Archipel de L'Isle-aux-Grues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis L'Isle-aux-Grues)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archipel de L'Isle-aux-Grues
L'île aux Grues
L'île aux Grues
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Localisation Fleuve Saint-Laurent
Coordonnées 47° 02′ 37″ N, 70° 37′ 54″ O
Nombre d'îles 21
Île(s) principale(s) Île aux Grues, Île aux Oies, Grosse Île
Administration
Province Québec
Municipalité régionale de comté Montmagny, L'Île-d'Orléans

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Archipel de L'Isle-aux-Grues
Archipel de L'Isle-aux-Grues

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Archipel de L'Isle-aux-Grues
Archipel de L'Isle-aux-Grues

L'archipel de L'Isle-aux-Grues est un groupe de 21 îles situé dans le fleuve Saint-Laurent, entre la pointe nord-est de l'Île d'Orléans et la municipalité de L'Islet.

Seules l'île aux Grues et Grosse Île sont accessibles au public, les autres îles sont privées. Les îles de l'archipel font partie de la municipalité de Saint-Antoine-de-l'Isle-aux-Grues, sauf l'île au Ruau et l'île Madame qui font partie de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans. L'île d'Orléans ne fait pas partie de l'archipel.

Origine des noms de l'archipel[modifier | modifier le code]

Le nom archipel de L'Isle-aux-Grues provient du nom de la plus grande île de l'archipel, l'île aux Grues. Le nom Isle-aux-Grues a été donné à cette île par des explorateurs français qui croyaient avoir aperçu des grues aux abords de l'île. Les oiseaux qu'ils avaient aperçus étaient en réalité des grands hérons qui sont des oiseaux quelque peu semblables aux grues et que l'on peut voir, encore aujourd'hui, en grand nombre autour de l'île. Bien qu'il n'y ait jamais eu de grues à l'île aux Grues, on utilise encore ce nom pour désigner l'île.

Principales îles[modifier | modifier le code]

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Le Grue-des-Iles reliant Montmagny et l'Isle-aux-Grues
Gare fluviale de L’Isle-aux-Grues de la Société des traversiers du Québec. Inaugurée le 20 juin 2014.
  • 1 - L'île aux Grues, la principale île et la seule habitée en permanence. Elle mesure 7 km de long par 2 km de large. L'île est reliée à Montmagny par un traversier sauf durant les mois d'hiver durant lesquels la glace empêche le traversier de se rendre à Montmagny. Durant l'hiver, l'île est uniquement accessible par avion. Depuis plus d'une dizaine d'années, les écoliers de L'Isle-aux-Grues vont maintenant à l'école en avion. Matin et soir, les jeunes étudiants doivent se rendre à Montmagny, la ville la plus près, afin de se rendre à l'école primaire Saint-Pie-X et à l'école secondaire Louis-Jacques-Casault. C'est à cet endroit que le peintre Jean-Paul Riopelle a vécu les dernières années de sa vie et a créé ses dernières œuvres.
  • 2 - L'île aux Oies, presque aussi grande et reliée à la précédente par des battures. Elle appartient à un club de chasse privé et n'est pas accessible au public.
  • 3 - La Grosse-Île, longtemps lieu de quarantaine pour les immigrants et maintenant site historique national. Cette dernière est accessible via différents croisiéristes, dont les Croisières Lachance[1].
  • 4 - L'île Sainte-Marguerite, elle aussi privée et appartenant à un club de chasse.
  • 5 - L'île au Canot
  • 6 - L'île Longue
  • 7 - L'île à Deux Têtes
  • 8 - L'île Patience
  • 9 - L'île la Sottise (son nom vient de l'anglais south east, puisque l'île se situe au sud-est de la Grosse-Île)
  • 10 - L'île Gointon
  • 11 - L'île de la Corneille
  • 12 - L'île à Durand
  • 13 - L'île du Cheval
  • 14 - L'île Ronde
  • 15 - L'île au Ruau
  • 16 - L'île Madame
  • 17 - L'île du Calumet
  • 18 - L'île aux Canards
  • 19 - L'île à l'Oignon
  • 20-21 - Les 2 îles aux Frères

Rochers ou affleurements[modifier | modifier le code]

  • La caye aux Goélands[2]
L'Archipel de l'Isle-aux-Grues vu depuis le belvédère du sentier de randonnée pédestre de la Cime, dans la Réserve nationale de faune du Cap Tourmente.

Artistes et écrivains[modifier | modifier le code]

  • Mireille Gagné (nouvelliste, poète) - Elle est née en avril 1982 à l'Isle-aux-Grues.
  • Jean-Paul Riopelle (graveur, peintre, sculpteur) - Dès 1976, il foule l'Isle-aux-Grues pour y chasser et observer les oies. Il choisit d'y habiter. Il est mort à l'Isle-aux-Grues le 12 mars 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Croisières Lachance
  2. Caye aux Goélands Commission de Toponymie du Québec

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]