Le Déshabillage impossible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Déshabillage impossible
Réalisation Georges Méliès
Sociétés de production Star Film
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Fantastique, Comédie
Durée 110 s
Sortie 1900

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Déshabillage impossible est un film réalisé par Georges Méliès, sorti en 1900.

Argument[modifier | modifier le code]

Avant de gagner son lit, un homme se déshabille, mais de nouveaux vêtements apparaissent dès que les anciens sont enlevés. À la fin, voulant se rendre malgré tout dans son lit, ce dernier disparaît.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Interprétation[modifier | modifier le code]

  • Georges Méliès : le client

Analyse du film[modifier | modifier le code]

« Le truquage est le même que celui de Escamotage d'une dame au théâtre Robert-Houdin. Méliès enlève l’une des pièces de son habit et l’accroche au portemanteau. Il s’immobilise sur place… On arrête la caméra… Un assistant vient poser un nouveau chapeau sur sa tête, ou l’aide à enfiler une nouvelle veste, ou un nouveau pantalon, et il sort du champ. La caméra est remise en route. Méliès enlève une autre pièce de vêtement et la jette au loin. Il s’immobilise encore une fois, on arrête la caméra, et ainsi de suite, plusieurs dizaines d’arrêts sont effectués. Après développement, on fait disparaître les traces des arrêts et des redémarrages de la caméra, en coupant et en recollant. À la projection, le malheureux homme virevolte dans tous les sens, assailli par de nouveaux vêtements qui toujours surgissent comme par miracle, son lit lui aussi s’envole, on comprend que la nuit ne lui sera pas douce… pour le plus grand plaisir des spectateurs[1] ! »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-France Briselance et Jean-Claude Morin, Grammaire du cinéma, Paris, Nouveau Monde, coll. « Cinéma », , 588 p. (ISBN 978-2-84736-458-3), p. 48

Liens externes[modifier | modifier le code]