Le Fils du loup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Fils du loup
Publication
Auteur Jack London
Titre d'origine The Son of the Wolf
Langue Anglais américain
Parution Boston (États-Unis)
Houghton, Mifflin and Co.
1900
Recueil Le Fils du loup
Traduction française
Traduction M. S. Joubert
Parution
française
Paris
Éditions Crès
1926
Intrigue
Genre Nouvelle d'aventure
Nouvelle précédente/suivante
Précédent Une odyssée au Klondike

Le Fils du loup (titre original : The Son of the Wolf) est une nouvelle américaine de Jack London publiée aux États-Unis en 1900. En France, elle a paru pour la première fois en 1926[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Scruff Mackenzie parcourt le Grand Nord canadien depuis plus de vingt cinq ans[2], chassant le renne et cherchant l’or. Un jour, las de sa solitude, il décide de prendre femme et, dans ce but, se rend chez les Sticks – les fils du Corbeau – de farouches Indiens dont les hommes blancs – les fils du Loup – sont loin d'être les meilleurs amis. La méfiance des jeunes de la tribu se transforme en jalousie féroce quand ils comprennent que l’étranger a l’intention de demander la belle Zarinska, la fille du chef ...

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice n°: FRBNF41663001 de la Bibliothèque nationale de France
  2. Le Fils du Loup, in L'Homme et le Loup et autres nouvelles, Le Livre de Poche jeunesse, 2010