnu. En tant qu’adversaire de Varvakis agissent Catherine Deneuve en tant que Catherine II et John Cleese en tant qu’Officier McCormick. Le film Suspension consentie de l’incrédulité y fait suite. Le réalisateur Mike Figgis crée un thriller psychologique avec Sebastian Koch en tant que premier rôle. Suite à ce film il accepte le rôle d’antagoniste dans la cinquième partie du classique d’action |Die Hard avec Bruce Willis.

En 2013 commence sa coopération avec Ridley Scott pour le pilote d’une série prévu par Showtime The Vatican, dans laquelle il s’agit d’intrigues concernant le Pape ainsi que des mystères et des secrets de l’Église catholique. Koch incarne ici le secrétaire du Vatican Cardinal Marco Malerba qui fut l’un des véritables dirigeants au sein du Vatican.

Dans le film Bertha von Suttner und Alfred Nobel - Eine Liebe für den Frieden en 2014, une production autrichienne pour la télévision allemande et autrichienne, Sebastian Koch joue le rôle d'Alfred Nobel.

Dans la production de cinéma française Au nom de ma fille, d’après des faits réels, Koch joue le médecin allemand Dieter Krombach qui est accusé d’avoir tué sa belle-fille. L’intrigue de ce film se déroule dans les années 80 et ce fait divers fait actuellement encore des vagues dans la presse internationale.

Dans cette même année Sebastian Koch tourne avec Steven Spielberg Le Pont des espions. Il s’agit de la médiation du premier échange d’espions entre l’est et l’ouest pendant la Guerre froide par l’intermédiaire de l’avocat d’assurances James B. Donovan (joué par Tom Hanks). L’avocat Wolfgang Vogel (Sebastian Koch) de Berlin Est est un des personnages clé de l'intrigue. Le Pont des espions célèbre sa première pendant le Festival du film de New York et est récompensé par une nomination aux Oscars pour la catégorie meilleur film.

Le film The Danish Girl du lauréat d’Oscar Tom Hooper (Le Discours d'un roi) parle du premier cas de chirurgie de réattribution sexuelle. Koch incarne à côté de Eddie Redmayne et Alicia Vikander le médecin Dr Warnekros qui exécute cette opération en tant que pionnier.

Koch joue aussitôt après pour le cinéma allemand dans Nebel im August (réalisé par Kai Wessel). Ce film traite le sujet de l’euthanasie pendant l’époque nazie et du traitement supposé scientifique d’un médecin.

Finalement débute en 2015 le tournage de la cinquième saison de la série Homeland à Berlin. L’agent bipolaire Carrie Mathison (Claire Danes) travaille après son départ de la CIA en tant que chargée de sécurité pour un entrepreneur et philanthrope allemand, Otto Düring, joué par Sebastian Koch.

Ce dernier prête également en 2015 sa voix comme narrateur dans le spectacle naturel Les saisons - le troisième documentaire de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud après Le Peuple migrateur et Océans.

Livre audio[modifier | modifier le code]

Koch agit en tant que narrateur dans plusieurs livres audio-littéraires et musicaux littéraires, ainsi que corrélativement pendant des spectacles de lectures publiques (Koch et Martina Gedeck donnent la lecture de la correspondance entre Clara et Robert Schumann dans Schumann - Szenen einer Ehe, accompagné par le virtuose de bandonéon argentin Roberto Russo, Sebastian Koch lit des extraits de Le Joueur de Fiodor Dostoïevski). Pendant le Festival de littérature et de poésie à Bad Homburg en 2011 a lieu la première de la lecture de La nouvelle rêvée d’Arthur Schnitzler - accompagnée par le trio de musique jazz de Hubert Nuss et Uli Beckerhoff, ayant composé des intermèdes spécialement pour la lecture publique. Il en résulte une série de lectures qui sont reprises sans cesse.

En 2012 il produit avec Cherbuliez Production le livre audio Koch liest Heuss avec des discours et des lettres de Theodor Heuss. Déjà pour la deuxième fois Sebastian Koch prête sa voix à l’édition connue de livres audio Brigitte - Starke Stimmen. Après son interprétation en 2007 du roman Ein perfekter Freund (Martin Suter), suit le roman policier Am zwölften Tag (Wolfgang Schorlau). Cette édition est publiée en octobre 2014.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Sebastian Koch vit à Berlin et a une fille avec la journaliste Birgit Keller (*1996). Il vit une relation amoureuse entre 2001 et 2005 avec l’actrice allemande Anna Schudt et de 2005 jusqu’à 2009 avec l’actrice néerlandaise Carice van Houten, rencontrée lors du tournage de Black Book.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]