La Petite Voleuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Petite Voleuse
Réalisation Claude Miller
Scénario François Truffaut
Claude de Givray
Claude Miller
Luc Béraud
Annie Miller
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 109 minutes Drapeau de la France
105 minutes Drapeau des États-Unis
Sortie 1988


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Petite Voleuse est un film français réalisé en 1988 par Claude Miller.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Janine ne connaît pas son père, sans doute un soldat allemand. Sa mère l'a abandonnée. Elle vit chez son oncle et sa tante, celle-ci lui manifeste peu d'amour. Elle rêve de luxe, d'être aimée et d'amour et, n'ayant pas les moyens de se payer cette vie, se met à voler de l'argent et des objets de luxe de façon compulsive au point que sa tante et son oncle ne la supportent plus. Un jour, elle quitte l'école et trouve un emploi de bonne chez les Longuet, une famille bourgeoise. Pressée de devenir une femme, elle noue une liaison avec un homme marié plus âgé qu'elle, Michel, un intellectuel qui tente de l'aider socialement en l'inscrivant à une école de dactylographie. Mais elle fait la rencontre de Raoul, un jeune homme de son âge, lui aussi voleur, lui aussi ayant eu une enfance malheureuse et qui rêve de devenir champion de moto. La ressemblance entre leurs vies dissolues fait qu'elle s'attache à lui. Michel s'en aperçoit et la quitte. Arrêtée sur une plage où elle et Raoul faisaient du camping sauvage, Janine est envoyée dans une impitoyable maison de redressement tenue par des religieuses. Avec une amie, elle s'en évade mais découvre qu'elle est enceinte de Raoul. Elle se rend donc chez une "faiseuse d'anges" mais renonce finalement à avorter après avoir vu au cinéma Raoul s'embarquer pour l'Indochine comme soldat.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Analyse du film[modifier | modifier le code]

Le prénom de Janine serait un hommage à la femme d'André Bazin, mais rappelle aussi la mère de François Truffaut. À l'origine, le personnage devait être dans Les 400 Coups[1]. Le script original était pour François Truffaut qui est mort avant d'avoir pu le tourner.

Michel Davenne évoque Julien Davenne, rôle tenu par François Truffaut lui-même dans La chambre verte.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]