Saules aveugles, femme endormie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saules aveugles, femme endormie
Auteur Haruki Murakami
Pays Japon
Genre Recueil de nouvelles
Version originale
Langue Japonais
Titre めくらやなぎと眠る女
Mekurayanagi to nemuru onna
Version française
Traducteur Hélène Morita
Nombre de pages 334 (JP)
427 (FR)
ISBN 978-2714442840

Saules aveugles, femme endormie (めくらやなぎと眠る女, Mekurayanagi to nemuru onna?) est un recueil de 23 nouvelles écrites par l'auteur japonais Haruki Murakami. Les nouvelles de cet ouvrage ont été écrites entre 1980 et 2005, et publiées au Japon dans divers magazines et collections. Le contenu de cette compilation fut sélectionné par Murakami et initialement publié en anglais en 2006 (son équivalent japonais sortit plus tard en 2009). Ces nouvelles ont été traduites du japonais par Hélène Morita.

Murakami considère ce recueil comme étant son premier véritable recueil en anglais depuis L'éléphant s'évapore (1993) et considère Après le tremblement de terre (2000) comme étant plus proche d'un album-concept, étant donné que ses nouvelles sont regroupées autour de thèmes communs.

Dans les notes d'introduction de l'édition anglaise de Saules aveugles, femme endormie, Murakami déclare, « l'écriture de romans est un défi, l'écriture de nouvelles est une joie. Si on compare l'écriture de romans à la plantation d'une forêt, alors l'écriture de nouvelles revient à planter un jardin. » Cette analogie peut donner au lecteur une idée de ce qui l'attend[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

La plupart des nouvelles de cette collection est publiée précédemment dans des périodiques japonais, puis traduites dans des magazines littéraires, même si certaines sont révisées pour Saules endormis. Les nouvelles sont listées ci-dessous selon l'ordre dans lequel elles apparaissent dans le livre.

Titre en français Titre en romanji Titre en japonais
Saules aveugles, femme endormie[2] Mekurayanagi to, nemuru onna めくらやなぎと、眠る女
Le jour de ses vingt ans" Bāsudei gāru バースデイ・ガール
La tragédie de la mine de New York Nyū Yōku tankō no higeki ニューヨーク炭鉱の悲劇
L'avion où Il se parlait à lui-même comme s'il lisait un poème Hikōki-arui wa kare wa ika ni shite shi wo yomu yō ni hitorigoto wo itta ka 飛行機―あるいは彼はいかにして詩を読むようにひとりごとを言ったか
Le miroir Kagami
Un récit folklorique de notre temps : la préhistoire du capitalisme à son stade ultime Warera no jidai no fōkuroa-kōdo shihonshugi zenshi 我らの時代のフォークロア―高度資本主義前史
Le couteau de chasse Hantingu naifu ハンティング・ナイフ
Le bon jour pour les kangourous Kangarū-biyori カンガルー日和
Le petit grèbe Kaitsuburi かいつぶり
Les chats mangeurs de chair humaine Hito-kui neko 人喰い猫
L'histoire d'une tante pauvre Binbō na obasan no hanashi 貧乏な叔母さんの話"
Nausée 1979 Ōto 1979 嘔吐1979
Le septième homme" "Nanabanme no otoko" "七番目の男"
"L'année des spaghettis "Supagetī no toshi ni "スパゲティーの年に
"Les vicissitudes des piqu'rocks Tongari-yaki no seisui とんがり焼の盛衰
"L'homme de glace" "Kōri otoko" "氷男"
Les crabes[3] Yakyūjō 野球場
La luciole Hotaru
Hasard, hasard Gūzen no tabibito 偶然の旅人
La baie de Hanalei Hanarei Bei ハナレイ・ベイ
Où le trouverai-je? Doko de are sore ga mitsukarisō na basho de どこであれそれが見つかりそうな場所で
La pierre-en-forme-de-rein qui se déplace chaque jour Hibi idō suru jinzō no katachi wo shita ishi 日々移動する腎臓のかたちをした石
Le singe de Shinagawa Shinagawa saru 品川猿
  • La nouvelle Tony Takitani (トニー滝谷?) (trouvée dans la version américaine du recueil) est adaptée en un film du même nom Tony Takitani, réalisé en 2004 par Jun Ichikawa.
  • Les cinq dernières nouvelles apparaissent dans la collection Tōkyō kitanshū (Les Mystères de Tokyo) publiée au Japon en 2005.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Frank O'Connor International Short Story Award - Septembre, 2006[4]
  • Kiriyama Prize - Février, 2007[5] - À la suite de l'annonce de la remise de prix, Murakami a refusé la récompense pour des raisons de principes personnels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Saules aveugles, femme endormie, consulté le 1er juin 2007.
  2. Saules aveugles, femme endormie est d'abord publié en 1983 dans une version différente (sans virgule dans le titre)), puis réécrit en 1995 (adoptant ainsi le titre final). (Voir aussi l'article sur la nouvelle ja:めくらやなぎと眠る女 en japonais)
  3. La nouvelle Les crabes (, Kani?) est d'abord publiée avec la nouvelle non traduite Terrain de baseball (野球場, Yakyūjō?) en 1984, puis retirée et révisée pour être publiée séparément en 2003. Voir aussi : Daniel Morales (2008), "Murakami Haruki B-Sides", Néojaponisme, May 12, 2008: Ainsi débute Terrain de baseball [1984], une des nouvelles les moins connues de Murakami. Une partie de l'histoire a été retirée, éditée et transformée en Les crabes, puis publiée dans "Saules aveugles, femme endormie", mais l'histoire complète n'a jamais été traduite en français. Dans la nouvelle, un jeune homme se trouve dans un café avec Murakami en personne. Il a envoyé à Murakami une de ses nouvelles (que le vrai Murakami a sorti plus tard sous le nom Les crabes). L’auteur, après avoir lu les 70 pages, a été charmé par l'écriture du jeune homme et plutôt impressionné par l'histoire qu'il raconte. Il lui a envoyé une lettre contenant des suggestions. . Terrain de baseball raconte l'histoire de leur rencontre dans un café.
  4. Waseda.jp Archives
  5. Kiriyama Winners for 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]