Grand Héron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ardea herodias

image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet ornithologie.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ardea herodias
Description de cette image, également commentée ci-après

Grand Héron

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Pelecaniformes
Famille Ardeidae
Genre Ardea

Nom binominal

Ardea herodias
Linnaeus, 1758

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après

répartition en Amérique du Nord

     /    habitat permanent

     /    zone de nidification

     /    zone de migration

     /    zone d'hivernage

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Grand Héron (Ardea herodias) est une espèce d'oiseaux de la famille des ardéidés (hérons et butors).

C'est un oiseau commun dans la plus grande partie de l'Amérique centrale et du nord ainsi que dans les îles des Caraïbes et Galapagos, à l'exception du grand nord américain ou des régions désertiques ou montagneuses dans lesquelles il ne pourrait pas trouver d'étendues d'eau pour se nourrir.

Description[modifier | modifier le code]

C'est le plus grand des hérons américains. Il mesure environ 1,20 m de haut et entre 1,08 et 1,32 m de long. Son poids oscille autour de 2,6 kg, la femelle étant légèrement moins lourde. Son envergure totale atteint entre 1,83 et 2,14 m.

Présence au Québec[modifier | modifier le code]

D’octobre jusqu’au début de décembre, les grands hérons quittent le Québec pour le sud des États-Unis et l'Amérique centrale[1]. Ils réapparaissent au Québec dès le début de mars. Parfois, dans l’extrême sud du Québec, il arrive que certains individus demeurent tout l’hiver près d’un cours d’eau non gelé.

On a observé des grands hérons bagués au Mexique, au Honduras et à Cuba. On en trouve des colonies en Colombie, au Venezuela et sur les îles Galapagos (Équateur).

Les grands hérons migrent seuls ou en groupe de quelques individus (exceptionnellement jusqu’à 100 individus).

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grand Héron, Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec http://www.ceaeq.gouv.qc.ca/ecotoxicologie/oiseaux/Heron.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :