La Poursuite impitoyable (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Poursuite impitoyable et The Chase.

La Poursuite impitoyable

Titre original The Chase
Réalisation Arthur Penn
Scénario Lillian Hellman
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures Corporation
Horizon Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 135 minutes (h 15)
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Poursuite impitoyable (The Chase) est un film américain d’Arthur Penn sorti en 1966.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans une petite ville du Sud des États-Unis, on apprend que Bubber Reeves vient de s’évader du pénitencier où il était enfermé. Cette nouvelle met en émoi les habitants, qui redoutent le retour de l’enfant du pays. Après quelques péripéties, Reeves finit par revenir un soir de fin de semaine où, dans un climat de débauche et de beuverie, son évasion tourne au drame.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Production[modifier | modifier le code]

Après le tournage, le producteur Sam Spiegel interdit au réalisateur Arthur Penn de participer au montage et confie le film à « des monteurs professionnels[1]. »

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dans la scène de passage à tabac de Marlon Brando, pour exacerber sa violence, le metteur en scène a demandé aux acteurs de donner des coups de poing au ralenti — leur impact étant nul, les coups n'ont donc pas blessé l'acteur. La scène a été ensuite passée en vitesse normale ce qui rend les coups donnés plus impressionnants et suggère une brutalité plus indicible encore.
  • Penn sort écœuré de l'expérience de La Poursuite impitoyable (The Chase), saboté par son producteur Sam Spiegel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Biskind, Le Nouvel Hollywod, Le Cherche Midi (réédité en Points),‎ , 692 p. (ISBN 978-2-7578-0427-8), p. 32.

Liens externes[modifier | modifier le code]