La Ballade de l'impossible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Ballade de l'impossible
Auteur Haruki Murakami
Pays Drapeau du Japon Japon
Genre roman
Version originale
Langue japonais
Titre ノルウェイの森
Noruwei no mori
Date de parution 1987
Version française
Traducteur Rose-Marie Makino-Fayolle
Éditeur Belfond
Date de parution 2007
ISBN 978-2-264-056009

La Ballade de l'impossible (ノルウェイの森, Noruwei no mori?) est le cinquième roman de l'écrivain japonais Haruki Murakami, paru en 1987 au Japon.

Le roman aborde les thèmes de la perte d'êtres proches et de la sexualité naissante. Toru Watanabe, le narrateur, se replonge dans ses souvenirs d'étudiant à Tokyo dans les années 1960 où il développe en même temps des relations avec deux filles aux profils très différents: la fragile et instable Naoko et l'extravertie Midori.

Il donne lieu à une adaptation cinématographique du même nom fin 2010 réalisée par Tran Anh Hung.

Titre[modifier | modifier le code]

Le titre original du livre Noruwei no mori est la traduction de la chanson des Beatles "Norwegian Wood (This Bird Has Flown)". La chanson est souvent mentionnée dans le livre et est la chanson préférée de Naoko. Mori est le mot japonais pour décrire la forêt et non le matériau, bien que les paroles de la chanson fassent clairement référence à ce deuxième sens. Les descriptions de forêt sont à maintes fois présentes dans le livre.

Quatrième de couverture du roman[modifier | modifier le code]

« Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : Norwegian Wood. Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux. Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi. Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît... Hommage aux amours enfuies, La Ballade de l'impossible est un magnifique roman aux résonances autobiographiques, d'une tendresse et d'une intensité érotique saisissantes[1]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La ballade de l'impossible », sur 10-18.fr (consulté le 16 août 2016).


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]