Lauro Rossi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un compositeur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Lauro Rossi.
Portrait par Zéphyrin Belliard.

Lauro Rossi, né à Macerata dans les Marches le et mort à Crémone en Lombardie le , est un compositeur italien d'opéras.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lauro Rossi étudie la musique à Naples, où il compose son premier opéra. Il obtient son plus grand succès avec un opéra-bouffe intitulé à l'origine La casa disabitata, révisé ensuite et joué pendant de nombreuses années sous le titre I falsi monetari.

À la suite d'un fiasco en 1835, il quitte Naples pour Mexico, puis s'installe ensuite à Cuba où il fonde sa propre compagnie d'opéra et épouse sa prima donna, Isabella Obermayer. De retour en Italie en 1843, il continue à composer, mais il est surtout connu pour avoir été directeur des conservatoires de Milan, de 1850 à 1870, et de Naples, de 1870 à 1878.

Lauro Rossi n'a pas de liens connus avec le compositeur Luigi Rossi (1597-1653).

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Le contesse villane (en 1829, révision sous le titre La villana contessa, puis en 1830 Le principesse villane)
  • Costanza e Oringaldo (1830, en collaboration avec P. Raimondi)
  • La sposa al lotto (1831)
  • La casa in vendita, ovvero II casino di campagna (1831)
  • La scommessa di matrimonio (1831)
  • Baldovino, tiranno di Spoleto (1832)
  • II maestro di scuola (1832)
  • II disertore svizzero, ovvero La nostalgia (1832)
  • Le fucine di Bergen (1833)
  • La casa disabitata, ovvero Don Eustachio di campagna (en 1834, révision sous le titre I falsi monetari, et peut-être aussi sous le titre Don Eutichio e Sinforosa en 1844)
  • Amelia, ovvero Otto anni di costanza (1834)
  • Leocadia (1835)
  • Giovanna Shore (1836)
  • II borgomastro di Schiedam (1844)
  • Dottor Bobolo, ovvero La fiera (1845)
  • Cellini a Parigi (1845)
  • Azema di Granata, ovvero Gli Abencerragi ed i Zegrini (1846) (livret de Jacopo Ferretti)
  • La figlia di Figaro (1846)
  • Blanca Contarini (1847)
  • Il domino nero (1849) recréé en Italie et disponible en CD
  • Le Sabine (1852)
  • L'alchimista (1853)
  • La sirena (1855)
  • Lo zingaro rivale (1867)
  • Il maestro e la cantante (1867)
  • Gli artisti alla fiera (1868)
  • La contessa di Mons (1874)
  • Cleopatra (1876) recréation prévue en 2008
  • Biorn (1877)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Amanda Holden, Nicholas Kenyon et Stephen Walsh, The Viking Opera Guide, New York, Viking, 1993 (ISBN 0-670-81292-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]